Blade Runner - Image une news 4K

Blade Runner, Dracula… : Premières impressions en 4K

Au cours de ces derniers jours, plusieurs Blu-ray 4K Ultra HD sont arrivés à la rédac de DC. On parle de Blade Runner, Le Vieux fusil, le Dracula de Coppola et Le Pont de la rivière Kwaï. Grâce soit rendue aux éditeurs mais aussi à nos CB perso. En attendant de vous en proposer des chroniques complètes (si si), voici déjà ce que l’on peut en dire.

Blade Runner (1982) de Ridley Scott - Packshot Blu-ray 4K Ultra HDBlade Runner (1982) de Ridley Scott – Warner Home Vidéo – Sortie le 27 septembre 2017

Il y a eu une certaine confusion quant au contenu exact de cette nouvelle édition qui marque le 35ème anniversaire de la sortie de Blade Runner en salles. Le coffret définitif nous ayant gentiment été envoyé par Warner, nous avons donc pu comparer celui-ci avec les deux précédentes éditions parues respectivement en 2007 et en 2012.

  • L’édition sortie en 2007 (en Blu-ray et en HD-DVD) se décline en deux variantes : une « normale » avec 5 disques et une autre « collector » au sein d’une mallette gardée jalousement par un des membres de la rédac dont on taira toutefois le nom vu qu’à l’époque il avait opté pour le HD-DVD et que son lecteur est tombé depuis en rade… L’une comme l’autre renferment toutes les versions du film (1982, 1992, Final Cut et copie de travail) et tous les bonus.
  • L’édition sortie en 2012 (à l’occasion du 30ème anniversaire) renferme pour sa part 4 disques et reprenait exactement le même contenu que l’édition précédente. Warner avait simplement regroupé le contenu des deux DVD de bonus de l’édition 2007 sur un seul disque Blu-ray. Et pour le coup, l’anthologique making of de 3h35 intitulé Des temps difficiles y est désormais proposé en HD (oui on l’a aussi celle-là + l’édition avec le Spinner de Deckard qui pour info n’est pas une Peugeot).
  • L’édition 4K qui voit le jour cette année renferme à son tour 4 disques. Les disques n°2, 3 et 4 sont strictement identiques à ceux de l’édition de 2012 avec un Blu-ray contenant les trois premiers montages du film (U.S. 1982 + International 1982 + Director’s Cut 1992), un Blu-ray de bonus et un DVD avec la Final Cut. Le disque n°1 qui contenait la Final Cut au format Blu-ray 1080p dans les deux précédentes éditions de 2007 et de 2012 a été remplacé ici par un Blu-ray 4K UHD de cette même version Final Cut mais à partir d’une toute nouvelle restauration 4K accompagnée d’une nouvelle piste son en VO Dolby Atmos. Le résultat tant en termes d’image que de son est tout simplement à tomber à la renverse et se hisse sans coup férir à la hauteur du chef-d’œuvre de Ridley Scott. Le seul reproche imputable à cette nouvelle édition vient du fait que Warner ne se soit pas donné la peine de proposer la Final Cut au format Blu-ray 1080p à partir du nouveau master 4K (comme ils l’avaient fait pour Impitoyable sorti en début d’année). Mais en définitive, cette nouvelle édition renferme bien stricto sensu le même contenu que les deux précédentes.

