Pas de roses pour OSS 117

OSS 117 : Banco pour les 5 Blu-ray Gaumont

Alors que l’intégrale des James Bond est disponible en Blu-ray depuis déjà belle lurette, la réponse du berger (français) à la bergère (de sa Gracieuse Majesté) se faisait attendre. En 2015, elle vient enfin d’arriver avec la parution sur support HD chez Gaumont Vidéo de cinq des longs-métrages les plus emblématiques de la série des OSS 117.

Cliquez sur les captures ci-dessous pour les visualiser dans leur format natif

Atout coeur à Tokyo pour OSS 117 - Blu-ray

À l’ère des Jack Bauer et autres Jason Bourne évoluant dans un monde en proie à la suspicion, aux complots, au terrorisme post 11/09 et aux technologies derniers cris, quel regard porter sur les OSS 117 à l’aune de la cinquantaine ? En d’autres termes, ces films ont-ils bien ou mal vieilli ? Avec son personnage-titre tiré à quatre épingles en toutes circonstances, y compris les plus périlleuses, toujours prompt à dégainer un bon mot face à des adversaires tous plus mégalos les uns les autres ou un sourire enjôleur pour emballer (et plus si affinités) des créatures aussi mystérieuses que délicieuses au milieu de cadres exotiques (Brésil, Thaïlande, etc.), les OSS 117 se (re)découvrent avec un regard amusé pour des péripéties néanmoins toujours aussi funs, pour peu qu’on les considère sous leur angle originel. À savoir la désinvolture fleurant bon la parodie James Bondienne, les deux franchises étant contemporaines : le premier OSS 117 de cette vague Gaumont, OSS 117 se déchaîne datant de 1963, le premier 007, James Bond contre Dr. No de 1962. Et si les OSS 117 ne drainaient pas une foule aussi large dans les salles à l’époque, leurs scores n’en demeuraient pas moins excellents.

Les cinq OSS 117 au box office français :
OSS 117 se déchaîne (1963) : 2,3M
Banco à Bangkok pour OSS 117 (1964) : 2,9M
Furia à Bahia pour OSS 117 (1965) : 2,6M
Atout cœur à Tokyo pour OSS 117 (1966) : 2,1M
Pas de roses pour OSS 117 (1968) : 1,2M

Les 007 des années 1960 au box office français :
James Bond 007 contre Dr. No (1962) : 4,7M d’entrées
Bons baisers de Russie (1963) : 5,6M d’entrées
Goldfinger (1964) : 6,6M d’entrées
Opération Tonnerre (1965) : 5,7M d’entrées
On ne vit que deux fois (1967) : 4,4M d’entrées
Au service secret de Sa Majesté (1969) : 1,9M d’entrées

Chiffres : CBO Box Office

Pour le reste, on vous renvoi à l’excellent papier signé Francis Moury.

Banco à Bangkok pour OSS 117 - Blu-ray

Pour ce qui est des Blu-ray, les cinq OSS 117 en question, sortis au tarif très « doux » de 10€ pièce, ne font en tous les cas pas leur âge. En effet, comme toujours de la part de Gaumont, les titres ont bénéficié de restauration en bonne et due forme, tant en termes d’image que de son. Tous proposés dans leurs formats originels respectifs, les masters affichent une image d’une propreté quasi-irréprochable nantie d’une gestion des couleurs et des contrastes idoine tandis que définition et compression ne présentent pas davantage de défaillances flagrantes. Certains plans se situent toutefois un cran en deçà tandis que le rendu vidéo nous a souvent apparu comme un peu trop dégrainé à notre goût. Côté son en revanche, il n’y a strictement rien à redire avec des pistes DTS-HD Master Audio 2.0 monophoniques sur tous les films aussi limpides que dynamiques à souhait lorsque la situation le permet, c’est-à-dire aussi bien sur les partitions de Michel Magne que lors des nombreuses scènes d’action (bagarres, fusillades et autres courses poursuites). Pour finir, si l’interactivité n’offre rien de nouveau à se mette sous la dent, chaque disque reprend, à tout le moins, les différents bonus préalablement présents sur les éditions DVD. Ce qui, avouons-le, n’est déjà pas si mal.

Furia à Bahia pour OSS 117 - Blu-ray

OSS 117 – Cinq Blu-ray

Éditeur : Gaumont Vidéo
Date de sortie : 21 janvier 2015

OSS 117 se déchaîne (1963)

Spécifications techniques :
– Image : 1.66:1 encodée en AVC 1080/24p
– Langues : Français DTS-HD Master Audio 2.0 mono
– Sous-titres : Français pour sourds et malentendants
– Durée : 1h 43min 26s

Bonus (en SD) :
– Le Chiffre règle ses comptes (6min 02s)
– Les mystérieux créateurs d’OSS 117 (21min 09s)
– Interview de Kerwin Mathews (4min 14s)
– 1963, l’année du muscle à portée de tous (10min 02s)
– Bande-annonce (2min 56s, HD)

Captures Blu-ray – OSS 117 se déchaîne

OSS 117 se déchaîne - Blu-ray

 

Banco à Bangkok pour OSS 117 (1964)

Spécifications techniques :
– Image : 2.35:1 encodée en AVC 1080/24p
– Langues : Français DTS-HD Master Audio 2.0 mono
– Sous-titres : Anglais, Français pour sourds et malentendants
– Durée : 1h 58min 21s

Bonus (en SD) :
– La môme vous salue bien (4min 16s)
– André Hunebelle, gentleman réalisateur (6min 49s)
– Reportage sur le tournage (3min 37s)
– 1964, l’année de la machine à explorer les complexes (13min 40s)
– Bande-annonce (3min 42s, HD)

Captures Blu-ray – Banco à Bangkok pour OSS 117

Banco à Bangkok pour OSS 117 - Blu-ray

 

Furia à Bahia pour OSS 117 (1965)

Spécifications techniques :
– Image : 2.35:1 encodée en AVC 1080/24p
– Langues : Français DTS-HD Master Audio 2.0 mono
– Sous-titres : Anglais, Français pour sourds et malentendants
– Durée : 1h 42min 33s

Bonus (en SD) :
– Mylène se déchaîne (13min 02s)
– Reportage sur le tournage (3min 32s)
– OSS 117 fait son clip (3min 23s)
– 1965, l’année des maillots de bains dalikinis (9min 43s)
– Bande-annonce (3min 48s, HD)

Captures Blu-ray – Furia à Bahia pour OSS 117

Furia à Bahia pour OSS 117 - Blu-ray

 

Atout cœur à Tokyo pour OSS 117 (1966)

Spécifications techniques :
– Image : 2.35:1 encodée en AVC 1080/24p
– Langues : Français DTS-HD Master Audio 2.0 mono
– Sous-titres : Anglais, Français pour sourds et malentendants
– Durée : 1h 40min 15s

Bonus (en SD) :
– Sumo toqué à Tokyo (12min 26s)
– Les coups fatals d’OSS 117 (8min 51s)
– 1966, l’année des grenouilles sauteuses (10min 27s)

Captures Blu-ray – Atout cœur à Tokyo pour OSS 117

Atout cœur à Tokyo pour OSS 117 - Blu-ray

 

Pas de roses pour OSS 117 (1968)

Spécifications techniques :
– Image : 1.85:1 encodée en AVC 1080/24p
– Langues : Français DTS-HD Master Audio 2.0 mono
– Sous-titres : Français pour sourds et malentendants
– Durée : 1h 43min 51s

Bonus (en SD) :
– Pas de beuze pour OSS 117 (10min 55s)
– 1968, l’année du happening permanent (12min 03s)

Captures Blu-ray – Pas de roses pour OSS 117

Pas de roses pour OSS 117 - Blu-ray

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *