Tous les articles par Nicolas Thys

Lost, Lost, Lost… so Lost City of Z.

James Gray réalisant enfin qu’il existe un monde hors de New-York, nous entrainant dans un film d’aventure au fin fond de l’Amazonie, tiré de l’histoire vraie de Percy Fawcett, soldat anglais en mission entre le Brésil et la Bolivie, tombé amoureux de la région et pensant avoir découvert la preuve d’une civilisation précolombienne disparue. C’est The Lost city of Z. Voilà qui promet énormément. On imagine un Fitzcarraldo – on a d’ailleurs un orchestre – nord-américain, un souffle épique qui sortirait du huis-clos urbain habituel où le cinéaste de La Nuit nous appartient ou de Little Odessa à dorénavant ses aises. Continuer la lecture de Lost, Lost, Lost… so Lost City of Z.

L’Art des studios d’Animation Walt Disney – Le Mouvement par Nature au musée Art Ludique

Jusqu’au 5 mars 2017, le musée Art ludique accueille une exposition sur les studios Disney intitulée « L’Art des studios d’Animation Walt Disney – Le Mouvement par Nature ». Pour rappel, le musée s’inscrit dans la continuité de la galerie ArtLudik. Il a pour vocation de mettre en avant l’œuvre au travail, c’est-à-dire la genèse des films d’animation, bande-dessinées ou jeux-vidéo. C’est donc l’occasion de découvrir esquisses, brouillons, concept-arts, essais que le public habituellement ne voit jamais. L’intérêt de ce type d’exposition n’est plus à prouver car on y repère les influences, les inspirations. En outre, le travail artistique préalable est parfois plus original et inventif que l’œuvre achevée. Dans une volonté de mettre le résultat final en avant, ces prémisses sont souvent mises de côté, cachées et rangées dans des tiroirs, sinon détruites et en tout cas rarement vues. Continuer la lecture de L’Art des studios d’Animation Walt Disney – Le Mouvement par Nature au musée Art Ludique

Rattrapage Festival de Cannes : Dog Eat Dog, Neruda, Captain Fantastic…

Le festival de Cannes se termine souvent un mois plus tard pour les parisiens, suite aux rattrapages des diverses sélections. Ceux-ci seront l’occasion de parler un peu plus amplement de certains films qui nous avaient échappé, faute de temps. Au Reflet Médicis, on pouvait voir ou revoir les films diffusés à Un certain regard, et nous y avons découvert Harmonium de Kôji Fukada et Captain fantastic de Matt Ross. À peu près au même moment, le Forum des images diffusait les films de la Quinzaine des réalisateurs et nous avons pu rattraper Risk de Laura Poitras, Neruda de Pablo Larraín et Dog eat dog de Paul Schrader. Dans l’ensemble les cinq films confirment ce qu’on pensait tout au long du festival : la sélection était globalement d’un bon niveau, permettant de voir des films d’auteurs très divers quant à leurs sujets, leur origine, leur genre, leur point de vue sur le monde.

Continuer la lecture de Rattrapage Festival de Cannes : Dog Eat Dog, Neruda, Captain Fantastic…

Cannes 2016 : La Quinzaine au Forum des images

Une fois le festival de Cannes terminé, il se poursuit en général pendant quelques jours sur Paris. Parmi les différentes sections, il est possible d’aller voir les films issus de la Quinzaine des réalisateurs au Forum des images. Pour sa 48ème édition, La Quinzaine des réalisateurs, a choisi 18 longs métrages et 11 courts métrages et vous aurez donc jusqu’au 5 juin pour les voir en exclusivité. Pendant ces quelques jours les différents titres de la sélection, longs-métrages et courts-métrages, se succéderont, avec parfois des rencontres avec les équipes des films, au tarif habituel du Forum.

Continuer la lecture de Cannes 2016 : La Quinzaine au Forum des images

Cannes 2016, Jour 11 : Loach, Mungiu, Winding Refn et palmarès

Le dernier jour du festival de Cannes, pour certains, c’est une ultime montée des marches, pour d’autres une dernière tenue de gala à porter, pour quelques-uns une journée au téléphone à batailler pour obtenir une place afin d’assister en direct à la cérémonie. Pour un journaliste qui aime suivre ce qui se situe hors de la compétition officielle et qui donc ne voit jamais celle-ci en entier, c’est aussi une journée de rattrapage puisque, toute la journée, les films sont projetés à nouveau dans certaines salles du palais. Nous avons pu en voir trois et le choix fût plutôt bon puisque deux d’entre eux figurent au palmarès (Moi, Daniel Blake de Ken Loach et Baccalauréat de Christi Mungiu) et que le dernier est notre préféré parmi la sélection (The Neon Demon de Nicolas Winding Refn). En somme, une bonne manière de clore cette édition 2016.

Continuer la lecture de Cannes 2016, Jour 11 : Loach, Mungiu, Winding Refn et palmarès