3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017) de Martin McDonagh – Blu-ray 4K Ultra HD

3 Billboards : Les panneaux de la 4K

Après avoir réalisé un bien joli strike en début d’année en engrangeant succès critique et public suivi de l’adoubement par ses pairs, 3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance débarque à présent dans une édition Blu-ray 4K Ultra HD dont la maestria technique n’a rien à envier aux blockbusters hollywoodiens.

3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017) de Martin McDonagh – Packshot Blu-ray 4K Ultra HD
Achetez sur Amazon
3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017)

Réalisateur : Martin McDonagh
Éditeur : 20th Century Fox
Sortie le : 23 mai 2018

Notes :
– Image (Blu-ray 1080p) : 4,5/5
– Image (Blu-ray 4K UHD 2160p) : 4,5/5
– Son : 4,5/5
– Bonus : 2,5/5

NB : Les captures de cet article sont issues du Blu-ray 1080p.

3 Billboards : La vengeance est un plat qui se mange froid

Ce célèbre dicton pourrait s’appliquer tout autant au sujet du film qu’à son réalisateur, Martin McDonagh. Le cinéaste d’origine britannique s’était en effet illustré dès son premier long-métrage, Bons baisers de Bruges (2008), délicieuse déambulation d’un tueur à gages (interprété par Colin Farrell) dans la cité belge suivi quatre ans plus tard par le complètement déjanté mais oh combien réjouissant 7 psychopathes (2012) et sa bien jolie brochette de comédiens s’en donnant à cœur-joie. Deux premiers longs qui avait su interpeller une niche de spectateurs français avec respectivement 375 000 et 146 000 entrées. Des chiffres encourageants mais sans commune mesure avec les presque 900 000 entrées enregistrées par 3 Billboards (sur un nombre de copies peu ou prou identiques de 160 copies) et dont nous vous disions le plus grand bien lors de sa sortie en salles en janvier dernier.

3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017) de Martin McDonagh – Capture Blu-ray

Il faut dire aussi que la promo du film et a fortiori la campagne marketing hexagonale ne reposaient pas tant sur le nom, quasi-inconnu, de son metteur en scène que sur celui de son trio de comédiens que l’on retrouve d’ailleurs sur la jaquette du Blu-ray 4K : Frances McDormand, Sam Rockwell et Woody Harrelson. La sortie française eut par ailleurs lieu dix jours seulement après le triomphe aux Golden Globes (meilleur film, scénario, actrice pour McDormand et acteur dans un second rôle pour Rockwell). Le premier d’une longue série : trois trophées aux Screen Actors Guild Awards deux semaines plus tard, cinq aux BAFTA courant février avant de connaître la consécration aux Oscars début mars avec deux statuettes (McDormand et Rockwell à nouveau) sur un total de sept nominations. En dehors de la France, 3 Billboards a également raflé la mise dans les salles avec $160M de recette (dont un tiers aux États-Unis) pour un budget très « raisonnable » (eu égard aux standards de productions hollywoodiens) de $12M. Un triomphe mérité à plus d’un titre tant McDonagh trouve ici un équilibre aussi délicat que poignant entre le drame (la perte d’un enfant), le thriller et bien sûr cet humour noir si caractéristique de la filmo du réalisateur.

3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017) de Martin McDonagh – Capture Blu-ray

Par bien des aspects, 3 Billboards rappellera à certains le cinéma des frères Coen période Blood Simple (1984) ou encore Fargo (1988) ; la présence devant la caméra de Frances McDormand et en coulisses du compositeur Carter Burwell y sont sans aucun doute pour beaucoup. Mais comme le démontre le très réussi making of, c’est avant tout du côté des westerns d’un dénommé John Wayne que McDonagh a puisé l’inspiration pour Mildred. Un personnage pensé pour Frances McDormand qui avait d’ailleurs demandé au réalisateur de lui écrire un rôle dix ans plus tôt. L’attention portée à l’écriture et aux répétitions (3 semaines avant le début du tournage) servent au demeurant de fil conducteur à l’ensemble du processus créatif pour ce metteur en scène issu du monde du théâtre et qui n’aime rien tant que s’entourer d’individus avec lesquels il a déjà travaillé de par le passé, aussi bien devant (Rockwell, Harrelson, etc.) que derrière la caméra (le compositeur Carter Burwell donc, le directeur de la photographie Ben Davis, etc.). Dixon, interprété par Sam Rockwell, est également au cœur de trois des cinq scènes coupées, démontrant ainsi, si besoin était, combien le cinéaste aime à creuser ses personnages afin que le spectateur s’attache à eux en dépit d’apparences parfois peu flatteuses. Quant au mariage entre thriller, drame et humour noir (une vache qui explose dans un style pour le moins très « graphique » !), on remarque avec bonheur qu’il était déjà présent dans le court-métrage Six-coups (2004) également disponible au sein des bonus de cette édition Blu-ray 4K Ultra HD.

3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017) de Martin McDonagh – Capture Blu-ray

3 Billboards : La vengeance en 4K

C’est sans aucun doute ce succès tripartite qui aura conduit la Fox à sortir 3 Billboards sur le support. Ce qui n’est bien entendu pas pour nous déplaire tant cette édition Blu-ray 4K Ultra HD est une franche réussite. Le petit making of d’une demi-heure fleure bon, pour une fois, la sincérité. Frances McDormand y déclare d’ailleurs détester les congratulations habituellement entendues dans de tels suppléments. On plussoie à 200% et ce n’est donc nullement le cas ici. Nous n’aurions pas craché sur un petit commentaire audio afin d’en apprendre davantage sur les coulisses de la production mais en l’état, les qualités techniques intrinsèques du Blu-ray 4K suffiront amplement à faire notre bonheur. Bien qu’issu d’un master 2K, le rendu de l’image proposée dans son format d’origine 2.40:1 et encodée en HEVC 2160/24p HDR10 frise la perfection. Les gros plans sur les visages tout comme les plans larges sur la ville de Ebbing dans le Missouri (tournée en réalité dans la ville de Silver City en Caroline du Nord) et ses alentours laissent apparaître une précision vraiment remarquable et très rarement prise en défaut. Le rendu des couleurs est tout aussi somptueux, qu’il s’agisse des teintes verdoyantes de la nature, rougeoyantes des panneaux du titre ou encore bleutées lors des séquences nocturnes. Le travail de la photographie évoqué dans le making of trouve ici un splendide écrin.

3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017) de Martin McDonagh – Capture Blu-ray

Tout aussi remarquable est le rendu acoustique, avec en première ligne les musiques évoquées ci-dessus et signées Carter Burwell. Le compositeur quasi inséparable des frères Coen signe ici sa troisième collaboration avec le réalisateur Martin McDonagh et le résultat parvient sans coup férir à nous immerger un peu plus au cœur de ce magnifique 3 Billboards grâce à une amplitude musicale aussi subtile que généreuse. En parcourant à nouveau la filmographie de Burwell, on se demande comment les remarquables compositions du bonhomme n’ont pas encore été récompensées par un Oscar et/ou un Golden Globe (cette année, c’est Alexandre Desplat pour son travail sur La Forme de l’eau qui a fait coup-double). Les dialogues ciselés, autre élément phare de la bande-son, demeurent parfaitement audibles en toutes circonstances tandis que les quelques passages un peu plus « musclés » (on pense notamment aux deux incendies criminels du récit) font montre d’une belle réserve de puissance. Tout ceci sera une nouvelle fois à écouter de préférence en VO DTS-HD Master Audio 5.1 plutôt qu’en VF DTS 5.1 et ce pour deux raisons. La première, technique, tient au fait que la version française ne peut évidemment rivaliser avec le piste anglaise encodée en HD. La seconde, artistique celle-là, tient à la performance des comédiens dont on se délectera bien volontiers de leur interprétation dans la langue de Shakespeare. Que vous ayez découvert ou non 3 Billboards lors de sa sortie en salles, sa déclinaison en Blu-ray et Blu-ray 4K Ultra HD est au moins aussi réussie que le film.

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance – Édition Blu-ray 4K Ultra HD

Résumé : Après des mois sans que l’enquête sur la mort de sa fille ait avancé, Mildred Hayes prend les choses en main, affichant un message controversé visant le très respecté chef de la police sur trois grands panneaux à l’entrée de leur ville.

Disque 1 : Le film en Blu-ray 4K Ultra HD

Spécifications techniques :

  • Image : 2.40:1 encodée en HEVC 2160/24p HDR10
  • Langues : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1, Français DTS 5.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 1h 55min 20s

Bonus :

  • Aucun

Disque 2 : Le film en Blu-ray

Spécifications techniques :

  • Image : 2.40:1 encodée en AVC 1080/24p
  • Langues : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1, Français DTS 5.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 1h 55min 20s

Bonus (HD et VOSTF) :

  • 5 scènes inédites (1min 03s, 39s, 2min 16s, 1min 52s, 1min 18s)
  • Crucifiez-les : La création des Trois billboards (29min 30s)
  • Six-coups : court-métrage (26min 30s)
  • Galerie de photos
  • Bande-annonce (6min 07s, VO)

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *