Le vent se lève de Miyazaki en DVD/Blu-ray

En quarante ans de carrière et onze long-métrages à son actif (sans compter ses différentes de séries TV), Hayao Miyazaki aura à tout jamais marqué de son empreinte le monde de l’animation. Le vent se lève, son dernier film en date, a été un temps annoncé en octobre puis repoussé en novembre en DVD et Blu-ray. Une parution qu’il faudra chérir de toute façon puisqu’il s’agira là de son dernier film tout court. Continuer la lecture de Le vent se lève de Miyazaki en DVD/Blu-ray

Magic in the moonlight : Une (nouvelle) carte postale signée Woody Allen

Il faut croire que Blue Jasmine fut une parenthèse enchantée, un soufflé vite retombé chez un cinéaste dont la retraite dorée se fait malheureusement de plus en plus sentir. Pour autant, Magic in the moonlight n’est pas la catastrophe Minuit à Paris et sa suite To Rome with love, ni même la friandise qui colle un peu trop aux dents que furent Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu ou Vicky Cristina Barcelona. On est plus ici dans un pot pourri d’auto-citations nostalgiques et paresseuses magnifiquement enluminées par un certain Darius Khonji dont c’est ici la quatrième collaboration avec le réalisateur.

Continuer la lecture de Magic in the moonlight : Une (nouvelle) carte postale signée Woody Allen

Steven Spielberg : Coffret Director’s collection (dont 4 inédits)

Est-il vraiment nécessaire de présenter Steven Spielberg ? Avec plus que 40 ans d’activité à son compteur et autant de longs-métrages réalisés à son actif (sans compter plus d’une centaine de projets en tant que producteur), Steven Spielberg est sans conteste l’un des cinéastes contemporains les plus connus, aussi bien des cinéphiles que du grand public. Continuer la lecture de Steven Spielberg : Coffret Director’s collection (dont 4 inédits)

Cutter’s Way : Un film noir chez MTVland

On a coutume d’affirmer aujourd’hui que le Nouvel Hollywood s’est éteint dans la poussière et l’amertume avec La porte du paradis, le film de Cimino ayant coulé la United Artists et avec lui une certaine idée d’un cinéma débarrassé des contingences des Studios. Ce serait toutefois oublier Cutter’s Way que cette même United Artists avait décidé de produire dans la foulée de Heaven’s Gate réembauchant pour la petite histoire un Jeff Bridges dont les exécutifs avaient apprécié le travail sur le film de Cimino. Continuer la lecture de Cutter’s Way : Un film noir chez MTVland

La porte du paradis : Ode à l’Amérique putride

Difficile d’aborder ce pan du cinéma mondial à lui tout seul que représente cette Porte du paradis de sieur Cimino. Il serait présomptueux de croire en la possibilité d’une approche novatrice ou tout simplement non redondante avec tout ce qui a pu être déjà écrit en plus de trente ans. L’humilité nous invite donc à simplement partager avec vous les quelques impressions glanées lors de la projection de presse. L’occasion de revoir La Porte du paradis dans une magnifique copie restaurée et de tout simplement se reprendre la claque de sa vie.

Continuer la lecture de La porte du paradis : Ode à l’Amérique putride

Le cinéma en haute définition