Jumanji (1995) de Joe Johnston - Blu-ray 4K Ultra HD

Jumanji : Attention rhinos féroces !

Répandez la bonne parole...

Comme bien souvent dans l’univers des parutions vidéo, l’arrivée d’une suite / remake en salles est l’occasion toute trouvée pour ressortir des cartons les précédents opus. Démarche bassement commerciale dans une majorité de cas (on change le packacking, on appelle ça « édition collector » et hop, emballé c’est pesé !), elle peut également, de temps à autres, s’accompagner d’un véritable travail de fond et plus spécifiquement d’une restauration en bonne et due forme. Dernière exemple en date : la sortie en Blu-ray 4K Ultra HD de Jumanji.

Jumanji (1985) de Joe Johnston - Packshot Blu-ray 4K Ultra HD
 
Achetez sur Amazon
Jumanji (1985)

Réalisateur : Joe Johnston
Éditeur : Sony Pictures Home Entertainment
Sortie le : 20 décembre 2017
 
Notes :
– Image (Blu-ray 1080p) : 4,5/5
– Image (Blu-ray 4K UHD 2160p) : 4,5/5
– Son : 5/5
– Bonus : 3,5/5

 

NB : Les captures de cet article sont issues du Blu-ray 1080p.

Jumanji : Robin Williams joue et gagne

Malgré tout le bien que l’on pense de Dwayne Johnson, en tête d’affiche de Jumanji : Bienvenue dans la jungle, immense carton de noël dans les salles obscures ($394M de recettes U.S., $931M dans le monde et 3,3M d’entrées France), cette sympathique montagne de muscles ne fait pas vraiment le poids face au beaucoup plus chétif mais oh combien génialissime Robin Williams qui occupait la tête d’affiche du premier Jumanji. Si ses premiers pas à l’écran remontent bien avant cela, le comédien avait vu sa carrière décoller pour de bon avec ses performances dans Good Morning Vietnam (1987) de Barry Levinson et bien sûr le cultissime « Ô Capitaine ! Mon Capitaine ! » du Cercle des poètes disparus (1989) réalisé par Peter Weir. Deux performances qui lui vaudront chacune une nomination à l’Oscar du meilleur acteur… Mais zéro statuette ! Jusqu’à ses rôles flippants dans Photo obsession de Mark Romanek et Insomnia de Christopher Nolan en 2002, Robin Williams sera souvent qualifié « d’adulte dans un corps d’enfant » ou encore de « clown triste ». Et quelque part, Jumanji (1995) en est l’illustration parfaite. Mais pas seulement tant ce film démontre par ailleurs toute l’étendue du talent de cet immense acteur qui nous a quitté (bien trop tôt) en 2014.

Jumanji (1995) de Joe Johnston - Édition 2014 – Capture Blu-rayJumanji (1995) de Joe Johnston - Édition 2017 (Master 4K) – Capture Blu-ray

 

Et ce n’est sûrement pas un hasard si sa trogne trône au sommet de la jaquette, somptueusement refaite dans un style très « bande-dessinée », de cette nouvelle édition Blu-ray 4K Ultra HD tant Robin Williams insuffle une énergie folle à ce gigantesque jeu de société grandeur nature aux côtés d’une toute jeune comédienne prénommée Kirsten Dunst repérée l’année précédente dans le magnifique Entretien avec un vampire (1994) de Neil Jordan. Devant la caméra de Joe Johnston qui s’était fait connaître avec un autre divertissement mi S.F. mi enfantin, Chérie, j’ai rétréci les gosses (1989) avec à la clé 4,2M d’entrées en France, Robin Williams n’est pas seulement capable de se démener comme un beau diable après chaque lancé de dés, il sait également exprimer l’émotion la plus touchante en venant se recueillir sur la tombe de ses parents ou encore une peur-panique irrépressible lorsque survient le chasseur Van Pelt, campé à l’écran par Jonathan Hyde qui joue également le rôle de son père. Une double interprétation qui n’est nullement le fruit du hasard. Au-delà du simple divertissement pour enfants qui voit une petite bourgade peinarde se transformer en parc d’attraction peuplé de créatures tout droit sorties du jeu, Jumanji revêt en effet ce double niveau de lecture qui aura émaillé la quasi-totalité de la filmographie de Robin Williams : celui d’une relation d’amour / peur vis-à-vis du monde des adultes et cette appétence insatiable pour la spontanéité et la jovialité de celui des enfants. Comme on dit en pareilles circonstances : « Tchao l’artiste ! ».

Jumanji (1995) de Joe Johnston - Édition 2014 – Capture Blu-rayJumanji (1995) de Joe Johnston - Édition 2017 (Master 4K) – Capture Blu-ray
Jumanji : 4K féroce

C’est donc avec cet indéfectible plaisir enfantin mais désormais armé d’un regard plus adulte que nous avons redécouvert aujourd’hui ce Jumanji, à l’aune d’une édition Blu-ray 4K Ultra HD de tout premier choix. Et pour cause, Sony a comme bien souvent avec ses titres de catalogue procédé à une restauration aux petits soins avec à la clé un tout nouveau master 4K. Si les différences avec la précédente sortie Outre-Atlantique en 2011 (en 2014 en France) ne sont pas flagrantes de prime abord, elles n’en demeurent pas moins palpables tout au long du film : copie plus propre (une ou deux micro-petzouilles apparaissent encore sur la pelloche le temps d’une fraction de seconde), bruit vidéo en grande partie gommé (certaines scènes ou certains plans en sont encore légèrement affublés) et niveau de définition accrue (résolution 4K native oblige) mais sans pour autant se défaire d’un petit grain argentique comme on les aime (tournage 35mm oblige). Le résultat est un ravissement aux couleurs bonifiées et renforcées par l’encodage 2160/24p HDR10 sans verser toutefois dans des teintes trop invasives. Certains tiqueront peut-être en découvrant les différents trucages numériques, notamment ceux des animaux, mais contrairement à quantité d’autres longs-métrages qui n’ont de cesse de chercher le photoréalisme à tout prix, ces CGI par trop visibles signés ILM se fondent ici au mieux au sein de l’ambiance très cartoonesque du film.

Jumanji (1995) de Joe Johnston - Édition 2014 – Capture Blu-rayJumanji (1995) de Joe Johnston - Édition 2017 (Master 4K) – Capture Blu-ray

 

Côté son, Jumanji a toujours constitué un magnifique disque de démo au fil du temps et des supports (LaserDisc, DVD, Blu-ray). Et ce Blu-ray 4K Ultra HD ne fait pas exception à la règle avec un mixage sonore époustouflant à chaque lancé de dés avec les conséquences sur la faune et de la flore qui s’ensuivent : pachydermes, plantes carnivores, abeilles géantes, déluge, etc. Les répercussions de chaque tour de jeu prennent ainsi un malin plaisir à envahir toutes les enceintes disponibles, jusqu’au caisson de basses où chaque passage d’éléphants / rhinocéros à l’écran s’accompagne de descentes de graves à décorner les bœufs. Pensez à prévoir vos voisins histoire de ne pas les voir débarquer dans votre salon prêt à vous flinguer à coup de fusil hypodermique. Et si la toute nouvelle VO Dolby Atmos tire indubitablement son épingle du jeu, la VF DTS-HD Master Audio 5.1 n’a pas grand-chose à lui envier. Dans un cas comme dans l’autre, le spectacle acoustique est assuré.

Jumanji (1995) de Joe Johnston - Édition 2014 – Capture Blu-rayJumanji (1995) de Joe Johnston - Édition 2017 (Master 4K) – Capture Blu-ray

 

Côté bonus, quelques nouveautés ont fait leur apparition sur cette édition Blu-ray 4K Ultra HD, notamment deux petites scènes coupées, un bêtisier, des galeries de photos et de dessins conceptuels. Ce qui est toujours bon à prendre mais pour l’essentiel, le gros de l’interactivité était déjà présent sur l’édition Blu-ray sortie en 2014 et en grande partie orienté « kids » comme en attestent ce Jumanji : le dessin animé ou encore deux bonus à destination des plus jeunes, Le livre extrême de la nature et Des diversions anciennes, proposés uniquement en VO. Nous on veut bien que nos charmantes têtes blondes apprennent l’anglais dès le plus jeune âge mais de là à faire l’impasse sur des sous-titres français, il ne faudrait pas pousser non plus ! Le making of ainsi que les différents nodules consacrés au effets spéciaux sont tous assez sympathiques mais le meilleur moyen d’en apprendre davantage sur les coulisses du film sera une fois n’est pas coutume de se tourner vers le commentaire audio qui réunit pas mal de monde derrière le micro. Accrochez-vous, la liste est longue. Et pour ceux qui se poseraient la question : oui, nous l’avons écouté en entier !

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080 (Édition 2014)

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080 (Édition 2017 – Master 4K)

On trouve donc : Ken Ralston, superviseur des effets visuels chez ILM à l’époque avant de rallier le studio Sony Pictures Imageworks (filiale de Sony dédiée à l’animation), Tom Woodruff et Alec Gillis responsable des effets de maquillage et d’animatronics et fondateur du studio Amalgamated Dynamics, Jim Mitchell, superviseur de séquences et modeleur de certains animaux, Carl Frederick, superviseur d’images de synthèse, Doug Smythe, responsable des séquences avec les singes et enfin Ellen Poon, superviseur de l’infographie qui intervient pour la première fois à la 54e minute. Forcément très orienté technique, ledit commentaire ravira à coup sûr les amateurs de trucages mais l’ensemble n’en reste pas moins déclamé sur un ton quelque peu monotone et rebutera sans doute ceux qui n’ont pas un minimum d’affinités avec ce milieu. De plus, compte-tenu du nombre d’intervenants (enregistrés séparément), nous n’aurions pas craché sur une petite indication à l’écran afin d’identifier la personne en train de s’exprimer, à l’image de ce qui avait été fait à l’époque sur le commentaire audio très collégial de Terminator 2.

Spectacle divertissant qui se revoit sans déplaisir, Jumanji se décline désormais sous la forme d’un Blu-ray 4K Ultra HD qui constitue à date la meilleure édition du film tout support confondu venant remplacer / supplanter sans trop de difficulté toutes celles parues à ce jour.

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080 (Édition 2017 – Master 4K)

Jumanji – Édition Blu-ray 4K Ultra HD

Résumé : Lors d’une partie de Jumanji, un jeu très ancien, le jeune Alan est propulsé sous les yeux de son amie d’enfance, Sarah, dans un étrange pays. Il ne pourra s’en échapper que lorsqu’un autre joueur reprendra la partie et le libèrera sur un coup de dés. Vingt-six ans plus tard, il retrouve le monde réel par le coup de dés de deux autres jeunes joueurs.

Le film en Blu-ray 4K Ultra HD

Spécifications techniques :

  • Image : 1.85 encodée en HEVC 2160/24p HDR10
  • Langues : Anglais Dolby Atmos, Français DTS-HD Master Audio 5.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 1h 44min 06s

Bonus :

  • Aucun

Le film en Blu-ray

Spécifications techniques :

  • Image : 1.85 encodée en AVC 1080/24p
  • Langues : Anglais & Français DTS-HD Master Audio 5.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 1h 44min 06s

Bonus (HD et VOSTF) :

  • Commentaire audio de l’équipe sur les effets spéciaux
  • Premier aperçu de Jumanji : Bienvenue dans la jungle (3min 13s)
  • Bêtisier (5min 19s)
  • Scènes coupées (1min 42s)
  • Création de Jumanji : Le royaume de l’imagination (20min 03s)
  • L’histoire animée de Jumanji racontée par l’auteur Chris Van Alisburg (8min 59s)
  • Court-métrage sur les effets spéciaux : Des lions, des singes, des plantes… mon Dieu ! (14min 33s)
  • Faire s’effondrer la maison (3min 09s)
  • Jumanji : le dessin animé (45min 20s)
  • Comparaisons du storyboard (3min 43s)
  • Images de production
  • Conception artistique
  • Le livre extrême de la nature (5min 48s, VO)
  • Des diversions anciennes (14min 21s, VO)
  • Bandes-annonces

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *