E3 2017 - Affiche

E3 2017 – Toutes les annonces à retenir

La grand-messe annuelle consacrée aux jeux vidéo s’est tenu du 13 au 15 juin dans son fief habituel de Los Angeles. Au lendemain de la fermeture du salon et de sa déferlante d’annonces, de trailers et de belles promesses vidéoludiques pour les mois à venir, que faut-il retenir de cet E3 2017 ?

Précisons avant d’entrer dans le vif du sujet que si vous n’êtes pas fan de SF, d’heroic fantasy, de post-apo et autres zomblards, il va vous falloir creuser un peu pour dénicher des titres à même d’étancher votre soif vidéoludique tant une large majorité de jeux présentés au cours de cet E3 2017 baignaient dans ces univers. Une fois de plus, la testostérone aura donc régné en maître durant la manifestation. Non pas que nous soyons le moins du monde réfractaire à tout cela, mais on préférait vous prévenir histoire que vous sachiez où vous mettez les pieds (dans la gueule de préférence !).

 


Logo Xbox One

À tout seigneur tout honneur, débutons ce tour d’horizon de l’E3 2017 avec Microsoft et ce qui était sans doute l’annonce la plus attendue de toutes : l’officialisation de la sortie de la nouvelle Xbox One. Connue jusqu’ici en tant que « Projet Scorpio », c’est finalement sous le nom définitif de Xbox One X que sortira cette nouvelle console. Après la Xbox One sortie en 2013 et la Xbox One S sortie en 2016, la Xbox One X est donc le nouveau porte-avion amiral de la flotte avec la promesse de jeux en 4K HDR. Cette bête de course embarquera également un disque dur de 1To ainsi qu’un lecteur Blu-ray 4K, tout comme la One S avant elle et contrairement à la PlayStation 4 Pro qui a décidé de faire l’impasse sur le support. Précisons également que, comme pour la One S, la One X ne disposera plus de l’hénaurme bloc d’alimentation externe que se trimballait toutes les consoles Microsoft depuis la première Xbox sortie en 2001. Quant au look de la bête, elle ressemble énormément à la One S. Et tout ceci sera dispo quand et à quel prix ? Et bien ma bonne dame, la Xbox One X sera disponible dans toutes les bonnes crémeries dès le 7 novembre 2017 au tarif de 499€. C’est 100€ de plus que la PS4 Pro sortie en novembre dernier mais, sur le papier tout du moins, la One X s’annonce plus puissante que la console de Sony tandis que Microsoft a d’ores et déjà fait savoir qu’il ne gagnerait pas d’argent sur la vente de la Xbox One X. C’est bien entendu du côté des jeux que la plus-value sera attendue et en la matière, Microsoft a dégainé toute une armada de trailers pour vanter les mérites de sa future console. La guerre PlayStation – Xbox est donc relancée de plus belle jusque dans le salon de l’auteur de ces lignes (et oui, le bestiau est déjà réservé mais à mon âge que voulez-vous, la pathologie est connue et totalement incurable !).

 

Logo - PlayStation 4

Pas de nouvelle console annoncée au cours de cet E3 2017 de la part de Sony puisque sa PlayStation 4 Pro ainsi que son casque de réalité virtuelle, le PlayStation VR, avaient été tous deux commercialisées fin 2016. Mais comme le dit si bien le dicton, la réponse du berger à la bergère ne se fit point attendre. Et le géant nippon de dégainer promptement une nouvelle vidéo vantant les mérites de sa PS4 Pro tout en annonçant triomphalement avoir franchi le cap des 60 millions de PS4 vendues dans le monde (soit peu ou prou le double des ventes de la Xbox One). Et si Sony s’attend à un tassement des ventes, il n’en prévoit pas moins d’écouler 18 millions d’exemplaires supplémentaires d’ici avril 2018. Pour l’heure, ce sont donc avant tout les jeux qui furent à l’honneur de la conférence Sony. Et si la plupart de ces titres étaient déjà connus, quelques surprises ne s’en sont pas moins glissées au milieu de l’avalanche d’annonces, et notamment le remake PS4 d’un certain Shadow of the Colossus. Inutile en revanche de chercher la moindre trace de Death Stranding, son créateur Hideo Kojima (le papa de la saga Metal Gear Solid) ayant fait savoir en amont de cet E3 2017 que rien de nouveau ne serait montré sur le jeu. Même absence de la part du très attendu The Last of Us 2. Mais l’on devine bien volontiers que Sony garde des (grosses) cartouches en réserve pour son traditionnel PlayStation Experience qui se tiendra les 9 et 10 décembre prochain.

PlayStation VR

 


Logo Nintendo

Comme les années passées, Nintendo n’a pas à proprement parler tenu de conférence au cours de cet E3 2017 mais n’en a pas moins profité de l’aura de la manifestation pour tenir l’un de ses rendez-vous en ligne afin de mettre en avant ses futures parutions, notamment sur sa petite dernière : la Switch. L’occasion pour Nintendo de confirmer l’arrivée du très attendu Super Mario Odyssey pour le 27 octobre prochain mais également de sortir quelques surprises de son chapeau dont certains bruits de couloir avaient déjà plus ou moins fait état au cours des semaines / mois précédents. Aux côtés du célèbre plombier moustachu, on trouvait ainsi Xenoblade Chronicles 2 dont la sortie a été confirmée pour la fin d’année mais sans date précise pour le moment, ainsi que trois autres licences phares de Nintendo avec l’arrivée prochaine de nouveaux opus de Kirby, Yoshi et Metroid Prime. Mais pour tous ceux-là, il faudra patienter encore un peu.

 


Logo Ubisoft (2017)

Bien qu’attendu sur la console de Nintendo (la Switch donc), c’est au sein de la conférence d’Ubisoft que fut annoncé quelques heures plus tôt Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle. Soit le crossover très attendu entre le plombier le plus célèbre de la planète et les trublions aux grandes oreilles dont les rumeurs (in)volontaires de ces dernières semaines ont donc été officiellement confirmées par le studio français. L’autre « surprise », même si là encore des bruits de couloir plus ou moins insistants avaient déjà en partie vendu la mèche, est venue de l’officialisation de la suite de Beyond Good and Evil. Ubisoft a également dévoilé trois autres nouveautés dont un dénommé Transference qui nous intéresse tout particulièrement à DC puisqu’annoncé comme un croisement entre jeux vidéo et cinéma via une vidéo de présentation en compagnie de Elijah Wood. Quant aux autres titres de la conférence, Ubisoft avait déjà levé un peu (beaucoup dans le cas de Far Cry 5) le voile sur son lineup pour les mois à venir en amont de la manifestation avec notamment The Crew 2 ou encore le très attendu Assassin’s Creed Origins.

 


Logo Electronic Arts

Comme l’an passé, c’est Electronic Arts qui a ouvert le bal des conférences de cet E3 2017 avec plusieurs titres déjà annoncés avant l’évènement mais qui ont été remis à l’honneur cette fois-ci au travers de vidéos de gameplay. Et si Need for Speed Payback prend de plus en plus les atours d’un Fast & Furious vidéoludique, c’est bien du côté de Star Wars Battlefront 2 que tous les regards se sont tournés. Le plan de bataille de EA, et plus globalement le contrat signé avec l’empire Disney pour l’exploitation de la licence Star Wars, est parfaitement huilé puisque cette suite sortira quelques semaines avant l’arrivée dans les salles obscures d’un certain Épisode VIII : Les Derniers Jedi tout comme le premier Star Wars Battlefront avait atterri dans les bacs en 2015 pour coïncider avec la sortie ciné du Réveil de la Force. En revanche, il faudra patienter bien sagement jusqu’en 2018 pour s’adonner à Anthem, le nouveau titre du studio BioWare (Mass Effect Andromeda), ainsi que A Way Out et son très intriguant système de jeu coopératif pour un titre qui ne sera pas sans rappeler un certain Prison Break.

 


Logo Bethesda

Bethesda avait opté pour des valeurs sûres de son catalogue au cours de cet E3 2017, à commencer par toute une série d’annonces autour de la mythique saga The Elder Scrolls et notamment un certain Skyrim attendu sur Switch dont il nous tarde de découvrir comment le titre sera décliné sur la console de Nintendo. Pour le reste, les amateurs de FPS et autres trips horrifiques seront en terrain connu avec les arrivées prochaines de nouveaux opus de Doom, Wolfenstein ou encore The Evil Within. Ça va saigner dans les prochains mois du côté de chez Bethesda !

 


Logo Bandai Namco

Du côté de chez Bandai Namco, les affrontements auront lieu aussi bien sur terre que dans les airs ; à bord de jets dans Ace Combat 7 dont la sortie a été reportée à 2018, à bord de bolides à 4 roues dans Project CARS 2 qui sortira quant à lui en septembre prochain, ou encore à grands coups de Kamé Hamé Ha dans Dragon Ball FighterZ. Pour ceux qui chercheraient davantage de féérie, ils pourront jeter leur dévolu sur Ni No Kuni II attendu pour novembre. Rappelons pour les retardataires que le premier opus sorti en 2010 sur PlayStation 3 est le fruit de la collaboration entre Level-5 et un certain Studio Ghibli. Avis aux amateurs des fables animés signées Hayao Miyazaki !

 


Logo Focus Interactive

Autre éditeur français emblématique aux côtés d’Ubisoft, Focus Home Interactive a profité de cet E3 2017 pour mettre en avant quatre titres qui débarqueront dans les mois à venir. Deux d’entre eux arriveront en fin d’année : Vampyr et Call of Cthulhu tandis qu’il faudra se montrer un peu plus patient pour pouvoir s’essayer à A Plague Tale : Innocence ou encore au petit nouveau dévoilé pour la toute première fois au cours du salon : Insurgency : Sandstorm.

 


Logo Capcom

Si Capcom s’est montré plutôt discret en termes de quantité, il s’est rattrapé par la qualité, ou à tout le moins, l’attente suscitée par les deux titres mis à avant sur le salon. D’un côté, on trouvait donc la baston de Marvel vs. Capcom : Infinite qui sortira en septembre prochain et de l’autre Monster Hunter : World, nouvel opus de la mythique saga d’action RPG d’ores et déjà annoncé comme « le plus massif jamais développé » mais pour lequel il faudra toutefois patienter jusqu’en 2018 avant de pouvoir juger sur pièces.

 


Logo Activision

Last but not least, Activion ne disposait certes pas d’une montagne de titres à présenter en comparaison des autres éditeurs mais ses annonces n’en reposaient pas moins sur des valeurs sûres. La compilation remasterisée de Crash Bandicoot sortira fin juin, le deuxième opus de Destiny débarquera en septembre tandis que le très attendu Call of Duty : WWII renouera avec ses racines historiques de la Seconde Guerre Mondiale comme son nom l’indique et sera confronté à Star Wars Battlefront 2 qui sortira 10 jours plus tard en novembre prochain. L’affrontement séculaire annuel entre Activision et Electronic Arts par FPS interposés s’annonce une nouvelle fois des plus meurtriers.

Sur le même thème :

Laisser un commentaire