Jurassic Park III (2001) de Joe Johnston – Blu-ray 4K Ultra HD

Jurassic Park III : La 4K se casse les dents

Si les éditions Ultra Haute Définition des deux premiers opus étaient convaincantes à défaut d’être irréprochables, le Blu-ray 4K Ultra HD de Jurassic Park III descend cette fois-ci d’un bon cran en matière de qualité audio-vidéos. Une curiosité alors qu’il s’agit pourtant là de l’épisode le plus récent de la trilogie originelle. Explications.

Jurassic Park III (2001) de Joe Johnston – Packshot Blu-ray 4K Ultra HD
Achetez sur Amazon
Jurassic Park III (2001)

Réalisateur : Joe Johnston
Éditeur : Universal Pictures Vidéo
Sortie le : 23 mai 2018

Notes :
– Image (Blu-ray 1080p) : 4/5
– Image (Blu-ray 4K UHD 2160p) : 3/5
– Son : 4,5/5
– Bonus : 3/5

 

NB : Les captures de cet article sont issues du Blu-ray 1080p.

Jurassic Park III : On ne prend plus les mêmes

Réglé telle une horloge suisse, Jurassic Park III débarqua donc dans les salles quatre ans après Le Monde Perdu (1997), lui-même sorti quatre ans après le premier Jurassic Park (1993). Dans l’entrefaite, Universal avait même conçu une attraction spécifique au sein de son parc à thèmes. De là à dire que cette dernière, très fun au demeurant pour y avoir pris part il y a quelques années de cela au cours d’un périple étasunien, est plus réussi que ce troisième opus, il y a là un pas que nous franchirons allégrement. La faute avant tout à une grosse machinerie qui ronronne un peu trop et qui fleure bon la routine. À commencer par son scénario prétexte : un couple de divorcés interprétés par le duo William H. Macy / Téa Leoni partent à la rescousse de leur fils qui n’a rien trouvé de mieux que d’aller faire du parachute ascensionnel avec son beau-père à proximité de l’île interdite où habitent les dinos (c’est pourtant écrit en gros en rouge au début du film : « Restricted » !). Le supplément intitulé La troisième aventure nous apprend que plusieurs familles se rendaient aux Galápagos dans la première version du script. L’avion des mômes s’écrasait sur l’île et les parents des bambins (dans le deuxième coucou) se lançaient alors à leur recherche. Une version mise au rebut pour partir sur de nouvelles bases. Avec le recul, l’une comme l’autre ne semble guère plus convaincante et tout aussi prétexte à la grande attraction de la saga : les dinosaures.

Jurassic Park III (2001) de Joe Johnston – Capture Blu-ray

Des dinos toujours conçus par Stan Winston pour les versions mécaniques et ILM pour les versions numériques (400 plans CGI au total, à comparer à la cinquantaine du premier film), le tout sous l’œil d’expert de Jack Horner, le paléontologue qui avait déjà travaillé sur les deux premiers films. Et si l’on retrouve bien Sam Neill en tête d’affiche qui avait fait l’impasse sur le n°2 ainsi que Laura Dern qui pouponne le temps de deux courtes scènes (une au début, une à la fin), en coulisses, les choses ont tout de même pas mal bougé. Fort du succès du très sympathique Jumanji (1995), Joe Johnston prend les rênes de ce Jurassic Park III. Lui qui souhaitait déjà réaliser le n°2 voit donc son rêve devenir réalité avec l’adoubement de Steven Spielberg qui cède donc sa place de metteur en scène mais n’est jamais bien loin puisqu’on le découvre au détour de plusieurs reportages sur les coulisses de la production, casquette de producteur exécutif de la franchise oblige. Des suppléments qui, dans leur ensemble et bien que conçus une fois encore par Laurent Bouzereau, nous laisse comme un goût d’inachevé, survolant plus qu’ils n’approfondissent véritablement les secrets du tournage. Faut-il y voir là encore comme un sentiment de lassitude ? Sans surprise pour cette troisième aventure, ce sont surtout les dinos qui occupent l’interactivité : croquis puis sculptures avant d’être scannés afin d’être animés par ordinateur. Sans oublier bien sûr les aspects sonores, Gary Rydstrom ayant cédé sa place de designer à Christopher Boyes tandis que Don Davis reprend le poste de John Williams, occupé sur les musiques de A.I. : Intelligence Artificielle (2001) de Steven Spielberg, et nous parle de l’affrontement entre le T-Rex et le Spinosaure en hommage au combat dans le film King Kong (1933).

Jurassic Park III (2001) de Joe Johnston – Capture Blu-ray

Un affrontement qui revient d’ailleurs à plusieurs reprises dans les bonus puisque le T-Rex n’est plus le roi du parc, zigouillé en l’espace de quelques secondes (oups, spoiler !) par la nouvelle grosse bestiole de ce Jurassic Park III, le Spinosaure, qui partage la vedette avec les « petits futés » de ce troisième opus, les vélociraptors, aux côtés de nouveaux venus, les ptéranodons dont les cris sont un mélange d’albatros et de pétrel (vous êtes contents de l’apprendre j’en suis sûr !). Parmi les suppléments vraiment intéressants, nous retiendrons les story-boards vs la version finale du film ou encore celui intitulé Le Lac qui permet de découvrir côte à côte les coulisses du tournage et celles du film achevé. Une option Picture-in-Picture offrant une telle possibilité en cours de visionnage aurait été plus qu’appréciable. Surtout si on avait poussé le vice de coupler tout ça avec le très sympathique commentaire audio (avec sous-titres français, excusez du peu !) qui réunit Stan Winston, John Rosengrant (superviseur des effets des maquettes), Dan Taylor (directeur de l’animation chez ILM) et Michael Lantieri (en charge des effets mécaniques). Celui-ci est sans conteste le bonus le plus intéressant de tous, non seulement par son aspect très plaisant et collégial (les intervenants sont tous réunis et n’ont pas été enregistrés séparément) mais aussi et surtout de par la capacité qu’ont tous ces hommes de l’ombre à nous expliquer comment ont été conçus tous les trucages du film. Un poil technique certes mais il s’agit bel et bien là du supplément le plus approfondi de tous.

Jurassic Park III (2001) de Joe Johnston – Capture Blu-ray

Ce bonus de choix sera également l’occasion pour tous les fans du travail de Stan Winston de réentendre ce « génie du Septième Art » dixit Spielberg qui nous a quitté en 2008, la même année que Michael Crichton, comme nous le rappelle la conclusion de La troisième aventure qui rend hommage aux deux hommes. Et si ce Jurassic Park III aura toujours autant de mal à nous enthousiasmer sans parler des recettes au box-office qui ont fondu comme neige, Le Montana : À la recherche de nouveaux dinosaures nous rappelle toutefois que l’engouement pour ces créatures préhistoriques n’était pas prêt de s’estomper puisque le paléontologue Jack Horner recevait des centaines de demandes pour venir travailler sur les fouilles archéologiques à ses côtés.

Jurassic Park III (2001) de Joe Johnston – Capture Blu-ray

Jurassic Park III : 4K en dents de scie

Ceux qui souhaiteraient malgré tout se replonger dans ce Jurassic Park III pourront toujours le faire par l’entremise de cette édition Blu-ray 4K Ultra HD moyennant toutefois un gros « mais ». En effet, si les deux premiers opus ont fait l’objet de nouveaux masters 4K, on pourra assez vite en cours de visionnage s’interroger sur la nature du matériau de départ concernant ce troisième opus tant le résultat est loin d’être aussi réussi que ses prédécesseurs. Bien que proposée dans son format d’origine 1.85:1 encodée en HEVC 2160/24p HDR10, l’image de Jurassic Park III laisse en effet apparaître un rendu beaucoup moins pointu, aussi bien en termes de définition que de restitution des couleurs, la séquence finale embrumée dans la volière des ptéranodons ne présentant pas une grande lisibilité. Faut-il y voir là la conséquence de cette approche visuelle plus marécageuse, pourrie et ancienne évoquée par le directeur de la photographie Shelly Johnson au sein du making of dans les documentaires d’archive ? Toujours est-il que nous sommes ici en présence du rendu le plus pâlichon de tous les épisodes de la saga Jurassic Park que nous avons pu voir jusqu’à présent sur support Ultra HD. Pour le coup, nous serions curieux d’en apprendre davantage sur le procès de restauration (4K ?) de ce troisième épisode.