Le Vieux Fusil (1975) de Robert Enrico - Packshot Blu-ray 4K Ultra HDLe Vieux fusil (1975) de Robert Enrico – LCJ Editions – Sortie le 27 septembre 2017

Premier film de patrimoine français édité par un ayant-droit hexagonal, Le Vieux fusil a lui aussi eu droit à une restauration de tout premier plan, supervisée par le laboratoire Éclair avec le concours du CNC. Et là encore, c’est du quasi sans faute aussi bien en termes d’image que de son. Et pour cause, le film de Robert Enrico a fait l’objet d’un master 4K flambant neuf. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de comparer avec la précédente édition Blu-ray parue en 2013 mais comptez sur nous pour nous y attarder. Tout juste pourra-t-on relever un certain manque de grain à notre goût (un peu trop de DNR ?). Le coffret propose par ailleurs la totale avec le film au format Blu-ray 4K, Blu-ray 1080p et DVD. De quoi être fin-prêt pour tous les supports actuels. À noter toutefois une petite boulette au dos de la jaquette du Blu-ray 4K qui annonce une image en 1080p ! Mais rassurez-vous, le film est bien encodé dans son format d’origine 1.66:1 en 2160/24p HDR10. En revanche, nous restons plus dubitatifs quant à la modification opérée sur la jaquette par rapport à celle de 2013. L’officier allemand braquant son arme en arrière-plan a en effet purement et simplement été gommé sans parler du village qui n’est plus en flamme. Épuration d’une affiche recréée pour la sortie en 2013 jugée trop chargée ou volonté d’aseptiser un rendu considéré comme trop violent histoire de coller avec un air du temps de plus en plus moral et moralisateur ? Quoi qu’il en soit, Le Vieux fusil n’est pas un film familial et demeure même cet excellent revenge movie à la fois poignant et viscéral sur fond de seconde guerre mondiale avec la réminiscence du massacre d’Oradour-sur-Glane.

Le Pont de la rivière Kwaï (1957) de David Lean - Packshot Blu-ray 4K Ultra HDLe Pont de la Rivière Kwaï (1957) de David Lean – Sony Pictures Home Entertainment – Sortie le 25 octobre 2017

Là encore, nous n’avons pas encore eu l’occasion de comparer cette nouvelle édition qui marque le 60ème anniversaire du film de David Lean avec la précédente parue en 2010 mais ce que l’on peut déjà dire, c’est que dans l’entrefaite Sony a effectué une nouvelle restauration 4K. Le résultat tant en termes d’image que de son est là aussi hallucinant. On décèle bien quelques flous sur certains arrière-plans mais il sera sans doute difficile de faire mieux sans dénaturer la captation de l’époque. Les amateurs apprécieront sans doute également le magnifique rendu granuleux de l’image même si quelques plans apparaissent plus lissés tandis que pas mal de bruit vidéo s’invite sur certains passages. Quant au film à proprement parlé, qu’en dire de plus sinon que nous sommes ici en présence d’un putain de chef-d’œuvre qui n’a rien perdu de sa superbe. « This is madness !!! »

Dracula (1992) de Francis Ford Coppola - Packshot Blu-ray 4K Ultra HDDracula (Bram Stoker’s Dracula – 1992) de Francis Ford Coppola – Sony Pictures Home Entertainment – Sortie le 25 octobre 2017

En France, une seule édition Blu-ray quelque peu poussive était parue aux premières heures du support en 2007 tandis qu’aux États-Unis, une réédition avait vu le jour en 2015 à partir d’un tout nouveau master 4K. Une édition qui n’avait toutefois jamais traversée l’Atlantique et qui a de toute évidence servie de base à cette déclinaison en Blu-ray 4K UHD. À l’instar du long-métrage de David Lean, le travail de restauration est tout simplement somptueux même si là encore certains plans apparaissent plus lisses par rapport au reste du film. Nous n’avons pas encore eu l’occasion d’effectuer un comparatif avec l’édition de 2007 mais il ressort d’ores et déjà que celle-ci peut dès à présent être mise à la poubelle. Quant à cette relecture du mythe de Dracula par Francis Ford Coppola que l’auteur de ces lignes n’avait pas revu depuis une éternité (j’avais même oublié que Hopkins jouait le rôle de Van Helsing), malgré tout le talent de conteur et la mise en images du cinéaste, rien n’y fait, je ne parviens toujours pas à accrocher…

Laisser un commentaire