Jeu Concours Le cinéma policier français

À l’occasion de la sortie chez Hugo Image du livre Le cinéma policier français – 100 films, 100 réalisateurs par Jean Ollé-Laprune, nous vous proposons un petit jeu concours afin de remporter un des trois lots que nous mettons en jeu. Pour vous faire une idée plus précise de quoi qu’on parle, on vous invite à découvrir notre fabuleux papier ici (y a pas de mal à s’envoyer des fleurs). Une saine lecture qui pourrait éventuellement vous aiguiller dans la recherche des bonnes réponses à nos questions « badasses » ci-dessous.

Continuer la lecture de Jeu Concours Le cinéma policier français

Sorties Blu-ray et Blu-ray 4K – Décembre 2020

On aurait pu faire le flemmard et vous rebalancer notre déjà excellent texte du mois dernier étant entendu que la plupart des sorties Blu-ray (4K) listées ci-dessous reprennent en grande partie la sélection de novembre. Le deuxième confinement, la fermeture des rayons proposant des produits dits non essentiels (et ce même si les sites de e-commerces n’avaient pas cette restriction) est passé par là et la plupart des éditeurs ont donc décidé de se la mettre derrière l’oreille le temps de la réouverture. Jusqu’au prochain confinement. Et puis on s’est finalement dit non. Il faut se bouger un peu le tronc quoi et arrêter de prendre du bide avec les mauvaises habitudes qui vont avec : lever à midi, brunch, film à 14h sur le canap qui s’éternise jusqu’à 18h car il faut tenir compte de la sieste qui intervient toujours après les 45 premières minutes, douche succincte, gueuleton qui dure, deuxième film, petit coup d’œil au site pour voir s’il est toujours debout, troisième film que l’on ne finit jamais car c’est forcément un Bergman ou un Tarkowski et qu’il est toujours de bon ton de dire à son entourage que ce sont là des réalisateurs de chevet. Littéralement.

Continuer la lecture de Sorties Blu-ray et Blu-ray 4K – Décembre 2020

Le cinéma policier français – 100 films, 100 réalisateurs par Jean Ollé-Laprune

Voilà un genre tellement riche et si profondément ancré au sein du paysage cinématographique hexagonal qu’il mériterait à lui tout seul un bouquin par mois. Comme le précise en introduction Jean Ollé-Laprune, l’auteur de ce Cinéma policier français – 100 films, 100 réalisateurs, il existe bien un ouvrage de référence signé de l’incontournable François Guérif. Mais son Cinéma policier français date de 1988. Et s’il n’est pas obsolète voire même encore ultra pertinent à l’égard de ce que nous offre le paysage actuel du polar français, il n’en reste pas moins bien trop esseulé. Jean Ollé-Laprune mentionne toutefois la revue semestrielle Temps Noir qui si elle consacre beaucoup de ses pages à la littérature ad hoc n’en oublie jamais le cinéma lors de quelques papiers ou chapitres entiers souvent passionnants. Ainsi, le dernier numéro en date consacré aux Tontons flingueurs mélange les genres et les mediums d’une manière riche, extensive et souvent remarquable. Ou encore le numéro 20 intitulé La « Série noire » fait son cinéma qui propose en guise de « bonus » un long entretien de Franck Lhomeau (éditeur de la revue) intitulé La vérité sur l’affaire Audiard abordant les années troubles de l’occupation où le jeune Audiard écrivait au sein du journal ouvertement collaborationniste L’Appel. Promis, on y revient plus longuement très prochainement. En attendant, petit focus sur cet ouvrage qui a défaut de combler d’une manière substantielle le désert en la matière, n’en demeure pas moins ludique, informatif et donc indispensable pour qui voudrait en savoir plus sur ce genre phare de notre cinéma.

Continuer la lecture de Le cinéma policier français – 100 films, 100 réalisateurs par Jean Ollé-Laprune

L’Effondrement – Le post-apo à la française débarque sur Youtube

Et si demain tout s’effondrait ? Plus de nourriture, plus d’essence, plus d’électricité, plus de surveillance nucléaire… Les riches s’enfuient tandis qu’on laisse les pauvres et les personnes âgées mourir de faim. Tels sont les enjeux que la mini-série L’Effondrement met en avant sur huit épisodes de très hautes volées. Lancée au départ sur la chaîne Canal+ fin 2019, la voici désormais visible en intégralité sur YouTube. L’occasion de nous rattraper un peu et de partager avec vous les raisons qui en font l’une des productions télés, toutes nationalités confondues, la plus excitante (et visionnaire) du moment.

Continuer la lecture de L’Effondrement – Le post-apo à la française débarque sur Youtube

Le Trou de Jacques Becker – Double Blu-ray sans fond chez StudioCanal

On serait bien en peine de trouver chez Jacques Becker un fil rouge, une idée directrice, un point d’ancrage propre à révéler des obsessions maintes fois remises sur le métier. Ceci étant dit, il y a tout de même un thème qui traverse la plupart de ses films. Ou plutôt un élément dramaturgique essentiel qui prend souvent les traits du traître. Tonkin dans Goupi Mains Rouges, Leca dans Casque d’or ou Angelo dans Touchez pas au grisbi sont tous des personnages qui font basculer l’histoire placée d’abord sous le sceau de l’aventure collective et fraternelle dans la tragédie. Le Trou, son dernier film, ne faillit pas à ce constat concluant même en apothéose une filmographie qui avec le recul tendait à l’évidence vers cette finalité. Mais par dessus tout, Le Trou allait abraser le cinéma français de l’époque tout en donnant du grain à moudre à la fameuse théorie des auteurs que les jeunes turcs qui officiaient au sein de la revue des Cahiers du cinéma s’évertuaient à dogmatiser. Pour autant, si ceux qui allait composer la Nouvelle Vague alors naissante s’évertuaient à en faire un de leurs mentors depuis le milieu des années 50 (à l’instar d’un Jean Renoir avec qui Becker a longtemps collaboré lors de sa première vie professionnelle, René Clément, Jean-Pierre Melville ou Robert Bresson pour ne citer que les plus évidents), Le Trou n’en demeure pas moins ce film à la marge impropre à une quelconque récupération dialectique ou effet de mode. Ce très beau double Blu-ray qui inaugure les Hors Séries de la collection Make my day et qui sort enfin chez nous après les éditions parues en 2017 chez les filiales allemandes et anglaises de StudioCanal, est là pour le rappeler tout en appuyant plus que jamais son intemporalité caractéristique d’un classique incontestable du cinéma.

Continuer la lecture de Le Trou de Jacques Becker – Double Blu-ray sans fond chez StudioCanal