Tomb Raider (2018) de Roar Uthaug – Blu-ray 4K Ultra HD

Tomb Raider 2018, l’odyssée 4K de Lara

En mars dernier, nous avions délibérément passé notre tour à la sortie dans les salles obscures du nouveau Tomb Raider. Y compris l’auteur de ces lignes, pourtant fan inconditionnel de jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance, qui n’avait pas jugé utile de faire le déplacement jusqu’au cinéma le plus proche. Et la sortie estivale d’une excellente édition Blu-ray 4K Ultra HD en guise de séance de rattrapage de venir confirmer ce que nous pressentions depuis l’annonce du projet et la découverte des premières images : ce n’est pas encore cette fois-là qu’une adaptation de jeu vidéo sur grand écran réussira à nous convaincre.

Tomb Raider (2018) de Roar Uthaug – Packshot Blu-ray 4K Ultra HD
Achetez sur Amazon
Tomb Raider (2018)

Réalisateur : Roar Uthaug
Éditeur : Warner Home Vidéo
Sortie le : 18 juillet 2018

Notes :
– Image (Blu-ray 1080p) : 5/5
– Image (Blu-ray 4K UHD 2160p) : 4,5/5
– Son : 4,5/5
– Bonus : 2/5

 

NB : Les captures de cet article sont issues du Blu-ray 1080p.

Tomb Raider 2018 ou 2001 : Même combat

Après les deux précédentes adaptations qui n’avaient pas vraiment convaincu elles non plus, soit l’effarant Lara Croft : Tomb Raider (2001) et le catastrophique Lara Croft : Tomb Raider – Le berceau de la vie (2003), sans doute l’une des pires suites du Septième Art, l’histoire de Lara Croft sur grand écran avait tourné court. A contrario de son support d’origine (les jeux vidéo pour les deux du fond qui ne suivent pas) où l’héroïne aux formes pixelisées généreuses continuait à couler bon an mal an des jours heureux. Même si dans les faits, l’attrait commençait là aussi à décliner avec le temps. Le véritable sursaut de la saga vidéoludique surviendra en 2013 avec un reboot sur console next gen (PlayStation 4 & Xbox One) sobrement intitulé Tomb Raider qui constitua pour beaucoup le meilleur opus depuis le tout premier sorti en 1996 et rencontra de fait un très joli succès commercial.

Tomb Raider (2018) de Roar Uthaug – Capture Blu-ray

Il n’en fallait pas davantage à Hollywood qui, comme chacun le sait, a beaucoup de suite dans les idées, pour initier à son tour un projet de reboot sur grand écran. Et puisque la nouvelle tendance en matière de blockbusters est d’engager un réalisateur issu du sérail auteuriste / indépendant, c’est donc au réalisateur norvégien Roar Uthaug, très remarqué avec son film The Wave (2015), que reviendra la lourde tâche de raconter comment Lara Croft est devenue l’intrépide aventurière que tout le monde connaît. Dans le rôle de la sémillante héroïne, Paramount se tourne également vers les pays scandinaves et jettent son dévolu sur la délicieuse actrice suédoise Alicia Vikander dont la cote de popularité ne cesse de grimper depuis sa révélation dans le délicat Royal Affair (2012) suivi de l’excellent Ex Machina (2014). Pour lui donner la réplique à l’écran, son paternel sera interprété par Dominic West dont la carrière restera à jamais marqué par son rôle du détective McNulty dans ce que beaucoup considèrent comme l’une des meilleures séries de tous les temps, Sur écoute (2002 – 2008). Qui pour oublier cette mythique scène de fuck ? Le rôle du Némésis de Lara sera quant à lui tenu par Walton Goggins qui creva lui aussi le petit écran à la même époque que West pour son interprétation d’un autre flic, Shane, dans la tout aussi remarquable série The Shield (2002 – 2008). Autant dire que sur le papier, ce reboot affiche du bien joli monde, aussi bien devant que derrière la caméra.

Tomb Raider (2018) de Roar Uthaug – Capture Blu-ray

Mais comme personne n’est dupe lorsqu’un certain montant est en jeu, en l’occurrence les $94M de budget de ce nouveau Tomb Raider, une somme certes rondelette mais pas déraisonnable eu égard aux autres blockbusters actuels, le réalisateur n’est pas le seul maître à bord. A fortiori lorsque celui-ci fait ses premiers pas dans la cour des grands. De fait, il en résulte comme bien souvent un film bicéphale avec une première heure assez plaisante où l’on découvre une Lara Croft qui cherche un sens à son existence, refusant de croire à la mort de son père, combative sur le ring et vivant de petits boulots dans les rues de Londres (livreuse à vélo). Jusqu’à ce qu’une piste la conduise sur les traces de son paternel aux larges des côtes japonaises à la recherche d’une ancienne divinité aux pouvoirs dévastateurs. Une expédition qui façonnera à jamais l’intrépide Lara que l’on connaît et un film qui dans l’absolu parvient à trouver sa propre voie en marge du reboot vidéoludique. Toutefois, sitôt parvenu sur l’île mystérieuse, les choses se gâtent. [Attention spoiler] Alors que Miss Croft vient de survivre à des rapides mortelles, à une virée mouvementée en parachute et à un mano a mano sanglant, cette dernière retrouve son petit papa qui, oh surprise, n’était pas mort mais vivait en réalité tel un Robinson Crusoé depuis sept ans sur l’île en question où il tente depuis tout ce temps de duper la méchante organisation connue sous le nom de Trinity dans sa quête de la puissante sépulture. [Fin du spoiler]

Tomb Raider (2018) de Roar Uthaug – Capture Blu-ray

C’est précisément à partir de ce moment-là, à mi-parcours, que ce nouveau Tomb Raider se prend complètement les pieds dans le tapis. Alors que la jeune et naïve fille à son papa devient la combattante et intrépide Lara Croft, nous gratifiant au passage de tous les gimmicks du jeu vidéo : flèches décochées avec une précision digne d’un Robin des bois, rattrapages in extrémis à l’aide d’un piolet d’escalade et autres énigmes à résoudre en forme de pièces mortelles. Les prémices prometteuses s’effacent alors illico pour céder la place à tous les stéréotypes en vigueur à commencer par un méchant cintré et une relation filiale tire-larme à mourir de rires sans parler d’un final que l’on voit venir à des kilomètres (si l’on vous dit que le méchant meurt à la fin, vous allez nous traiter de tous les noms pour vous avoir spoilé le final ?). Mais plus dommageable que tout, cette seconde moitié résolument plus musclée nous laisse face à une succession de séquences d’action mille fois vues et revues où le joueur se retrouve une nouvelle fois simple spectateur inactif là où le jeu de 2013 dévoilait des flashbacks certes un peu pathos mais compensé par un gameplay très réussi. Est-il nécessaire de préciser parvenu à ce stade qu’en dépit d’un épilogue laissant le champ libre à une suite éventuelle, nous ne sommes pas plus emballés que ça à l’idée de retrouver Lara Croft sur grand écran dans un avenir plus ou moins proche. Ce qui est tout à fait envisageable eu égard aux recettes engrangées dans les salles : $273M dans le monde, soit le même chiffre que le film de 2001 à un million près. En France, cet opus 2018 aura attiré 1,2 millions de spectateurs, soit le même score que le film de 2003 à 18 000 entrées près.

Tomb Raider (2018) de Roar Uthaug – Capture Blu-ray

Tomb Raider 2018 en 4K : Vainqueur par KO

Pour ceux qui voudraient tenter l’aventure chez eux, le Blu-ray 4K Ultra HD proposé par Warner Home Vidéo est d’excellente facture. Contrairement à l’édition du film de 2001 qui ne nous avait pas franchement convaincu. À partir d’un master 4K natif, l’image au format respecté 2.40:1 encodée en HEVC 2160/24p Dolby Vision propose un rendu globalement splendide, aussi précis que richement coloré, depuis les flashbacks dans des teintes grises/bleues froides jusqu’aux jaunes/orangées d’une petite nuit dans une grotte tandis que la partie finale dans les tréfonds des catacombes laissent entrevoir des noirs bien profonds. Tout juste pourra-t-on une nouvelle fois tiquer devant les CGI qui passent assez moyennement le cap de l’Ultra HD. La bande son est quant à elle à l’image du film. À savoir bourrin et sans véritable subtilité. Mais ne boudons pas notre plaisir d’autant que Warner a fait l’effort de mettre VO et VF sur un même pied d’égalité avec des pistes Dolby Atmos et DTS-HD Master Audio 5.1 dans les deux langues. Chapeau ! Enfin, l’interactivité constituée de quatre featurettes est tout ce qu’il y a de plus dispensable : une première sur les coulisses où tout le monde il est génial, une autre qui se focalise sur la scène des rapides évoquée un peu plus haut, une qui survole tous les épisodes de la saga vidéoludique depuis l’opus originel de 1996 jusqu’au reboot de 2013 qui sert donc de base au film tandis que la dernière nous montre l’entraînement pour le moins musclé de Alicia Vikander afin de se préparer physiquement pour le rôle ; la miss ayant pris cinq kilos de muscles au passage. Ce qui lui va plutôt à ravir mais ne rehausse pas pour autant notre appréciation de la chose.

À noter pour finir que cette édition Blu-ray 4K Ultra HD de Tomb Raider est proposée au sein d’un boîtier métallique plutôt classe qui renferme trois galettes (Blu-ray 4K, Blu-ray 1080p et Blu-ray 3D) ; le disque 4K étant sérigraphié dans une couleur différente des deux autres. Une initiative simple mais plutôt bien sentie qui permet de le distinguer plus facilement. Nous n’avons pas testé la version 3D faute de diffuseur ad hoc (téléviseur LG OLED 55C7V).

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

Tomb Raider (2018) – Édition Blu-ray 4K Ultra HD

Résumé : Lara Croft, 21 ans, n’a ni projet, ni ambition : fille d’un explorateur excentrique porté disparu depuis sept ans, cette jeune femme rebelle et indépendante refuse de reprendre l’empire de son père. Convaincue qu’il n’est pas mort, elle met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d’une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux et il lui faudra affronter d’innombrables ennemis et repousser ses propres limites pour devenir « Tomb Raider ».

Disque 1 : Le film en Blu-ray 4K Ultra HD

Spécifications techniques :

  • Image : 2.40:1 encodée en HEVC 2160/24p Dolby Vision
  • Langues : Anglais & Français Dolby Atmos & DTS-HD Master Audio 5.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 1h 57min 49s

Bonus :

  • Aucun

Disque 2 : Le film en Blu-ray

Spécifications techniques :

  • Image : 2.40:1 encodée en AVC 1080/24p
  • Langues : Anglais Dolby Digital Plus 7.1 & DTS-HD Master Audio 5.1, Français Dolby Atmos & DTS-HD Master Audio 5.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 1h 57min 50s

Bonus (HD et VOSTF) :

  • Les coulisses de Tomb Raider (7min 06s)
  • L’entraînement de Croft (6min 06s)
  • Les rapides en détail (5min 34s)
  • Lara Croft : Évolution d’une icône (9min 53s)

Disque 3 : Le film en Blu-ray 3D

Spécifications techniques :

  • Image : 2.40:1 encodée en MVC 1080/24p
  • Langues : Anglais & Français DTS-HD Master Audio 5.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 1h 57min 49s

Bonus :

  • Aucun

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *