Miss Peregrine et les enfants particuliers (2016) de Tim Burton – Blu-ray 4K Ultra HD

Miss Peregrine : Un Blu-ray 4K magique

Dernier long-métrage en date réalisé par Tim Burton, Miss Peregrine et les enfants particuliers est donc sans surprise le tout premier de la longue filmographie du réalisateur à avoir les honneurs d’une parution en Blu-ray 4K. Et s’il ne constitue pas, loin s’en faut, le film le plus attendu du cinéaste sur le support, il ne s’en prête pas moins à un somptueux spectacle dans sa déclinaison home-cinéma Ultra HD.

NB : Les captures de cet article sont issues du Blu-ray 1080p.

Miss Peregrine : Merde, on tourne en rond !

Pour les fans de longue date de Tim Burton (dont nous faisons partie à DigitalCiné), la carrière du réalisateur a basculé aussi lentement qu’inéluctablement avec le changement de millénaire. Comme si le passage à l’an 2000 avait été victime  d’une sorte de « bug cinématographique » dans sa filmographie. Un bug que d’aucuns imputeront à un certain Planète des singes (2001), annoncé en son temps comme une adaptation beaucoup plus fidèle du roman de Pierre Boule que le chef-d’œuvre signé Franklin J. Schaffner datant de 1968. À l’arrivée, le plus grand faux pas de Burton à date. Toutefois, le film occupe toujours à ce jour la troisième place du box-office burtonien hexagonal avec 3,8M d’entrées tandis que les deux premières places du podium reviennent à Alice au pays des merveilles (2010) et Charlie et la chocolaterie (2005) avec respectivement 4,4M et 4,3M d’entrées ; l’adaptation du mythique roman signé Lewis Carroll constituant de surcroît sa meilleure marque à date à l’international avec plus d’un milliard de dollars de recettes en salles.

Miss Peregrine et les enfants particuliers (2016) de Tim Burton – Capture Blu-ray

Des chiffres qui tendraient à démonter la reconnaissance de Tim Burton auprès du grand public alors que, dans le même temps et paradoxalement, son cinéma n’a jamais semblé tourner autant en rond depuis cette fâcheuse expérience simiesque. Il sera en effet bien difficile de déceler autre chose que, au mieux une redite au pire une atténuation de la portée des thématiques par l’entremise de ces personnages marginaux qu’affectionnent tant le réalisateur. À l’époque de Batman (1989) et Batman, le défi (1992), Burton était pourtant parvenu avec un talent certain à immiscer celles-ci au sein de ces grosses machineries hollywoodiennes pour mieux octroyer la vedette à son Joker (Jack Nicholson) et autre Pingouin (Danny DeVito) au détriment du super-héros titre dont il n’avait que faire. Mais aujourd’hui, force est de constater que ce n’est plus vraiment le cas et la comparaison entre la filmo 80/90s de Burton et celle des années 2000 n’est pas en faveur de ces longs-métrages les plus récents où surnagent toutefois les deux petites perles d’animation que sont Les Noces funèbres (2005) et Frankenweenie (2012).

Miss Peregrine et les enfants particuliers (2016) de Tim Burton – Capture Blu-ray

En dépit d’un nouveau succès en salles ($300M de recettes mondiales dont $87M aux États-Unis et 2,6M d’entrées en France), Miss Peregrine et les enfants particuliers ne fait pas vraiment exception à pareil constat et l’on se retrouve devant une nième œuvre où les affinités burtoniennes se retrouvent diluées dans une imagerie (numérique) qui ne nous enchante plus comme avant. Autant de réticences que nous avions par ailleurs déjà détaillées dans notre critique ciné au moment de son arrivée dans les salles et qu’un nouveau visionnage à l’aune de cette sortie vidéo ne font qu’infirmer davantage.

Miss Peregrine et les enfants particuliers (2016) de Tim Burton – Capture Blu-ray

Miss Peregrine : Un Blu-ray 4K particulièrement bon

La présente édition Blu-ray 4K Ultra HD de Miss Peregrine et les enfants particuliers met cependant toutes les chances de son côté pour tenter de nous convaincre que cette magie burtonienne fonctionne toujours à plein. À commencer par une image qui, exception qui confirme la règle, est issue d’un digital intermediate 4K là où une grande majorité de titres parus sur le support depuis bientôt un an exploitent en réalité des masters 2K upgradés. Une bonne nouvelle en soi mais qui cache en réalité deux autres particularités : d’une part le film a été tourné en 2,8K et d’autre part les effets spéciaux ont (comme presque systématiquement) été confectionnés en 2K. De fait, le résultat à l’écran apparaît une nouvelle fois quelque peu disparate d’une scène à une autre, voire même d’un plan à l’autre. Cette menue réserve mise à part, l’image bénéficie d’un rendu d’excellente facture, lesdits trucages numériques s’en sortant plutôt bien dans leur ensemble tandis que les séquences en stop motion (le duel de poupées à la 41e minute ou encore l’hommage plus que patent à Ray Harryhausen lors du combat final avec les squelettes) font eux aussi plaisir à (re)voir dans de telles conditions. Tout juste pourra-t-on relever un rendu très lisse, sans doute inhérent à la captation vidéo numérique ou bien à la photographie voulue comme telle. Une appréciation toute subjective certes mais pour qui aime les images granuleuses (argentiques), mieux vaut être prévenu. Enfin, une fois n’est pas coutume, le bond visuel le plus significatif sera à porter au crédit du procédé HDR qui permet à toute la palette de couleurs (le jardin plein de verdure qui entoure la demeure de Miss Peregrine, les fonds marins, etc.) de bénéficier d’un boost inégalé en comparaison du Blu-ray 1080p.

Miss Peregrine et les enfants particuliers (2016) de Tim Burton – Capture Blu-ray

Côté son, que vous optiez pour la VO DTS-HD Master Audio 7.1 du Blu-ray 1080p ou bien pour la VO Dolby Atmos du Blu-ray 4K, c’est à une véritable merveille acoustique à laquelle vous serez conviés durant deux heures. Bien qu’elles ne soient pas composées par Danny Elfman, le collaborateur attitré de Tim Burton à ce poste, les musiques font preuve d’une belle générosité. Et si les affrontements en présence des Sépulcreux constituent sans l’ombre d’un doute les morceaux sonores de choix, l’exploitation de toutes les voix disponibles se révèlent tout aussi convaincante quasiment sans discontinuité tout au long du film. Parmi nos préférences personnelles, nous ne saurions que trop vous recommander d’aller jeter un œil (et une oreille, peut-être même les deux) du côté du renflouement du navire à la 92e minute avec à la clé une utilisation de toutes les enceintes de votre home-cinéma garantie dans les grandes largeurs. Comme toujours et sans surprise, Fox oblige, la VF doit se contenter d’une piste DTS 5.1 mi-débit, aussi bien en Blu-ray 1080p que 2160p, pour un résultat certes plaisant mais sans commune mesure avec la maestria acoustique des deux pistes VO sus-citées.

Miss Peregrine et les enfants particuliers (2016) de Tim Burton – Capture Blu-ray

L’interactivité fait quant à elle le job comme on dit avec une première featurette qui revient sur le bouquin avant d’aborder très elliptiquement les décors, costumes, musiques, etc. Déjà plus intéressant est le petit doc consacré aux Sépulcreux avec à la clé des focus sur le tournage des scènes où ces derniers sont invisibles (sauf pour le personnage de Jake) et où Burton déclare son admiration pour les films de Samuel L. Jackson. Un autre doc se penche sur les décors de la maison de Miss Peregrine et tout le dernier acte du film à Blackpool. Enfin, le morceau le plus conséquent en durée (65min) passe en revue tous les enfants particuliers, y compris Miss Peregrine qui y est décrite comme un alter ego d’une certaine Mary Poppins. À l’arrivée, et en dépit de tous les efforts déployés pour aboutir à une excellente édition Blu-ray 4K à même de séduire les homecinéphiles désireux d’initier leur collection Ultra HD avec des films un peu moins « rentre-dedans », on ne pourra s’empêcher de regretter que la filmographie de Tim Burton s’amorce avec ce Miss Perergine sur le support alors que Fox a sorti en 2015 une édition Blu-ray 25ème anniversaire d’Edward aux mains d’argent. Soit l’un des fleurons du cinéaste qui pour l’occasion avait bénéficié d’un nouveau master 4K. À quand l’édition qui va bien sur support Ultra HD ?

Notes :

  • Image (Blu-ray 1080p) : 5/5
  • Image (Blu-ray 4K UHD 2160p) : 4,5/5
  • Son : 5/5
  • Bonus : 2,5/5

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

Miss Peregrine et les enfants particuliers (2016) de Tim Burton – Packshot Blu-ray 4K Ultra HDMiss Peregrine et les enfants particuliers – Édition Blu-ray 4K Ultra HD – de Tim Burton (USA – 2016) – 20th Century Fox – Sortie le 8 février 2017

À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs… et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre « particularité » peut sauver ses nouveaux amis.

Le film en Blu-ray 4K Ultra HD

Spécifications techniques :

  • Image : 1.85:1 encodée en HEVC 2160/24p
  • Langues : Anglais Dolby Atmos, Français DTS 5.1 mi-débit
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 2h 06min 55s

Bonus :

  • Aucun

Le film en Blu-ray

Spécifications techniques :

  • Image : 1.85:1 encodée en AVC 1080/24p
  • Langues : Anglais DTS-HD MA 7.1, Français DTS 5.1 mi-débit
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 2h 06min 55s

Bonus (HD et VOSTF) :

  • Une histoire particulière (12min 51s)
  • Des enfants particuliers (64min 54s)
  • Les Sépulcreux et les Ex-Sépulcreux (9min 24s)
  • La carte des boucles temporelles (17min 40s)
  • Clip vidéo « Wish that you were here » Florence + The Machine (2min 18s)
  • Galeries photos
  • Bandes-annonces cinéma (4min 50s, VO DD 5.1)
Sur le même thème :

Laisser un commentaire