Pacific Rim (2013) de Guillermo del Toro – Blu-ray 4K Ultra HD

Pacific Rim : Un Blu-ray 4K monstrueux

Pacific Rim marque le tout premier long-métrage de Guillermo del Toro à avoir les honneurs d’une sortie en Blu-ray 4K Ultra HD. Et s’il ne s’agit sans doute pas du film le plus attendu sur le support par les fans du réalisateur mexicain, il constitue en revanche assurément le plus spectaculaire, moyennant toutefois quelques petits rouages qui grippent dans cette belle mécanique rutilante.

NB : Les captures de cet article sont issues du Blu-ray 1080p.

Pacific Rim : Jaeger et Kaiju tombent à l’eau, qui reste-t-il ?

Pacific Rim (2013), c’est avant tout l’histoire d’un bouillon (ou à tout le moins d’un semi-bouillon) immérité au box-office. En France, il s’agit certes à date de la deuxième meilleure marque de Guillermo del Toro avec un peu plus d’un million d’entrées, à quelques encablures des 1,2M de Blade 2 (2002), soit ses deux seuls films à avoir franchi à ce jour la barre du million, mais à l’international, c’est une toute autre histoire. En effet, avec « seulement » $411M de recettes (dont $100M aux États-Unis) pour un budget de production (hors coût marketing) qui s’élève à $190M, le retour sur investissement fut un peu « limite ». Ce sera finalement l’accueil beaucoup plus chaleureux du public asiatique ($111M de recettes en Chine) qui permettra in extremis de rentabiliser le film et de donner naissance à un Pacific Rim 2 attendu pour 2018 après des années d’atermoiements autour de la validation de cette suite. Rien que de très normal en somme pour un film dont les racines sont à chercher précisément dans cette région du globe.

Pacific Rim (2013) de Guillermo del Toro – Capture Blu-ray

Car comme le rappelle Guillermo del Toro dans le commentaire audio, Pacific Rim fut avant tout l’occasion pour le cinéaste de réaliser un rêve de gosse, celui de rendre hommage à tous ces films de monstres nippons (Kaiju) et autres méchas qui ont bercé son enfance dans les années 70. Ce n’est donc pas un hasard si le générique de fin mentionne les noms d’un certain Ishirô Honda, à qui l’on doit la mythique créature de Godzilla sur grand écran, et Ray Harryhausen, maître es effets spéciaux en stop-motion. Et si d’aucuns auront perçu, derrière l’hommage, une pensée unique va-t’en-guerre, Pacific Rim n’en demeure pas moins un divertissement à grand spectacle fichtrement réussi et spectaculaire mais aussi et surtout, une œuvre « originale » à défaut de faire preuve d’originalité. D’un côté, il sera en effet difficile de ne pas donner raison aux détracteurs d’un scénario timbre-poste où la dramaturgie des personnages fleure bon le conventionnel, entre perte d’un être cher (Charlie – Sons of Anarchy – Hunnam), trauma d’enfance (la ravissante actrice japonaise Rinko Kikuchi) et père de substitution (Idris Elba) qui, à l’écran, aboutit aux tenants et aboutissants les plus faiblards de la filmographie de Guillermo del Toro à date. De ce point de vue, il n’y a pas vraiment bataille avec des longs-métrages autrement plus intimistes et in fine touchants tels que L’Échine du diable (2001) et autre Labyrinthe de Pan (2006).

Pacific Rim (2013) de Guillermo del Toro – Capture Blu-ray

Des films au coût de production équivalent au seul budget cantine de Pacific Rim qui n’en reste pas moins une œuvre « originale » puisque 100% fruit de l’imaginaire de del Toro (et de son coscénariste Travis Beacham). Par les temps qui courent d’adaptations de comics, remakes, reboots, suites et autres préquelles à tire-larigot, c’est toujours ça de pris. D’autant plus qu’en matière de gros méchants monstres vs giga méchas qui se foutent sur la gueule pendant 2h, Pacific Rim envoie sérieusement plus le pâté que n’importe quelle boîte de conserve confectionnée par Michael Bay et qui, de leur côté, génèrent plusieurs centaines de millions de dollars de bénéfice à chaque nouvel opus (sic !). Qu’importe in fine l’intrigue prétexte tant ces bastons XXL procurent un plaisir immédiat que ne saurait démentir la parution du film sur support UHD… moyennant toutefois quelques coups dans l’eau.

Pacific Rim (2013) de Guillermo del Toro – Capture Blu-ray

Pacific Rim en Blu-ray 4K : Quelques rouages qui grippent !

Le « problème », si tant est que l’on puisse qualifier la chose ainsi, est une nouvelle fois à chercher du côté de la chaîne de production. Au départ, Pacific Rim devait être tourné en 3D native avant que cette option ne soit finalement abandonnée par le studio. Guillermo del Toro et son directeur de la photographie de longue date Guillermo Navarro avaient débuté des tests en ce sens à l’aide de caméras Red Epic (15 au total sur le tournage) et décidèrent alors de poursuivre avec les caméras en question. Pacific Rim fut ainsi filmé à une résolution de 5K. En revanche, le Digital Intermediate qui en résulta émarge quant à lui à une résolution 2K, tout comme les très nombreux trucages numériques du film. De fait, si l’illusion est (quasi) parfaite en Blu-ray 1080p, la magie s’estompe quelque peu sitôt visionnée en 2160p. Et les différents plans truqués de resurgir mieux que jamais en Ultra HD, trahissant de façon plus ou moins prégnante leur nature 2K upgradée. À commencer par toutes les scènes sur fond vert que l’on peut d’ailleurs apercevoir à maintes reprises au sein des suppléments tandis que les gigas bastons sus-citées s’en tirent paradoxalement un peu mieux, noyées au sein d’une action très soutenue et d’une myriade d’effets en tous genres (eau, flammes, débris, etc.). Autre aspect, beaucoup plus subjectif celui-là, inhérent aux deux supports (1080p et 2160p) et pour lequel il sera déjà plus difficile de déterminer s’il découle de choix photographiques ou bien du matériel de prise de vue : l’image apparaît particulièrement lissée, n’en déplaisent aux amateurs de la chose granuleuse à souhait. Moyennant ces quelques remarques, le rendu vidéo de Pacific Rim en Blu-ray 4K est véritablement de toute beauté avec une image globalement de très bonne tenue et surtout une densité colorimétrique à nulle autre pareille grâce au procédé HDR. Notons pour les puristes que, comme toujours de la part de Warner dans le cadre de films tournés au format 1.85:1, que le Blu-ray 4K ainsi que le Blu-ray 1080p proposent l’image dans un format 1.78:1, c’est-à-dire très légèrement recadrée par rapport à son format d’origine.

Pacific Rim (2013) de Guillermo del Toro – Capture Blu-ray

Si une (grosse) marge de progression est donc encore possible sur le plan purement visuel, le pendant acoustique de cette édition Blu-ray 4K de Pacific Rim ne souffrira pas le moindre reproche. Et ce, aussi bien en VO qu’en VF puisqu’une fois n’est pas coutume de la part d’une major hollywoodienne (en l’occurrence Warner) depuis le lancement commercial du support au printemps 2016, les langues de Molière et de Shakespeare ont toutes deux droits à des flux HD. Et au petit jeu des sept différences, bien malin celui qui saura dire laquelle, de la VO Dolby Atmos ou de la VF DTS-HD Master Audio 7.1, fera plus décoller le papier peint de la pièce tant les deux pistes constituent de véritable top démo. En Blu-ray 1080p, si la VF bénéficie d’un très léger avantage car proposée en DTS-HD MA 7.1 alors que la VO est en DTS-HD MA 5.1, en Blu-ray 2160p, toutes deux raviront aussi bien les anglophones que les francophones. Et si les passages les plus calmes, acoustiquement parlant, à l’intérieur du QG hongkongaise laissent poindre une myriade de petits effets en tous genres dans les différentes voies, c’est une nouvelle fois du côté des gigas bastons que se tourneront les amateurs de bons gros sons qui déboîtent sévère. Étant entendu que lesdites séquences occupent la portion congrue du métrage, c’est peu dire que vous (et vos voisins) allez en prendre plein les esgourdes ; sans compter le caisson de basses qui dépoussiérera votre parquet sur un rayon de plusieurs mètres.

Pacific Rim (2013) de Guillermo del Toro – Capture Blu-ray

Pour finir, l’interactivité descend d’un cran par rapport à la précédente édition Blu-ray parue fin 2013. En effet, si cette édition Blu-ray 4K se présente bel et bien, comme toujours de la part de Warner, sous la forme d’un combo Blu-ray 4K + Blu-ray, quid du disque de bonus qui proposait des scènes coupées, un bêtisier, un long focus sur les effets spéciaux ou encore d’impressionnantes galeries de designs et autres photos ? Seuls subsistent ici le long making of ainsi que le commentaire audio de del Toro. Culminant à plus d’une heure, le premier est une succession de petites featurettes de 5 minutes en moyenne (visibles individuellement ou en continuité) qui balayent les grands pans de la production (casting, conception des méchas, des Kaiju, musique, etc.) mais, comme bien souvent, manquent quelque peu de « chair » pour approfondir chaque sujet. Quant au commentaire audio, hélas et comme toujours de la part de Warner, dépourvu de sous-titres français, del Toro n’est certes pas avare en renseignements en tous genres sur les coulisses du tournage mais il ne sera pas interdit d’être plus perplexe lorsque ce dernier évoque des aspirations opératiques ou encore théâtrales pour son film !

Pacific Rim (2013) de Guillermo del Toro – Capture Blu-ray

À l’arrivée, le Blu-ray 4K Ultra HD de Pacific Rim se situe donc dans la moyenne (haute) du support avec une section sonore en tout point remarquable, et ce aussi bien en VO qu’en VF pour une fois traitées sur un même pied d’égalité, tandis que l’interactivité fait malheureusement l’impasse sur le disque de bonus présent au sein de la précédente édition Blu-ray sortie en 2013. Enfin, si le rendu vidéo est globalement probant, un vrai master 4K serait beaucoup plus à même d’exceller sur le support, d’autant que le film a été tourné en résolution 5K. Partie remise donc pour une future réédition dans quelques années… ?

Notes :

  • Image (Blu-ray 1080p) : 5/5
  • Image (Blu-ray 4K UHD 2160p) : 4/5
  • Son : 5/5
  • Bonus : 2,5/5

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

Pacific Rim (2013) de Guillermo del Toro – Packshot Blu-ray 4K Ultra HDPacific Rim (2013) – Édition Blu-ray 4K Ultra HD – de Guillermo del Toro (USA – 2013) – Warner Home Vidéo – Sortie le 7 décembre 2016

Surgies des flots, des hordes de créatures monstrueuses, les « Kaiju », ont déclenché une guerre qui a fait des millions de victimes et épuisé les ressources naturelles de l’humanité pendant des années. Pour les combattre, une arme d’un genre nouveau a été mise au point : de gigantesques robots, les « Jaegers », contrôlés simultanément par deux pilotes qui communiquent par télépathie. Mais même les Jaegers semblent impuissants face aux redoutables Kaiju. Alors que la défaite paraît inéluctable, les forces armées qui protègent l’humanité n’ont d’autre choix que d’avoir recours à deux héros hors normes : un ancien pilote au bout du rouleau et une jeune femme en cours d’entraînement qui font équipe pour manœuvrer un Jaeger légendaire, quoique d’apparence obsolète. Ensemble, ils incarnent désormais le dernier rempart de l’humanité contre une apocalypse de plus en plus imminente…

Le film en Blu-ray 4K Ultra HD

Spécifications techniques :

  • Image : 1.78:1 encodée en HEVC 2160/24p
  • Langues : Anglais Dolby Atmos, Français DTS-HD MA 7.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 2h 11min 16s

Bonus :

  • Aucun

Le film en Blu-ray

Spécifications techniques :

  • Image : 1.78:1 encodée en AVC 1080/24p
  • Langues : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 7.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 2h 11min 16s

Bonus (HD et VOSTF) :

  • Commentaire audio de Guillermo del Toro (VO)
  • Lumière sur (62min 26s)
Sur le même thème :

Laisser un commentaire