Collection Coffrets Ultra Collector Carlotta

Carlotta Films est une société française de distribution de films fondée en 1998 par Vincent Paul-Boncour et Jean-Pierre Gardelli. Afin d’approfondir son travail, Carlotta Films s’est dotée d’un pôle édition DVD en 2002 avec pour ambition de proposer des films inédits en DVD et, depuis 2008, également en Blu-ray dans des éditions de haute qualité en termes de bonus et de packaging. Depuis peu, cet aspect a trouvé un prolongement spectaculaire avec l’arrivée des Coffrets Ultra Collector Carlotta inauguré en 2015 avec Body Double de De Palma. La collection compte aujourd’hui 18 titres tous répertoriés ci-dessous via notre tableau de comparateur de prix afin de vous aider à les trouver au meilleur prix même si bien souvent cela relève de l’impossible puisque épuisés ou proposés à des prix ne défiant aucune concurrence. Vous aurez toujours alors la possibilité de vous rabattre sur les éditions simples listées aussi ci-dessous. Lots de consolation certes mais au moins vous bénéficierez du même standard de qualité au niveau de l’image et du son.

Continuer la lecture de Collection Coffrets Ultra Collector Carlotta

Coin de Mire Cinéma – Tous les Blu-ray disponibles

Créée en 2017 la société d’édition vidéo Coin de Mire Cinéma a pour vocation d’éditer en haute définition des films du patrimoine français sortis entre 1950 et 1980. Bien que les éditeurs historiques de films anciens se soient mobilisés pour restaurer et ressortir les grands classiques de notre patrimoine, l’éditeur a pu constater que de nombreux titres ne sont toujours pas édités dans des supports haute définition. Le listing ci-dessous vous propose de découvrir l’intégralité de leur catalogue avec la possibilité de les acquérir au meilleur prix grâce à notre comparateur ad hoc. Vous trouverez aussi de temps à autre un petit onglet dit « Lire le test » qui vous renverra sur nos merveilleux textes afin de prolonger à n’en pas douter le plaisir de leur (re)découverte ou mieux qui provoqueront l’envie de compléter votre collection.

Continuer la lecture de Coin de Mire Cinéma – Tous les Blu-ray disponibles

Barbara Shelley (1932-2021)

Barbara Shelley, une des actrices stars de la société de production Hammer Films des années 1960-1970, est morte. Née à Londres le 13 février 1933 sous le nom de Barbara Kowin, le virus Covid19 vient de l’emporter en Angleterre à 88 ans, le 04 janvier 2021. Elle avait probablement choisi son pseudonyme en hommage au poète romantique anglais Percy B. Shelley (ce même Shelley qui préfaça en 1818 le roman fantastique Frankenstein écrit par sa seconde épouse Mary W. Shelley). Star du cinéma fantastique anglais, elle tourna plusieurs rôles en vedette pour le cinéaste Terence Fisher, réalisateur majeur du genre. Elle aura animé une centaine de titres, dont une bonne trentaine de longs-métrages (le restant est constitué de téléfilms) de 1955 à la fin des années 1980.

Continuer la lecture de Barbara Shelley (1932-2021)

Les coulisses de l’Histoire

« L’Histoire n’est pas une science exacte, elle n’est jamais gravée dans le marbre : au fil du temps, la connaissance du passé s’affine et évolue. Mais les idées reçues ont la peau dure et les aprioris restent tenaces. Pour saisir les vérités du monde, il faut parfois bousculer les certitudes et décrypter les faits en proposant un autre regard. » C’est par ces quelques mots que débute invariablement chaque épisode de cette collection de documentaires intitulée Les coulisses de l’Histoire dont la diffusion sur Arte a débuté ce 5 janvier pour se poursuivre les 12 et 26 janvier (à noter que l’intégralité des 10 épisodes est dores et déjà dispo sur arte.tv au moins jusqu’en mars 2021).

Continuer la lecture de Les coulisses de l’Histoire

Michel Audiard au temps de l’occupation

En octobre 2017, le quotidien Le Monde publiait un article intitulé Michel Audiard, collabo impénitent. Celui-ci faisait écho à une enquête extrêmement poussée et exhaustive parue dans le n° 20 de la revue semestrielle Temps Noir. Publiés aux Éditions Joseph K., la revue qui prend à chaque fois la forme de livres bien ventrus (on appelle ça un « mook » de nos jours), se targue d’aborder les littératures policières et ce sans s’arrêter aux écrits puisque rien que dans ce vingtième numéro on y cause de la fameuse collection « Série Noire » fondée en 1945 par les éditions Gallimard qui s’est peu à peu ouverte aux auteurs français renouvelant du même coup le film noir hexagonal. Le point de départ ayant été la publication en 1953 du roman Touchez pas au Grisbi ! d’Albert Simonin devenu immédiatement un best-seller et qui fut dans la foulée adapté au cinéma par Jacques Becker. Évoquer le nom d’Albert Simonin n’est au demeurant pas fortuit de notre part puisque l’homme fut condamné à la libération à cinq ans de prison pour collaboration active avec l’occupant de par ses nombreux écrits ad hoc et antisémites publiés entre autre au sein du journal pétainiste La France au travail. Un passé peu glorieux et peu évoqué jusqu’ici mais dorénavant bien documenté grâce à Temps Noir justement qui dans ses N° 14 et 16 abordaient ces « premiers français de la Série Noire » où aux côtés de Simonin on pouvait aussi trouver une tête d’affiche comme José Giovanni (Le Trou / Le Deuxième souffle / Classe tous risques…), auteur, entre autre, de crimes crapuleux à caractère antisémite durant l’occupation. Par contre, de Michel Audiard on ne savait rien ou presque. C’est ce dont se propose de réparer la seconde partie de ce numéro sous le titre La vérité sur l’affaire Audiard.

Continuer la lecture de Michel Audiard au temps de l’occupation