Archives par mot-clé : Faute d’amour

Cannes 2017 : Jour double zéro, la tête à Toto

La 70ème édition du festival de Cannes débute officiellement ce mercredi 17 mai avec une semaine de décalage sur les années précédentes, la faute aux élections présidentielles. Officiellement car pour certains, des projections ont déjà eu lieu. Notamment pour les exploitants de salles qui ont eu l’occasion de voir quelques films grâce à l’AFCAE ou pour la presse parisienne dont certains élus se sont vus octroyer le droit d’assister à diverses projections.

Continuer la lecture de Cannes 2017 : Jour double zéro, la tête à Toto

Faute d’amour de Andrey Zvyagintsev [Cannes 2017 – Compétition officielle]

Cela fait désormais 14 ans et 5 films que Zvyagintsev est le meilleur réalisateur russe de sa génération. Ce n’est pas ce nouvel opus qui va changer la donne. Comme son précédent film LéviathanFaute d’amour commence par une succession de plans fixes sur un milieu aquatique mais nulle déferlante ou colère divine cette fois. Au contraire, c’est à quelque chose de beaucoup plus calme que l’on a affaire, de plus mort également. Une forêt drapée de neige, perdue entre une ville lointaine semblable à mille autres, des branchages noirs, crispés et leur reflet verdâtre. Surplombant ces paysages vides, de vagues notes au piano, de plus en plus fortes, créent une tension à partir de rien avant de l’évacuer dans les bruits de tous les jours. Dès le début Zvyagintsev impose un formalisme ténébreux, macabre mais bien moins clinique qu’un Haneke par exemple. Plus charnel également. Et c’est peut-être cette chair et la manière douce et brutale dont il l’expose, en opposition avec les dialogues, qui impose une autre idée de la violence.

Continuer la lecture de Faute d’amour de Andrey Zvyagintsev [Cannes 2017 – Compétition officielle]