Le Crime de l'Orient-Express (2017) de Kenneth Branagh - Blu-ray 4K Ultra HD

Le Crime de l’Orient-Express flaire bon la 4K

Et encore un film pour lequel personne à la rédac de DC n’avait daigné jeter une fesse sur un fauteuil tout rouge du cinéma en bas de chez soi, préférant aller se mater Les Derniers Jedi sorti le même jour, bercés que nous avons tous été dans notre plus tendre enfance par la saga Star Wars. Sans pour autant éprouver de grands remords face à pareille impasse, le rattrapage vidéo du Crime de l’Orient-Express s’est révélé être une assez plaisante surprise. D’autant plus à l’aune d’une édition Blu-ray 4K Ultra HD très réussie.

Le Crime de l'Orient-Express (2017) de Kenneth Branagh - Packshot Blu-ray 4K Ultra HD

Achetez sur Amazon

Le Crime de l’Orient-Express (2017)

Réalisateur : Kenneth Branagh
Éditeur : 20th Century Fox
Sortie le : 18 avril 2018

Notes :
– Image (Blu-ray 1080p) : 5/5
– Image (Blu-ray 4K UHD 2160p) : 5/5
– Son : 4,5/5
– Bonus : 3/5

NB : Les captures de cet article sont issues du Blu-ray 1080p.

Le Crime de l’Orient-Express : Kenneth Poirot

À notre décharge, il faut dire aussi que les derniers longs-métrages réalisés par Kenneth Branagh dans la grande cour hollywoodienne étaient tout sauf engageants. À commencer par le très moyen Thor (2011), symptomatique de toutes les autres adaptations de comics sans saveur que nous sert l’écurie Marvel depuis une bonne décennie déjà. Et que dire alors du complètement raté The Ryan Initiative (2014), cinquième adaptation sur grand écran du célèbre personnage de fiction imaginé par feu Tom Clancy. L’année suivante, Branagh avait quelque peu relevé le niveau avec le déjà nettement plus sympathique Cendrillon (2015) dans lequel la ravissante Lily James (vu dernièrement dans l’excellent Baby Driver) était opposé à la marâtre Cate Blanchett.

Le Crime de l'Orient-Express (2017) de Kenneth Branagh - Capture Blu-ray

En 2017, Kenneth Branagh s’empare non plus d’un conte mais d’un roman tout aussi connu par l’une des auteures parmi les plus célèbres dans le monde de la littérature : Le Crime de l’Orient-Express d’Agatha Christie. Avant d’aller plus loin, précisons que l’auteur de ces lignes n’a jamais lu le bouquin en question et n’a pas non plus vu la précédente adaptation sur grand écran qu’en fit un certain Sidney Lumet en 1974. Celui-ci étant par ailleurs disponible dans une édition Blu-ray sortie en Angleterre chez Studio Canal en octobre dernier (mais pas en France, rien que de très normal en quelque sorte !). Pour autant, le roman d’Agatha Christie étant sans l’ombre d’un doute l’un des plus connus de sa bibliographie, on imagine mal que beaucoup ne soit pas au fait du twist final avant même le début du film. Qu’à cela ne tienne, le plaisir d’embarquer à bord de ce train emmené par son conducteur Kenneth Branagh qui, pour le coup, enfile la triple casquette de producteur, réalisateur et interprète principal, reste intact.

Le Crime de l'Orient-Express (2017) de Kenneth Branagh - Capture Blu-ray

Si certains passages flirtent avec un côté théâtral un peu trop appuyé, à l’image de ce final façon La Cène, le bonhomme semble s’en donner à cœur-joie. À commencer par sa mise en scène très élégante qui alterne des interrogatoires à base de champs contre-champs et de longs plans séquences à l’intérieur et à l’extérieur du train ou encore cet autre, quasi-fixe cette fois, en vue plongeante sur la scène du crime qui ne sera pas sans rappeler la grande époque d’un certain Brian De Palma sous influence Alfred Hitchcock. Et si ce Crime de l’Orient-Express ne se hisse pas à la hauteur du maître du suspense, il ne sera pas interdit d’y prendre un certain plaisir en compagnie de son casting cinq étoiles : Johnny Depp (présent au cours de la première demi-heure seulement et pour cause, c’est lui qui se fait zigouiller), Willem Dafoe, Penélope Cruz (toujours aussi magnifique, même avec une légère cicatrice au coin de l’œil), Judi Dench, Michelle Pfeiffer ou encore Daisy – Rey – Ridley qui retrouve ici le plancher des vaches entre deux épisodes de Star Wars. Kenneth Branagh s’arroge quant à lui le rôle principal d’Hercule Poirot, le célèbre détective belge imaginée par Agatha Christie. Et qu’importe si l’énorme postiche arboré par le comédien est particulièrement visible lors des gros plans, a fortiori en 4K.

Le Crime de l'Orient-Express (2017) de Kenneth Branagh - Capture Blu-ray

Le Crime de l’Orient-Express : La 4K sur de bons rails

Car s’il y a bien un point qui ne souffrira pas la moindre contestation, c’est la qualité époustouflante de cette édition Blu-ray 4K du Crime de l’Orient-Express. Et pour cause, nous parlons ici d’un vrai master 4K à partir d’un tournage effectué sur pelloche 65mm voulu ainsi par le réalisateur comme il le précise dans les bonus car, selon-lui, le 65mm confère à l’image un niveau de définition et une richesse des couleurs et des contrastes bien supérieure et plus proche de la vision humaine. Que dire sinon qu’à l’arrivée le rendu 2160/24p HDR10 est vraiment incroyable, offrant une précision de l’image de tous les instants, couplée à une gestion des couleurs des plus savoureuses, aussi bien dans les intérieurs veloutés du train que lors des incartades enneigées à l’extérieur. Seuls les CGI (selon toute vraisemblance conçus en 2K) s’avèrent par trop visibles lors des plans larges. Côté son, à moins d’être anglophobe, la VF DTS 5.1 sera à éviter. D’une part car le rendu acoustique est sans commune mesure avec la richesse et la puissance de la VO Dolby Atmos (sur le Blu-ray 4K) et DTS-HD Master Audio 7.1 (sur le Blu-ray 1080p). D’autre part en raison de la savoureuse interprétation que fait Kenneth Branagh d’Hercule Poirot avec un accent franglais pas piqué des hannetons en version originale là où le doublage français le fait sans surprise passer à l’as.

Le Crime de l'Orient-Express (2017) de Kenneth Branagh - Capture Blu-ray

Bien qu’outrancière, cette interprétation sied néanmoins à ravir à cette approche caricaturale d’un personnage très influencé par un certain Sherlock Holmes, limite arrogant et imbu de lui-même comme nous l’explique le bonus intitulé Parlons d’Hercule Poirot. Pour autant, comme nous le précise le réalisateur dans les scènes coupées, les nombreuses saynètes du rituel pré-couchage du personnage ont été fort judicieusement retirées afin de ne point trop verser dans le burlesque. Les autres bonus alternent quant à eux entre le promotionnel sans grand intérêt (les trois featurettes nous présentant l’ensemble du casting) et des petits nodules consacrés à la production du film. Où l’on apprend, entre autres choses, que les scènes en intérieur ont en réalité été tournées dans un ancien hangar avec un train monté sur un gigantesque cardan pneumatique tandis qu’était projetée à l’extérieur sur 2400 écrans LED toute une série de plans préalablement filmés en Nouvelle-Zélande et dans les Alpes donnant ainsi l’illusion parfaite d’un véhicule en mouvement au grand air. L’autre bonus digne d’intérêt est celui consacré à Agatha Christie où l’on pourra entendre quelques interventions audio d’époque de l’auteure. Mais, une fois n’est pas coutume, le meilleur sera à chercher du côté du commentaire audio du réalisateur et du scénariste au cours duquel les deux hommes font preuve d’une complicité bon enfant tout en tenant des propos très soutenus qui couvrent assez exhaustivement tous les pans de la fabrication de ce Crime de l’Orient Express.

Le Crime de l'Orient-Express (2017) de Kenneth Branagh - Capture Blu-ray

Une déclinaison cinématographique qui de toute évidence aura su trouver son public comme en attestent les chiffres au box-office (et alors que le film était en confrontation directe avec un certain Star Wars : Épisode VIII faut-il le rappeler) : $100M aux États-Unis, $350M dans le monde et 1,4M d’entrées en France (sur 384 copies). Soit la 3ème meilleure perf de Kenneth Branagh à date dans l’Hexagone derrière précisément Cendrillon et Thor. Des résultats très satisfaisants eu égard au budget « raisonnable » de $55M et qui aura conduit à la mise en chantier immédiate d’une suite. Mort sur le Nil, prévu pour 2019 et qui était de toute façon d’ores et déjà annoncée dans la scène finale de ce Crime de l’Orient-Express. Il n’est pas dit que l’on ne daigne pas faire un saut en salles cette-fois-ci.

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

Le Crime de l’Orient-Express – Édition Blu-ray 4K Ultra HD

Résumé : Le luxe et le calme d’un voyage en Orient Express est soudainement bouleversé par un meurtre. Les 13 passagers sont tous suspects et le fameux détective Hercule Poirot se lance dans une course contre la montre pour identifier l’assassin, avant qu’il ne frappe à nouveau. D’après le célèbre roman d’Agatha Christie.

Disque 1 : Le film en Blu-ray 4K Ultra HD

Spécifications techniques :

  • Image : 2.40:1 encodée en HEVC 2160/24p HDR10
  • Langues : Anglais Dolby Atmos, Français DTS 5.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 1h 53min 55s

Bonus (VOSTF) :

  • Commentaire audio du réalisateur Kenneth Branagh et du scénariste Michael Green

Disque 2 : Le film en Blu-ray

Spécifications techniques :

  • Image : 2.40:1 encodée en AVC 1080/24p
  • Langues : Anglais DTS-HD Master Audio 7.1, Français DTS 5.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 1h 53min 55s

Bonus (HD et VOSTF) :

  • Commentaire audio du réalisateur Kenneth Branagh et du scénariste Michael Green
  • Agatha Christie : Portrait intime (19min 03s)
  • Parlons d’Hercule Poirot (9min 54s)
  • Suspects inhabituels : 1ère partie (5min 08s)
  • L’art du meurtre (16min 23s)
  • Suspects inhabituels : 2ème partie (5min 56s)
  • En voiture : Le tournage du Crime de l’Orient-Express (16min 35s)
  • Suspects inhabituels : 3ème partie (6min 49s)
  • La musique du crime (7min 31s)
  • Scène inédites avec commentaire optionnel du réalisateur et du scénariste (16min 40s)
  • Bandes-annonces (3min 36s, VO)
  • Galerie de photos

Une réflexion sur « Le Crime de l’Orient-Express flaire bon la 4K »

  1. I was wondering if you ever thought of changing the
    layout of your site? Its very well written; I love what youve got to say.

    But maybe you could a little more in the way of content so people could connect with it better.
    Youve got an awful lot of text for only having 1
    or 2 pictures. Maybe you could space it out
    better?

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *