Les Heures sombres (2017) de Joe Wright – Blu-ray 4K Ultra HD

Les Heures sombres s’illumine en 4K

Est-ce le sujet (la Seconde Guerre Mondiale), le personnage hautement historique (Winston Churchill), la performance délivrée par son interprète (Gary Oldman) ? Toujours est-il que de tous les longs-métrages réalisés par Joe Wright à ce jour, Les Heures sombres est sans doute le plus captivant et in fine le plus réussi. Et pour tous ceux qui seraient (in)volontairement passés à côté dans les salles obscures en début d’année (je plaide coupable), sa sortie dans une édition Blu-ray 4K Ultra HD que nous qualifierons bien volontiers de « lumineuse » sera l’occasion toute trouvée de réparer cet impair.

Les Heures sombres (2017) de Joe Wright – Packshot Blu-ray 4K Ultra HD
Achetez sur Amazon
Les Heures sombres (2017)

Réalisateur : Joe Wright
Éditeur : Universal Pictures Vidéo
Sortie le : 15 mai 2018

Notes :
– Image (Blu-ray 1080p) : 5/5
– Image (Blu-ray 4K UHD 2160p) : 5/5
– Son : 4,5/5
– Bonus : 2/5

Les Heures sombres : Classique mais (très) efficace

Oui, Les Heures sombres a tout de la bête de cérémonie avec ses atours, tant sur le fond que sur la forme, on ne peut plus classiques comme nous le signalions déjà en janvier dernier. Oui, sous ses tonnes de prothèses, Gary Oldman est littéralement méconnaissable comme le déclare d’ailleurs la comédienne Lily James (ravissant petit brin de coquelicot vu dernièrement dans l’excellent Baby Driver) qui tient le rôle de sa secrétaire, Miss Layton, à l’écran. Et si le réalisateur le qualifie volontiers de caméléon, le bonhomme n’était pas vraiment très chaud pour endosser pareil costume lorsqu’on lui proposa le rôle. Toujours est-il qu’à l’arrivée, Gary Oldman a raflé moult statuettes pour sa performance dans différentes cérémonies (Oscars, Golden Globes, BAFA, etc.), bien aidé il est vrai par le travail accompli côté maquillages (eux aussi récompensés à juste titre). D’aucuns diront une fois encore que cette pluie de récompenses, à commencer par les deux Oscars, n’a rien de bien surprenante compte-tenu là encore de la forme très « académique » de la chose. Mais que ce classicisme apparent ne vous rebute pas pour autant car sous ses aspects quelque peu « naphtalines », Les Heures sombres cache une évocation des plus efficace de ce mois de mai 1940 aux côtés de Winston Churchill.

Les Heures sombres (2017) de Joe Wright – Capture Blu-ray

Une figure historique « fictionnalisée » juste ce qu’il faut pour en donner à voir un personnage fantasque depuis une entrée en matière colérique à l’égard de ladite secrétaire jusqu’au désarroi d’un appel téléphonique à un certain Franklin D. Roosevelt en passant par une oreille attentive portée à l’écoute du peuple britannique le temps d’un trajet dans le métro londonien. Une scène imaginée de toutes pièces comme le confesse bien volontiers Joe Wright dans le commentaire audio mais qui n’en synthétise pas moins plusieurs traits bien caractéristiques de la personnalité du bonhomme. Une figure passée à la postérité au sein du paysage politique britannique dont les talents d’orateur auront su galvaniser tout un peuple durant ces fameuses heures sombres pour contrer l’antagoniste n°1 du film : Adolf Hitler et toute la symbolique nazie qu’il draine dans son sillage et dont on ne verra d’ailleurs que quelques images d’archives en noir et blanc lors de la séquence d’ouverture. Cette verve de Winston Churchill, la performance de Gary Oldman et la mise en scène de Joe Wright aboutissent alors à une évocation captivante de ce mois de mai 1940 où la Grande-Bretagne deviendra le véritable symbole de la résistance face à l’hégémonie de l’Europe envahie par l’Allemagne nazie. Un mini-biopic très réussi qui se conclut par ce discours mythique, « Nous combattrons sur les plages », annonciateur de ce que sera, quatre ans plus tard quasiment jour pour jour, le fameux D-Day, et précurseur du non moins célèbre appel du 18 juin 1940. Ou quand la puissance des mots parvient à contrer celle des armes à feu.

Les Heures sombres (2017) de Joe Wright – Capture Blu-ray

Les Heures sombres : Nous combattrons en 4K

Mais pour l’heure, c’est surtout la puissance de cette édition Blu-ray 4K Ultra HD qui pourrait bien galvaniser les early adopters tant les performances techniques délivrées ici font chaud à voir et à entendre. En termes d’image, nous sommes en présence d’un master 4K magistralement encodé en HEVC 2160/24p HDR10 rendant somptueusement justice au travail accompli par le directeur de la photographie Bruno Delbonnel. Un petit frenchy bien connu pour son travail aux côtés de Jean-Pierre Jeunet (Amélie Poulain, Un long dimanche de fiançailles), des frères Coen (Inside Llewyn Davis) ou encore de Tim Burton sur ses deux derniers longs-métrages (Big Eyes et Miss Peregrine). Un bien joli « tableau de chasse » si l’on puit dire et un talent qui n’est plus à démontrer. Exception faite de l’introduction composée d’images d’archives, la précision de l’image est pour le moins époustouflante dès les premières minutes tandis que le travail accompli en termes d’éclairage à base de lumières fusantes se trouvent véritablement sublimé par un rendu vidéo exempt de défaut. Si une large majorité du film est constitué de teintes boisées et feutrées, les scènes faisant appel à des dominantes bleues (les plans en mer de l’Opération Dynamo) ou rouge (le discours radiophonique de Churchill) laissent tout autant éclater le soin apporté à la photographie dans ce domaine. Et l’apport du HDR de sublimer là encore l’ensemble. Et que dire de la précision de ces gros plans sur la trogne grimée de Gary Oldman qui ne laissent même pas transparaître les prothèses arborées par le comédien contrairement à d’autres films où l’on pouvait voir les postiches (Le Crime de l’Orient-Express anyone ?). Seule réserve qui n’en est en fait pas une : l’image ne laisse guère apparaître de grain. Vous savez comment on aime le grain à DC. Mais il s’agit là d’un choix de tournage assumé et non d’un quelconque dégrainage.

Les Heures sombres (2017) de Joe Wright – Capture Blu-ray

Côté son, n’allez pas croire que le verbiage de ces Heures sombres soit forcément synonyme de mixage bien sage. Bien au contraire. La bande son regorge non seulement d’une myriade de petits effets en tous genres qui viennent donner vie à chacune des scènes (cf. les différentes séquences du parlement) auxquelles s’ajoutent les quelques séquences « de guerre » qui vous surprendront à plus d’un titre par leur puissance et leur dynamisme. Nous ne sommes certes pas en présence d’une démo acoustique façon Dunkerque de Christopher Nolan mais cette bande son ne s’en laisse pas compter pour autant. Les partitions signées Dario Marianelli, compositeur attitré de Joe Wright, trouvent elles aussi un somptueux écrin sonore. Tout ceci sera bien entendu à écouter de préférence en VO Dolby Atmos. D’une part en raison d’une VF Dolby Digital Plus 7.1 qui peine à se hisser au niveau technique de la version anglaise et d’autre part pour la performance de Gary Oldman qui trouve évidemment sa pleine mesure dans la langue de Shakespeare. Enfin, en termes d’interactivité, on laissera de côté les deux featurettes pour se focaliser sur le commentaire audio du réalisateur qui, à défaut d’être soutenu (ses interventions sont parfois suivies de très longs silences) n’en demeure pas moins intéressant. Le bonhomme évoque ainsi pêle-mêle le tournage dans les rues de Londres, en studio, l’utilisation de CGI, le travail sur la photographie quand il ne pointe pas du doigt les exactitudes historiques de telle ou telle scène ou bien les extrapolations d’autres (cf. la scène du métro évoquée précédemment). Classique mais efficace. À l’image du film.

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

Les Heures sombres – Édition Blu-ray 4K Ultra HD

Résumé : Homme politique brillant et plein d’esprit, Winston Churchill est un des piliers du Parlement du Royaume-Uni, mais à 65 ans déjà, il est un candidat improbable au poste de Premier Ministre. Il y est cependant nommé d’urgence le 10 mai 1940, après la démission de Neville Chamberlain, et dans un contexte européen dramatique marqué par les défaites successives des Alliés face aux troupes nazies et par l’armée britannique dans l’incapacité d’être évacuée de Dunkerque.

Le film en Blu-ray 4K Ultra HD

Spécifications techniques :

  • Image : 1.85:1 encodée en HEVC 2160/24p HDR10
  • Langues : Anglais Dolby Atmos, Français Dolby Digital Plus 7.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 2h 05min 13s

Bonus (VOSTF) :

  • Commentaire audio du réalisateur Joe Wright

Disque 2 : Le film en Blu-ray

Spécifications techniques :

  • Image : 1.85:1 encodée en AVC 1080/24p
  • Langues : Anglais Dolby Atmos, Français Dolby Digital Plus 7.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 2h 05min 13s

Bonus (HD et VOSTF) :

  • Commentaire audio du réalisateur Joe Wright
  • Dans les heures sombres (8min 16s)
  • Gary Oldman : devient Churchill (4min 19s)

Une réflexion sur « Les Heures sombres s’illumine en 4K »

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *