Alien : En 4K, vous allez crier… de bonheur !

Mais avant cela, réglons une formalité. Le test que vous allez lire a été réalisé depuis un fichier dématérialisé reproduisant fidèlement la galette 4K UHD vendue dans le commerce. Ce fichier dit ISO est donc le miroir parfait de son pendant physique. Jusqu’ici tout va bien. Encore que l’amoureux du média physique que nous sommes en prend déjà un sérieux coup. Mais il nous faut aussi préciser la provenance de ce fichier. Et pour la faire courte, disons qu’il ne nous a pas été confié par l’éditeur et encore moins par son agence qui assure l’interface avec nous les journalistes. Agence qui nous répond poliment depuis plus d’une semaine « devoir faire le point » avant de pouvoir nous lâcher ou non un exemplaire de cette édition 4K anniversaire du Alien de Scott. Ce qui en gros signifie de proposer d’abord la chose à des rédactions bien plus significatives (en audience, en prestige…) que la nôtre. Et s’il devait en rester, nous faire l’aumône d’un envoi. Et comme on attend toujours un exemplaire du 4K de Predator sorti en octobre dernier, nous sommes donc cette fois-ci allés nous « servir » ailleurs. Pour faire notre boulot et ce afin de vous rendre compte de cette édition pour le moins attendue par les fans et les autres. Est-ce que notre démarche est bonne, pertinente, intelligente, oiseuse, nulle, incendiaire ou encore dangereuse au regard d’un marché qui périclite ? À vous de nous le dire (ou pas d’ailleurs). Ce qui est certain par contre c’est que dès le 24 avril cette édition figurera en bonne place sur nos étagères dédiées à la thématique 4K. Edit 15/04 -12h00 : On nous confirme l’envoi d’un exemplaire Blu-ray 4K UHD d’Alien. Ce qui nous permettra de compléter cette chronique dans les jours à venir. Pour le reste… Sandy Gillet

Continuer la lecture de Alien : En 4K, vous allez crier… de bonheur !

Metropolis – Histoire d’une reconstruction

Difficile de s’attaquer à Metropolis de Fritz Lang. Après 92 ans d’existence et de multiples rebondissements, il est devenu un mythe cinématographique, une source d’inspiration pour nombre de réalisateurs, mais aussi un film référence pour architectes ou amateurs de science-fiction.

Continuer la lecture de Metropolis – Histoire d’une reconstruction

Jeu Concours Summer of ’84

À l’occasion de la sortie de Summer of ’84 du collectif québecois RKSS en DVD et Blu-ray chez L’Atelier d’Images, nous vous proposons un jeu concours afin de gagner l’une des 4 éditions Blu-ray. Pour vous faire une idée plus précise de quoi qu’on parle, on vous invite à découvrir notre magnifique papier (y a pas de mal à s’envoyer des fleurs). Une saine lecture qui pourrait éventuellement vous aiguiller dans la recherche des bonnes réponses à nos questions « badasses » ci-dessous.

Continuer la lecture de Jeu Concours Summer of ’84

Westworld – Saison 2 : La porte de la 4K

La première saison de Westworld avait, au choix (rayez la/les mention(s) inutile(s)), déconcerté, ennuyé ou bien laissé complètement de marbre une grande majorité de téléspectateurs qui avaient tenté l’expérience. Qu’ils soient tout de suite « rassurés » (si l’on peut dire), ce n’est pas avec cette deuxième saison qu’ils y trouveront davantage leur compte. Pour tous les autres, à commencer par l’auteur de ses lignes, le visionnage des 10 épisodes de cette saison 2 fut un bonheur réitéré à l’occasion de sa sortie en Blu-ray 4K Ultra HD.

Continuer la lecture de Westworld – Saison 2 : La porte de la 4K

Fiche film : Summer of ’84

Yoann-Karl Whissell, Anouk Whissell et François Simard constituent le collectif québecois RKSS pour Road Kill Superstars. Ils se sont fait principalement connaître chez eux mais aussi à l’internationale avec T is for Turbo, court-métrage improbable et fortement geek qui a cartonné sur le web.

Ce coup d’essai (et bien d’autres) s’est transformé en premier long intitulé Turbo Kid, film qui s’inspire énormément des nanars à la sauce bolognaise du début des années 80 comme Les Guerriers du Bronx.

Summer of ’84 n’est pas un film écrit par eux mais qui reste totalement taillé sur mesure :  « Ç’a été un concours de circonstances chanceux, précise Yoann-Karl Whissell. On devait rencontrer un producteur à Los Angeles, mais il a eu un problème sur un de ses films. On s’est donc retrouvés avec son assistant et, comme le veut le dicton, “à L.A., tout le monde a un scénario”. Il nous a fait le pitch de Summer of ’84. Il avait tripé sur Turbo Kid… »

Continuer la lecture de Fiche film : Summer of ’84