Jurassic Park III (2001) de Joe Johnston – Capture Blu-ray

Consolons-nous avec la partie sonore qui, pour la troisième fois d’affilé, demeure une valeur sûre. Chaque apparition des dinos, depuis les « petits » vélociraptors jusqu’au monstrueux Spinosaure en passant par la séquence avec les ptéranodons volants, donne ainsi lieu à un joli festival acoustique qu’il sera de bon goût d’apprécier une fois de plus en VO DTS:X puisque la VF doit se contenter comme toujours d’une piste DTS 5.1 mi-débit (on ne change pas les mauvaises habitudes). Côté bonus, de même que pour les deux précédents opus, on prend les mêmes et on recommence puisque ces derniers sont stricto sensu identiques aux précédentes éditions Blu-ray ayant vu le jour jusqu’à maintenant. Et pour cause, tous les suppléments de cette édition Blu-ray 4K Ultra HD sont regroupés sur le Blu-ray 1080p qui est la copie conforme de la toute première édition Blu-ray de Jurassic Park III sortie en 2011. La routine en somme, comme nous vous le disions en introduction de cet article.

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

Jurassic Park III – Édition Blu-ray 4K Ultra HD

Résumé : Huit ans après le terrible épisode du parc d’attractions sur l’Isla Nubar, le docteur Alan Grant, qui a consacré sa vie à l’étude des dinosaures, accepte d’accompagner l’homme d’affaire Paul Kirby et sa femme, prêt à financer ses travaux de recherches, dans leur tournée aérienne de l’Isla Soma. En fait leur fils a disparu quelques jours plutôt, après un accident de parachute ascensionnel, et a dû s’échouer sur cette île peuplée de dinosaures en tous genres…

Disque 1 : Le film en Blu-ray 4K Ultra HD

Spécifications techniques :

  • Image : 1.85:1 encodée en HEVC 2160/24p HDR10
  • Langues : Anglais DTS:X, Français DTS 5.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 1h 32min 11s

Bonus (VOSTF) :

  • Commentaire de l’équipe des effets spéciaux

Disque 2 : Le film en Blu-ray

Spécifications techniques :

  • Image : 1.85:1 encodée en VC-1 1080/24p
  • Langues : Anglais DTS-HD Master Audio 7.1, Français DTS 5.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 1h 32min 12s

Bonus (HD et VOSTF) :

  • Commentaire de l’équipe des effets spéciaux
  • Retour à Jurassic Park : La troisième aventure (25min 20s)
  • Documentaires d’archives
    • Le making of de Jurassic Park III (22min 43s)
    • Les dinosaures de Jurassic Park III (7min 52s)
    • Les effets spéciaux de Jurassic Park III (10min 31s)
    • La revue de presse d’Industrial Light & Magic (10min 14s)
    • Les sons de Jurassic Park III (13min 35s)
    • La création artistique de Jurassic Park III (7min 55s)
    • Le Montana : A la recherche de nouveaux dinosaures (4min 21s)
  • Les coulisses du tournage
    • Visite aux studios Stan Winston (3min 14s)
    • Le Spinosaure attaque l’avion (1min 48s)
    • Les raptors attaquent Udesky (59s)
    • Le Lac (1min 38s)
    • Visite à ILM
      • Concepts (5min 35s)
      • Processus (4min 36s)
      • Simulation des muscles (2min 32s)
      • Composition (1min 59s)
    • Les Dinosaures (6min 31s)
    • Story-boards vs version finale du film (6min 08s)
    • Photos de tournage (2min 50s)
  • Bande-annonce (1min 10s)

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *