MacBeth - Michael Fassbender

Sorties Blu-ray mars 2016 : La 4K contre-attaque (mollement)

Les sorties Blu-ray de mars 2016 seront marquées par les premières giboulées de titres 4K. Pour autant, ce n’est nullement de ce côté-ci des prévisions mensuelles que nos regards se sont portés. Explications…

De mémoire de Digital Cinéphiles (oui, on assume), on n’avait rarement vu sorties Blu-ray aussi alléchantes réunies sur un seul mois. Jugez plutôt : dès le 1er mars, Elephant Films dégainera trois longs-métrages de David Lean (Les Amants passionnés, L’Esprit s’amuse et Heureux mortels) tandis qu’Universal proposera quatre titres issus de son formidable bestiaire de monstres : L’Homme invisible de James Whale (1933), La Momie de Karl Freund (1932), Le Fantôme de l’opéra de Arthur Lubin (1943) et Frankenstein de James Whale (1931). En matière de monstres sacrés, Wild Wide ne sera pas non plus en reste en proposant deux œuvres d’Akira Kurosawa (L’Ange ivre et Chien enragé) accompagné du Lenny de Bob Fosse dans sa fameuse collection « Blu-ray + DVD + Livre ». Après la sortie du Body Double de De Palma en décembre dernier (oui on sait, on est à la bourre niveau test), Carlotta poursuivra lui aussi sa nouvelle et prestigieuse collection « Blu-ray + DVD + Livre » à tirage très limité en adoubant (enfin pourrait-on dire) ce mois-ci L’Année du dragon qui sera accompagné par la sortie d’un autre film de Michael Cimino (dans une édition plus « traditionnelle » cette fois) : Desperate Hours. Gaumont pour sa part continuera à éditer sa Collection Découverte avec la parution de cinq nouveaux titres tandis que Sidonis ajoutera à son impressionnant catalogue de westerns : L’Or de MacKenna. Soit autant de sorties Blu-ray dont nous ne manquerons pas de vous reparler prochainement (oui, bon on se calme et on boit frais / NDSG). Attardons-nous à présent quelques instants sur une singularité devenue récurrente depuis plusieurs années dans l’Hexagone : les exclusivités FNAC. Avec ce mois-ci un programme tout ce qu’il y a de plus réjouissant là encore : du Capra, du Zinnemann, du Vidor, etc. Faites votre choix : Devine qui vient dîner, Gilda, Mr. Smith au Sénat, Tant qu’il y aura des hommes et Vous ne l’emporterez pas avec vous auquel se joint un double titre consacré à Steve McQueen : The Man & Le Mans (le second étant disponible en Blu-ray depuis 2011).

Penchons-nous à présent sur les nouveautés du mois. Avec pour commencer du côté des séries, la saison 5 de Game of Thrones, show dont Didier est devenu accro depuis la saison 4 (après avoir plus ou moins dormi sur les trois premières), la première saison d’Outlander, soit la nouvelle série de Ronald D. Moore (à qui l’on doit, entre autres, la formidable Battlestar Galactica) et la première saison en dents-de-scie de Fear The Walking Dead, préquelle du méga-carton télévisuelle du moment qu’est The Walking Dead. Du côté des films, on trouve Les Cowboys, excellent exposé de l’implosion d’une famille confrontée à la radicalisation islamique, le non moins excellent L’Hermine dont le regard magistral porté sur le système judiciaire lui aura valu le prix du scénario et le prix d’interprétation masculine pour Fabrice Luchini à la dernière Mostra de Venise, et pour finir le dernier chapitre en date de la série documentaire Apocalypse consacré cette fois au centenaire de la bataille de Verdun.

Refermons ce diaporama des sorties Blu-ray du mois avec les tous premiers titres estampillés « Blu-ray 4K » qui débarqueront donc le 29 mars prochain sous l’égide de Fox avec pas moins de neuf films annoncés. Si ces titres proposeront fort judicieusement le film au format Blu-ray 4K et au format Blu-ray « standard », il faudra bien entendu upgrader toute son installation pour pouvoir profiter de la version 4K : nouvelle TV (vidéoprojecteur) 4K, nouvelle platine 4K, voire même nouvel ampli 4K ; sans oublier toute la connectique qui se devra de respecter la norme HDMI 2.0 pour véhiculer le signal vidéo. Soit un « rafraîchissement » hardware qui survient dix ans à peine après l’arrivée du format Blu-ray dont la commercialisation remonte à l’automne 2006, précisément en vue de relancer un marché Blu-ray en perte de vitesse et qui ne sera jamais parvenu à réitérer l’engouement du format DVD au début des années 2000. La question dans les mois (années) à venir sera de savoir si ce nouveau format Blu-ray 4K subira (ou non) le même sort que le format Blu-ray 3D, qui n’aura lui non plus jamais véritablement conquit le grand public (les constructeurs Samsung et Philips ont d’ailleurs annoncé tout récemment son abandon). Au regard des premiers titres annoncés sur le marché hexagonal en Blu-ray 4K (à l’exception d’un ou deux films qui sortent du lot), on ne peut pas dire que l’on soit hyper emballé à l’idée de (ré)investir dans du nouveau matos. Affaire à suivre donc comme on dit…

Les sorties Blu-ray de mars 2016

1er mars 2016
Les Amants passionnés (Elephant Films)
L’Esprit s’amuse (Elephant Films)
Le Fantôme de l’opéra de Arthur Lubin (1943) (Universal Pictures Vidéo)
Frankenstein de James Whale (1931) (Universal Pictures Vidéo)
Heureux mortels (Elephant Films)
L’Homme invisible de James Whale (1933) (Universal Pictures Vidéo)
La Momie de Karl Freund (1932) (Universal Pictures Vidéo)
– Operator (Zylo)

Les Amants passionnés - Packshot Blu-ray

2 mars 2016
L’Ange ivre (Wild Side Vidéo)
Apocalypse – Verdun (France Télévisions Distribution)
Chien enragé (Wild Side Vidéo)
– Le Dernier chasseur de sorcières (M6 Vidéo)
– Extinction (Condor Entertainment)
– Fusé – Memoirs of the Hunter Girl (@Anime)
– Hakuoki – Film 1 : Danse sanglante à Kyoto (@Anime)
– Lolo (TF1 Vidéo)
– Regression (Metropolitan)
– Under the dome – Saison 3 (Paramount Home Entertainment France)

8 mars 2016
Devine qui vient dîner – Exclusivité FNAC (Sony Pictures Home Entertainment)
– Frankenstein (2015) (Metropolitan)
Gilda – Exclusivité FNAC (Sony Pictures Home Entertainment)
Knock Knock (TF1 Vidéo)
– Life (ARP Sélection)
– Madame Bovary (2014) (Seven7 Editions)
Mr. Smith au Sénat – Exclusivité FNAC (Sony Pictures Home Entertainment)
Tant qu’il y aura des hommes – Exclusivité FNAC (Sony Pictures Home Entertainment)
– The Last Rescue (Filmedia)
Vous ne l’emporterez pas avec vous – Exclusivité FNAC (Sony Pictures Home Entertainment)

L’Année du dragon - Packshot Blu-ray

9 mars 2016
– À vif ! (M6 Vidéo)
L’Année du dragon (Carlotta Films)
L’Année du dragon – Coffret Collector : Blu-ray + DVD + Livre (Carlotta Films)
– Les Aventures de la Ligue des justiciers – Dieux et monstres (Warner Home Vidéo)
Desperate Hours (La maison des otages) (Carlotta Films)
– Dracula et les femmes (Warner Home Vidéo)
– En mai, fais ce qu’il te plaît (Pathé)
– Hannibal – Saison 3 (Gaumont)
– Hôtel Transylvanie 2 (Sony Pictures Home Entertainment)
– La Ligue des justiciers – Le Trône de l’Atlantide (Warner Home Vidéo)
– Nous trois ou rien (Gaumont)
– Phantom Boy (France Télévisions Distribution)
– Une messe pour Dracula (Warner Home Vidéo)
– The Walk (Rêver plus haut) (Sony Pictures Home Entertainment)

11 mars 2016
Spectre (MGM / United Artists)

14 mars 2016
Game of Thrones (Le Trône de Fer) – Saison 5 (Warner Home Vidéo)

Game of Thrones - Saison 5 - Packshot Blu-ray

16 mars 2016
– Joselito – Les 2 gamins (LCJ Editions)
Outlander – Saison 1 (Sony Pictures Home Entertainment)
Steve McQueen : The Man & Le Mans – Exclusivité FNAC (Marco Polo Production)
– Z Nation – Saison 2 (M6 Vidéo)

22 mars 2016
– Hunger Games – La Révolte : Partie 2 (Metropolitan)

23 mars 2016
– Bloodline – Saison 1 (Sony Pictures Home Entertainment)
La Boum (Gaumont)
– Dope (Sony Pictures Home Entertainment)
La Famille Fenouillard (Gaumont)
L’Hermine (Gaumont)
Le Justicier du Minnesota (Gaumont)
– Peaky blinders – Saison 2 (Arte)
Peau d’espion (Gaumont)
Roger la honte (Gaumont)
– Les Suffragettes (Pathé)

L'Or de MacKenna - Packshot Blu-ray

25 mars 2016
– Juarez 2045 (First International Production)
– Knight of Cups (Metropolitan)
– Mariage à la grecque (Metropolitan)
– Men on fire (Seven7 Editions)
L’Or de MacKenna (Sidonis)

29 mars 2016
– Les 4 Fantastiques – Blu-ray 4K (20th Century Fox)
Crazy Amy (Universal Pictures Vidéo)
Exodus : Gods and Kings – Blu-ray 4K (20th Century Fox)
Fear The Walking Dead – Saison 1 (Universal Pictures Vidéo)
– Hitman : Agent 47 – Blu-ray 4K (20th Century Fox)
– Kingsman : Services secrets – Blu-ray 4K (20th Century Fox)
– Le Labyrinthe – Blu-ray 4K (20th Century Fox)
– Le Labyrinthe : La Terre Brûlée – Blu-ray 4K (20th Century Fox)
– Macbeth (StudioCanal)
– L’Odyssée de Pi – Blu-ray 4K (20th Century Fox)
Seul sur Mars – Blu-ray 4K (20th Century Fox)
X-Men : Days of Future Past – Blu-ray 4K (20th Century Fox)

30 mars 2016
– Attaque des Titans – Film 2 : Les ailes de la liberté (@Anime)
Les Cowboys (Pathé)
Lenny – Édition Collector Blu-ray + DVD + Livre (Wild Side Vidéo)

Lenny de Bob Fosse - Packshot Blu-ray

6 réflexions sur « Sorties Blu-ray mars 2016 : La 4K contre-attaque (mollement) »

  1. Je surligne en rouge les deux upgrade BRD Hammer films de mars prochain chez Warner : DRACULA HAS RISEN FROM THE GRAVE [Dracula et les femmes] (GB 1968) de Freddie Francis et TASTE THE BLOOD OF DRACULA [Une messe pour Dracula] (GB 1969) de Peter Sasdy. Seront-ils encore recadrés en 1.77 comme les autres 1.85 d’origine sortis autrefois en DVD ? That is my question.

    Quand disposera-t-on d’une collection Hammer Films en 4K ?
    That is my second question… surtout en voyant que Warner est capable de sortir en BRD au format 1.66 bien respecté et compatible 16/9 THE MUMMY (version Fisher). Ils respectent à la lettre les 1.66 mais ils recadrent légèrement mais systématiquement les 1.85 : allez comprendre pourquoi ?

    J’en profite pour signaler aux impatients que le BRD américain Warner de FRANKENSTEIN MUST BE DESTROYED [Le Retour de Frankenstein] (GB 1969) de Terence Fisher comporte la VF d’époque et une VOSTF mais je crois qu’il est régioné. Vivement le 4K pour lui aussi… le 4K aura cet immense avantage d’être dézoné et dérégioné : un BRD en 4K sera universel. Ca vaut la peine d’upgrader son installation rien que pour ça, d’autant que si j’ai bien compris ce que je lis et ce qu’on me dit, les platines 4K lisent les standards précédents, quelles que soient leurs régions et leurs zones ?
    Je pense aussi à ce titre de Fisher en Hammer parce que à l’époque du DVD, Warner avait sorti les trois titres en même temps en zone 2 PAL.

  2. Le blu-ray Warner région A de FRANKENSTEIN MUST BE DESTROYED [Le Retour de Frankenstein] est encore recadré en 1.78 au lieu du 1.85 original… mais effectivement muni de sa VF d’époque et d’une VOSTF.

  3. Concernant DESPERATE HOURS [La Maison des otagee] (USA 1990) de Michael Cimino, son blu-ray sort alors qu’on ne dispose toujours pas du blu-ray du film original THE DESPERATE HOURS [La Maison des otages] (USA 1955) de William Wyler dont le DVD était sorti il y a 10 ans chez Paramount je crois. Le Cimino n’est pas un remake mais une variation très libre, soit dit en passant. leurs titres américains respectifs permet de les différencier facilement (il y a un THE rajouté au titre du Cimino) mais les titres français d’exploitation sont identiques.

