Ninja Turtles 2 : Out of the Shadows (2016) de Dave Green – Capture Blu-ray

Ninja Turtles 2 : Un Blu-ray 4K cowabunga

Les Tortues Ninja seraient-elles à ce point célèbres que les marketeux ne se donnent même plus la peine de traduire les titres en français ? À en croire ce Ninja Turtles 2 qui débarque en Blu-ray 4K Ultra HD après un score plus qu’honorable en salles l’été dernier, la réponse pencherait plutôt vers le « oui ».

Ninja Turtles 2 - Packshot Blu-ray 4K Ultra HD
Achetez sur Amazon
Ninja Turtles 2 (2016)

Réalisateur : Dave Green
Éditeur : Paramount Home Entertainment France
Sortie le : 8 novembre 2016
 
Notes :
– Image (Blu-ray 1080p) : 5/5
– Image (Blu-ray 4K UHD 2160p) : 3,5/5
– Son : 4,5/5
– Bonus : 1,5/5

 

NB : Les captures illustrant cet article sont issues du Blu-ray 1080p.

Ninja Turtles 2 : Turtle power (refrain bien connu)

En voyant arriver la galette en question à la rédac (oui bon d’accord, on l’a demandé), il faut bien admettre que nous sommes tout d’abord restés quelque peu dubitatif quant à la pertinence d’une telle sortie sur support Blu-ray 4K. Mais après un petit détour du côté des chiffres, force est de constater que cette parution fait sens, à tout le moins en partie. Nous ne vous ferons pas l’affront ici même de vous présenter les tortues ninjas puisqu’une fois n’est pas coutume la page wikipédia s’en chargera à merveille à notre place pour tous ceux qui ne comprendraient pas de quoi il retourne (mais alors, pourquoi avoir cliqué sur cet article si tel est le cas, on se le demande ?). Apparues aux débuts des années 80 sous la forme d’un dessin animé, les tortues ninja ont fait le saut vers le grand écran pour la première fois en 1990. En dépit d’un look caoutchouteux qui prêtait déjà à sourire à l’époque (et encore davantage aujourd’hui) et n’était pas sans rappeler les fameux sentai de nos après-midi d’ados boutonneux 80s, ce premier long-métrage n’en connu pas moins un énorme succès comme en attestent les scores ci-dessous. Un carton au box-office qui donnera tout naturellement lieu à des suites aux chiffres en bernes mais qui n’en restent pas moins plus qu’appréciables eu égard aux budgets de production.

Tortues Ninja - Box-office

Après un petit passage par la case « animation 3D » en 2007, les célèbres tortues, fruits d’une mutation génétique accidentelle à base de produits chimiques radioactifs (quand on vous dit que le nucléaire c’est mal !), firent un retour plus musclé que jamais en 2014. Jugez plutôt : près de $500M de recettes mondiales en salles dont $200M rien qu’aux États-Unis et 1,7M d’entrées France. Oui, vous avez bien lu, on ne s’est pas planté en plaçant la virgule. Produit par un certain Michael – boom boom – Bay, réalisé par le très bovin Jonathan Liebesman (la préquelle ni fait ni à faire de Massacre à la tronçonneuse en 2006, c’était lui) avec la toujours aussi affriolante Megan Fox en tête d’affiche aux côtés de nos quatre reptiles bodybuildés sur deux pattes, Ninja Turtles (Teenage Mutant Ninja Turtles – 2014) est clairement le fruit de cette génération biberonnée aux CGI, montage ultra cut, vannes politiquement corrects de bas étage et scénario de la taille d’un timbre-poste (à se demander pourquoi pas moins de trois personnes sont créditées à ce poste ?). Non pas que le résultat soit totalement abscons mais pas certain que si l’on demande aux 1,7M de français qui le découvrirent en salles à l’époque ce dont ils se souviennent, ils auraient autre chose à nous dire que le cri de guerre de nos quatre héros verdâtres, le célèbre cowabunga. Mais compte-tenu des chiffres pour le moins stratosphériques atteints par ce nouvel opus cinématographique, une suite était quasi-inévitable.

Ninja Turtles 2 : Out of the Shadows (2016) de Dave Green – Capture Blu-ray

Suite il y aura donc. Ninja Turtles 2 (Teenage Mutant Ninja Turtles : Out of the Shadows – 2016) réunit peu ou prou la même équipe devant et derrière la caméra (même producteur, mêmes scénaristes, mêmes acteurs, mêmes CGI) à une exception près, le réalisateur, Dave Green à qui l’on doit le sympathique à défaut d’être inoubliable Echo (2014), remake à peine voilé du mythique E.T. de tonton Spielberg. Un changement qui n’a toutefois aucune incidence quant à la qualité cinématographique intrinsèque du produit final. Le résultat s’observe toujours du même regard torve deux ans plus tard tout en se disant au fond de soi-même qu’avoir troqué le caoutchouc des années 90 pour le CGI du nouveau millénaire n’a rien arrangé à l’affaire sinon davantage d’effets pyrotechniques justifiant un budget inflationniste mais finalement dans la moyenne basse pour un blockbuster hollywoodien actuel. Faut-il se réjouir d’un tel résultat ? Est-ce mieux ou moins bien que le premier Transformers venu ? Des tortues karatékas en lieu et place de gigantesques robots extra-terrestres ? Bof ! Au moins avons-nous gagné au change sur la durée avec moins de 2h au compteur contre près de 2h30 pour les boites de conserves réalisées par un certain… Michael Bay ! À se demander d’ailleurs si certaines scènes de destructions massives, tout en ralentis et mouvements de caméras en tous sens, n’ont pas été mises en boite par le sieur lui-même ? En dépit de scores en salles divisés par deux par rapport à son prédécesseur, il ne fait aucun doute que certains doivent déjà gamberger ferme afin de donner une suite à ce Ninja Turtles 2. Affaire à suivre (ou pas) comme on dit dans ces cas-là…

Ninja Turtles 2 : Out of the Shadows (2016) de Dave Green – Capture Blu-ray

Ninja Turtles 2 : Trop de CGI tue le Blu-ray 4K

Pour l’heure, vous pourrez toujours vous adonner aux joies du lancer de pizzas, turtle power et autres cowabunga par l’entremise de cette édition Blu-ray 4K Ultra HD. Toutefois, à l’instar d’un titre comme Jupiter : Le Destin de l’univers, Ninja Turtles 2 a abondement recours aux images de synthèse, ces dernières ayant toutes été conçues à une résolution 2K, tout comme pour le long-métrage des Wachowski. Le reste du film a quant à lui été tourné à l’aide de caméras Arri Alexa XT Plus (déjà employés sur Creed par exemple), tout ceci ayant abouti à un Digital Intermediate 2K. À l’arrivée : même motif, même punition que pour bien d’autres parutions sur support Blu-ray 4K à ce jour, à savoir un upscale 2K => 4K avec un rendu dont on appréciera la précision d’ensemble mais dont la supériorité en matière de définition par rapport à l’image 1080p n’est pas aussi prégnante qu’escomptée. De fait, de nombreux plans larges laissent apparaître des rendus quasi-identiques entre les versions 1080p et 2160p mais à tout le moins les gros plans, notamment sur les faciès des quatre reptiles (et de leur maître rongeur ou encore du bad guy de service, Krang), ne trahissent point trop la nature CGI 2K originelle. De surcroît, lesdits personnages, tout de vert vêtu dans le cas de nos quatre héros-titres, profitent avant tout des bienfaits du HDR. Une fois n’est pas coutume, l’amélioration la plus notable sera donc à chercher du côté de cette dernière technologie et non pas tant de la résolution 4K à proprement parlé. À condition bien entendu de ne pas être trop réfractaire aux dominantes vertes. L’appréciation (et in extenso la note) finale du rendu 2160p tient donc plus du fait qu’elle ne constitue pas un gain substantiel par rapport à l’image 1080p, cette dernière étant quant à elle remarquable en tous points.

Ninja Turtles 2 : Out of the Shadows (2016) de Dave Green – Capture Blu-ray

En termes acoustiques, il n’y aura point de jaloux puisque les deux supports sont logés à la même enseigne. À savoir une piste anglaise Dolby Atmos qui dépote sévère dans le gras. Après tout avec ce Ninja Turtles 2, on vient ici pour s’empiffrer de pizzas. Pour des mets plus raffinés, il faudra repasser. Il faudra de plus ingurgiter de la pizza made in US car autant la VO envoie le pâté, autant la VF, une nouvelle fois reléguée à du simple Dolby Digital 5.1, ne pourra soutenir la comparaison. Il en va ainsi de toutes les parutions Blu-ray battant pavillon Paramount et il en va de même à présent avec les sorties Blu-ray 4K UHD, comme en attestait la sortie des deux premiers titres sur le support au cours de l’été dernier : les deux Star Trek réalisés par J.J Abrams. Refermons avec une interactivité, dévolue à la galette Blu-ray, à l’image du reste, à savoir sans valeur ajoutée sinon une petite douzaine de featurettes anodines. Concluons en précisant que Paramount propose cette édition sous la forme d’un combo réunissant deux galettes : la première avec le film au format Blu-ray 4K UHD et la seconde avec le film au format Blu-ray 1080p accompagné de ses bonus.

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

Ninja Turtles 2 – Édition Blu-ray 4K Ultra HD

Résumé : Michelangelo, Donatello, Leonardo et Raphael sont de retour pour affronter des méchants toujours plus forts et impressionnants, aux côtés d’April O’Neil, Vern Fenwick et d’un nouveau venu, le justicier masqué hockeyeur Casey Jones. Après son évasion de prison, Shredder associe ses forces à celles d’un savant fou Baxter Stockman et de deux hommes de main aussi bêtes que costauds, Bebop & Rocksteady. Leur objectif : lancer un plan diabolique pour régner sur le monde entier ! Alors que les Ninja Turtles s’apprêtent à défier Shredder et son nouveau gang, ils doivent rapidement faire face à une menace tout aussi grande : le célèbre Krang !

Disque 1 : Le film en Blu-ray 4K Ultra HD

Spécifications techniques :

  • Image : 2.40:1 encodée en HEVC 2160/24p
  • Langues : Anglais Dolby Atmos 7.1, Français DD 5.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 1h 52min 09s

Bonus :

  • Aucun

Disque 2 : Le film en Blu-ray

Spécifications techniques :

  • Image : 2.40:1 encodée en AVC 1080/24p
  • Langues : Anglais Dolby Atmos 7.1, Français DD 5.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 1h 52min 07s

Bonus (HD et VOSTF) :

  • On est une famille (8min 15s)
  • Hola ! Développer le tortunivers (14min 19s)
  • La fête à la maison (6min 18s)
  • Problème épineux : le van (4min 08s)
  • ILM – Les effets derrière la carapace (3min 04s)
  • Vous avez vu ? Oeufs de tortue ! (3min 02s)
  • Scènes inédites (4min 54s)

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *