Archives par mot-clé : Antoine Fuqua

Les 7 Mercenaires : Fuqua explose tout en Blu-ray 4K

Dernier long-métrage en date réalisé par Antoine Fuqua sur la petite douzaine que comporte à l’heure actuelle sa filmographie qui coure sur les vingt dernières années, Les 7 Mercenaires a également « l’insigne honneur » d’être le tout premier de la filmo du bonhomme à débarquer dans une édition Blu-ray 4K Ultra HD aux qualités techniques autrement plus méritantes que le film en lui-même. Explications.

Continuer la lecture de Les 7 Mercenaires : Fuqua explose tout en Blu-ray 4K

Fiche film : Les 7 Mercenaires (2016)

« J’ai été très enthousiaste à l’idée de faire un western quand MGM me l’a proposé parce que j’ai grandi en dévorant des westerns. J’ai toujours éprouvé une affinité particulière avec ce genre – enfant, j’en regardais avec ma grand-mère ! Je me suis demandé pourquoi faire un western maintenant, si cela avait du sens. La réponse, c’est le thème de la tyrannie, bien présente dans le monde d’aujourd’hui. Voilà ce qui rendait le film pertinent. Il faut un groupe de gens très particuliers pour faire front ensemble contre le pouvoir d’un despote » – Antoine Fuqua à propos des 7 Mercenaires Continuer la lecture de Fiche film : Les 7 Mercenaires (2016)

Les 7 Mercenaires (2016) : La Chevauchée des 7 bannis

On le sait, Antoine Fuqua n’est pas connu pour faire dans la dentelle mais en jetant un œil à sa filmo, reconnaissons lui une certaine faculté à nous pondre des « actioners » aussi bourrins que funs. Une sorte de Walter Hill des années 2000, le message politique sous-jacent en moins. C’est d’ailleurs quand il s’essaye à quelque chose de moins bourre pif ou de plus « réfléchi » que la machine se grippe. Comme si le bougre rongeait son frein derrière la caméra. C’était le cas de L’Élite de Brooklyn, thriller policier totalement atone, ou encore du Roi Arthur à la mise en scène aussi prétentieuse qu’indéfendable (ce que d’aucuns diraient de tous ses films au demeurant). Avec Les 7 Mercenaires, Fuqua s’arroge le droit d’un remake mais aussi d’une forme de troisième voie qui lui permettrait d’explorer un cinéma moins volatile. Mais le résultat plus qu’anecdotique ne lui apportera rien d’autre qu’une ligne de plus à son CV et pas de celle qui permet de postuler dans la cour des grands.

Continuer la lecture de Les 7 Mercenaires (2016) : La Chevauchée des 7 bannis

Equalizer : un Blu-ray à l’image du film, noir comme l’ébène

Sorti dans les salles à l’automne dernier, Equalizer n’aura certes pas rameuté les foules (735 000 entrées France) mais ce n’est pas une raison pour bouder le plaisir de (re)découvrir cette excellente adaptation de la série télé éponyme des années 1990 à l’occasion de sa sortie Blu-ray. Continuer la lecture de Equalizer : un Blu-ray à l’image du film, noir comme l’ébène

Equalizer : Antoine Fuqua revient aux fondamentaux

Après deux films aux ambitions contrastées et un tantinet maladroits : L’élite de Brooklyn qui lorgnait du côté de la série Sur écoute et La chute de la Maison Blanche, relecture digitale à peine déguisée de Piège de cristal, Antoine Fuqua se dresse à nouveau en parangon d’un cinéma référentiel d’action dont il a déjà tutoyé les sommets avec Shooteur, tireur d’élite et dans une moindre mesure Les larmes du soleil. En cause cet Equalizer qui conforte Denzel Washington en icône messianique tout en remettant au goût du jour certains fondamentaux du genre que l’on pensait définitivement relégués aux années 80.

Continuer la lecture de Equalizer : Antoine Fuqua revient aux fondamentaux