Cannes 2018 – Jour 11 et final : Si Godard avait su…

Cannes 2018 se termine et un dernier passage par la compétition viendra clore cette série d’articles. Avant cela, on ne peut que dire tout le bien que l’on pense des quatre courts-métrages d’animation que l’on a pu découvrir en sélection officielle, à La Quinzaine des réalisateurs et enfin à La Semaine de la critique. Côté prise de vues directes, impossible de savoir si on se souviendra encore des heureux élus dans un mois mais les films animés rafleront probablement la plupart les prix des plus prestigieux festivals à venir.

Continuer la lecture de Cannes 2018 – Jour 11 et final : Si Godard avait su…

Cannes 2018 – Jour 10 : Une certaine indifférence du monde

L’avantage de ce genre de texte sur le festival de Cannes c’est qu’on peut parler de tout. De la plage, du mauvais temps ou des bons petits plats du Troquet à soupe. Sérieux, on préfère parler des films mais il serait quand-même temps de penser à créer une page cuisine de festival pour plus tard. On peut également s’interroger sur la manière dont on écrit sur les films. Après tout, écrire sur plus de 30 films vus en moins de 10 jours dans des conditions parfois peu évidentes, ce n’est pas la même chose que rendre un texte sur un film qui a muri et dont les images ne sont pas embrouillées par le manque de sommeil, la superposition des œuvres, le rythme étrange de ce lieu hors du temps, et d’autres petites choses. Et encore, on fait partie des rares à ne pas boire et à ne pas consommer de produits stupéfiants (Stoooooop ! On rembobine. Il me semble Monsieur Thys que le Guronsan est considéré comme un produit dopant par les instances du festival de Cannes / Note de Sandy Gillet qui aime bien balancer).

Continuer la lecture de Cannes 2018 – Jour 10 : Une certaine indifférence du monde

Fiche film : Red Sparrow

Lorsque le projet venait d’être annoncé en 2013, il était question que Darren Aronofsky (compagnon actuel de Jennifer Lawrence, laquelle était l’héroïne de son thriller Mother !) soit en charge de Red Sparrow. Il se retira pour faire Noé en 2014, année où David Fincher reprit le bébé en mains, avec Rooney Mara dans le rôle principal. Mais les choses ne se sont finalement pas concrétisées et c’est Francis Lawrence qui a finalement été choisi pour être aux commandes du film avec Jennifer Lawrence dans la peau de la jeune espionne.

Red Sparrow est une adaptation du roman au titre éponyme écrit par Jason Matthews, qui est un ancien agent de la CIA. Ce dernier a vendu les droits du livre avant même de l’avoir fini, pour une somme à sept chiffres. Le roman est d’ailleurs le premier volet d’une trilogie composée aussi de Palace of Treason et The Kremlin’s Candidate.

Dans une interview accordée à Vanity Fair, Jennifer Lawrence a expliqué que sa scène de nue dans le film (qui est d’ailleurs sa première devant une caméra) a constitué pour l’actrice un moyen de « reprendre le contrôle » après que ses photos privées avaient fuitées en 2014.

Si l’ex-agent Jason Matthews n’a pas rencontré de jeune femme comme Dominika au cours de sa carrière à la CIA, il se rappelle que la manipulation sexuelle faisait bel et bien partie de la formation des espionnes soviétiques : « En URSS, il existait une école où l’on enseignait aux jeunes femmes l’art de la séduction pour piéger les hommes et faire chanter les ennemis de la patrie. Le gouvernement possédait un établissement dans la ville de Kazan, sur les rives de la Volga, où l’on enseignait aux jeunes femmes comment devenir des courtisanes. On les surnommait des Moineaux ».

Continuer la lecture de Fiche film : Red Sparrow

Fiche Film – Solo: A Star Wars Story

La production de Solo: A Star Wars Story ne s’est pas faite sans difficultés : Phil Lord et Christopher Miller ont quitté le navire en plein milieu du tournage pour, officiellement, « divergences créatives ». Ils ont été remplacés par Ron Howard qui aurait retourné plus de 80% du film.

Au scénario du film, on retrouve Lawrence Kasdan et son fils Jonathan. Le premier avait déjà signé les scripts de L’Empire contre-attaqueLe retour du Jedi et Le Réveil de la Force.  Il rejoint d’autres membres habituels de l’équipe Star Wars comme John Williams qui a écrit le thème musical du personnage d’Han Solo.

Solo a été l’un des premiers projets que George Lucas eut en tête quand il s’est penché sur des spin-off éventuels de la saga Star Wars. Lui et la productrice Kathleen Kennedy se sont immédiatement mis d’accord sur le fait que Lawrence Kasdan était le mieux placé pour écrire cette nouvelle aventure. Sa connaissance de l’univers Star Wars et sa compréhension de l’essence du personnage de Solo en faisait le candidat idéal. D’autant plus que le scénariste avoue que le contrebandier est son personnage favori.

Le Faucon Millenium que l’on voit dans Solo: A Star Wars Story est une version « propre » et d’origine du vaisseau imaginé par la production, quand l’engin appartenait encore à Lando. Ainsi, l’extérieur a une coque lisse, les panneaux manquants ont été remplacés et les mécanismes et tuyaux ont été recouverts. Un nouvel élément apparaît : il s’agit d’une capsule d’éjection qui se trouve entre les mandibules du devant. Solo dévoile comment et pourquoi cette capsule a disparu, donnant au vaisseau la forme que nous connaissons désormais.

Continuer la lecture de Fiche Film – Solo: A Star Wars Story

Fiche film : En Guerre

Stéphane Brizé a voulu tourner En Guerre pour comprendre ce qu’il y a derrière les images des médias qui se font régulièrement les témoins de la violence qui peut surgir à l’occasion de plans sociaux.

Stéphane Brizé collabore pour la 4ème fois avec Vincent Lindon après Mademoiselle ChambonQuelques heures de printemps et La Loi du marché.

Comme pour La Loi du marché, Stéphane Brizé a entouré son acteur principal, Vincent Lindon, de comédiens non-professionnels.

En Guerre a été tourné en seulement 23 jours ! « Je tenais à ce que l’énergie du tournage fasse écho à l’énergie du combat que peuvent mener des salariés dans un cas comme celui décrit dans le film. C’est, dans les deux cas, une course contre la montre, une bagarre permanente contre le temps. Aucun confort, aucun répit, juste une lutte pour arracher l’essentiel. En même temps, je n’avais guère les moyens financiers de faire autrement. Car là où la réalité du cinéma rejoint la réalité du monde, c’est que le marché ne réclame pas ce type de films. » – Stéphane Brizé

Continuer la lecture de Fiche film : En Guerre