  4. Merci Francis pour toutes ces précisions 😉

    Pour Dracula et les femmes & Une messe pour Dracula, je ne les ai pas remis en avant car les deux films étaient déjà parus dans un bundle en octobre dernier. Ils ressortent simplement à l’unité ce mois-ci.

    Concernant les recadrages 1.85 => 1.78, le procédé est hélas devenu systématique de la part de certains éditeurs, à commencer par Warner. C’est un recadrage certes « léger » mais qui pourra en effet irriter les puristes.

    Quant aux BR 4K, pour ce que j’en sais, les platines pourront effectivement lire les précédents formats DVD et BR (encore heureux me diras-tu) et seront dézonées pour la partie BR 4K. En revanche, je n’ai pas prêté attention au fait que les platines en question seraient « totalement » dézonés, y compris pour la partie DVD et BR. Ce serait quand même un sacré « retournement de veste » si je puis dire après quasiment 20 ans de zonages DVD (zone 1 à 6) puis de zonage BR (zone A, B et C) !!!

  5. Je n’arrive pas à intégrer l’existence de ce coffret Warner contenant le Hammer de 1968 et celui de 1969, cher Stéphane… au temps pour moi, tu as raison de me le rappeler. Tu n’es d’ailleurs, en effet, pas le premier à me rappeler son existence (récente) mais rien à faire… je n’y arrive pas ! Je pense que je n’y arrive pas parce qu’il est lacunaire : il me semble avoir été conçu dans un bureau quelque part en Californie par un commercial ignorant que Warner possède aussi les droits du premier DRACULA [Horror of Dracula / Le Cauchemar de Dracula] de Fisher produit par la Hammer en 1958, pas seulement les droits de celui de 1968 signé Francis et de 1969 signé Sasdy. Rassembler en coffret tous les DRACULA Hammer appartenant à Warner, aurait un sens sinon historique (certains DRACULA produits par Hammer n’appartiennent pas à Warner et aucun éditeur ne pourra à lui seul rassembler les DRACULA produits par la Hammer) au moins commercial. Mais même cette complétude commerciale, Warner est incapable de la fournir. Je suggère, pour faire bref, que Warner édite en 4K et au format correct un coffret Hammer contenant tous ses titres Hammer : on devrait approcher de la dizaine de titres.

    Concernant le 1.85 systématiquement recadré en 1.77 ou 1.78 par Warner alors que la même Warner respecte scrupuleusement le 1.66, j’avoue que ce phénomène m’a retenu de sauter le pas lorsqu’ils ont sorti le premier blu-ray du SORCERER – WAGES OF FEAR [Le Convoi de la peur] (USA 1977) de Friedkin. Pourtant le verso de la jaquette, visible en agrandissement sur blu-ray.com, mentionne 1.85 en toutes lettres… enfin en tous chiffres. Mais les captures visibles sur le site sont non moins visiblement en 1.77… sous réserve qu’elles soient des captures « What You See Is What You Get » mais là encore j’ai des doutes. Je n’arrive pas à croire que Friedkin ait osé confié son film à un éditeur recadrant depuis presque vingt ans le format dans lequel il a été tourné. A moins qu’il n’ait exigé (et obtenu…) que ledit format fût strictement respecté, ce que la jaquette indique mais que les captures du site américain ne montrent pas ? Vous allez me dire… Francis, laisse tomber Warner puisque Wild Side Vidéo, éditeur français, vient de sortir la meilleure édition mondiale de ce titre. Je sais mais… j’attend le test et sur aucun site je ne le vois arriver ou lorsqu’il arrive, le format n’est pas discuté ni même indiqué par le testeur (pas toujours forcément au courant de ces fastidieuses mais nécessaires distinctions). Et ce n’est pas moi qui le ferai car je veux pouvoir conserver ce que je teste.

    Concernant les platines 4K, la question pointue est en effet celle que tu poses : liront-t-elles aussi les anciens DVD et BRD du monde entier ? On peut vraiment se poser la question car on a vu le cas de platines BRD régionées pour la lecture bluray mais dézonées pour la lecture DVD. Il n’est pas impossible qu’un fabricant propose une platine 4K universelle non seulement pour les 4K (le standard l’y obligeant) mais également pour les SDVD et les BRD 1K et 2K. Une telle machine serait un « must-have » cinéphile qui se vendrait rapidement dans le monde entier, à condition de tenir ses promesses techniques, évidemment.

  6. corrigendum
    Dans mon message antérieur sur DESPERATE HOURS, lire :
    « … il y a un THE rajouté au titre original du Wyler… »

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *