Archives de catégorie : Tests Blu-ray / DVD

Jack Arnold, le géant de la peur : L’Homme qui rétrécit – Coffret Combo Blu-ray + DVD

L’Homme qui rétrécit [The Incredible Shrinking Man]  (USA 1957) de Jack Arnold, se situe dans sa filmographie sélective relevant du cinéma fantastique, entre Tarantula ! (USA 1955) et The Space Children (USA 1958) et Le Monstre des abîmes [Monster On the Campus] (USA 1958). On peut aujourd’hui, avec le recul, considérer que L’Homme qui rétrécit demeure le titre le plus original jamais signé par Jack Arnold (1916-1992). Il est, de fait, devenu un classique de la science-fiction au cinéma.

Continuer la lecture de Jack Arnold, le géant de la peur : L’Homme qui rétrécit – Coffret Combo Blu-ray + DVD

Jack Arnold, le géant de la peur : Tarantula ! – Coffret Combo Blu-ray + DVD

Tarantula !  (USA 1955) de Jack Arnold est un grand classique du cinéma de science-fiction. Notons d’abord que les affiches originales et les photos d’exploitation américaine rajoutent systématiquement le point d’exclamation parfois négligé sur les affiches et photos d’exploitation étrangère. Il n’apparaît pas sur le générique chimique : cas typique, dans l’histoire du cinéma, d’une légère divergence entre titre du générique chimique et titre du matériel publicitaire. On peut, je pense, dans un tel cas, employer indifféremment l’un ou l’autre titre dans la mesure où aucune norme internationale d’histoire du cinéma n’a réussi à trancher la question de savoir lequel des deux serait le plus légitime. Il fut un temps où je pensais que le générique chimique devait avoir la préséance mais la chose ne m’apparaît plus autant évidente aujourd’hui.

Continuer la lecture de Jack Arnold, le géant de la peur : Tarantula ! – Coffret Combo Blu-ray + DVD

Fureur Apache de Robert Aldrich en Blu-ray chez Elephant Films

Chez Aldrich, Fureur Apache annonce la dernière ligne droite d’une filmo qui a touché à tous les genres phares ayant eu droit de cité à Hollywood depuis l’après-guerre. Nous sommes en 1972 et le western a amorcé sa mue vers un crépuscule pour le moins flamboyant bien aidé en cela par des réalisateurs comme Don Siegel, Sam Peckinpah ou encore Sergio Leone. Fureur Apache ne déroge pas à ce constat lui qui brille de milles feux sombres au firmament du genre. On est alors très loin de Bronco Apache (1954), le premier western signé Aldrich avec déjà Burt Lancaster mais dans le rôle de l’indien rebelle. Si à l’époque Aldrich avait dû se soumettre au diktat des Artistes Associés (la fin fut par exemple modifiée pour être moins noire) pour un film somme toute réussit alors même qu’il y suinte une forme de classicisme dénoncé plus tard, Fureur Apache lâche les chevaux (si on peut dire d’ailleurs compte tenu de la lenteur de l’ensemble) et se donne les moyens d’une œuvre radicale faisant échos à la guerre du Vietnam où les illusions de l’Amérique ont totalement volé en éclat.

Continuer la lecture de Fureur Apache de Robert Aldrich en Blu-ray chez Elephant Films

Barbet Schroeder en Blu-ray chez Carlotta

La carrière de Barbet Schroeder est atypique et fait de lui un inclassable dans un milieu où tout est souvent carré. Nomade par excellence, il est né en Iran, a grandi dans un milieu germanique, s’est installé un temps en France avant de voyager dans le monde entier. Puis, il s’est fixé aux États-Unis, nation d’exilés par excellence, pour finir par adopter la nationalité suisse. Il a également endossé de nombreuses casquettes et s’est essayé à différents styles. Il commence comme critique aux Cahiers du cinéma puis devient producteur, créant avec Éric Rohmer l’une des maisons de production les plus importantes du paysage français, Les films du Losange, qui permit à de nombreux cinéastes de la Nouvelle Vague de trouver des financements. Continuer la lecture de Barbet Schroeder en Blu-ray chez Carlotta

Mean Guns & Nemesis : Albert Pyun à l’honneur en Blu-ray

Avez-vous déjà entendu parler de Albert Pyun ? Non ? De toute évidence Metropolitan lui il connaît puisque l’éditeur a décidé de consacrer un Blu-ray en forme de double programme réunissant deux longs-métrages annoncés comme « cultes » (dixit la jaquette) au sein de la filmographie du bonhomme : Nemesis (1992) et Mean Guns (1997). Ça vous tente ?

Continuer la lecture de Mean Guns & Nemesis : Albert Pyun à l’honneur en Blu-ray