La Fureur de vaincre (1972) de Lo Wei – Blu-ray 4K Ultra HD

La Fureur de vaincre : Petit Dragon est devenu grand en 4K

Un an après Big Boss, Bruce Lee était de retour dans La Fureur de vaincre, long-métrage qui assoira définitivement sa renommée internationale. Sa parution dans une édition Blu-ray 4K Ultra HD entièrement restaurée va permettre là aussi de (re)découvrir combien le petit Dragon était un artiste martial à nul autre pareil.

La Fureur de vaincre (1972) de Lo Wei – Packshot Blu-ray 4K Ultra HD
Achetez sur Amazon
La Fureur de vaincre (1972)

Réalisateur : Lo Wei
Éditeur : Metropolitan
Sortie le : 27 octobre 2018

Notes :
– Image (Blu-ray 1080p) : 4/5
– Image (Blu-ray 4K UHD 2160p) : 4/5
– Son : 3,5/5
– Bonus : 1,5/5

NB : Les captures de cet article sont issues du Blu-ray 1080p.

Bruce Lee : Héros violent et psychotique

Cette déclaration émane d’un certain Christophe Gans dans une très courte interview datant de 2003 et disponible au sein des suppléments. Le cinéaste, grand amateur de cinéma asiatique comme chacun le sait, replace d’ailleurs fort à propos les personnages interprétés par Bruce Lee dans le contexte social de l’époque, celui de la contre-culture des années 70 où les spectateurs étaient prêts à voir et in extenso à accepter que le héros tue ses ennemis dans une explosion de violence totalement incontrôlable qu’on ne verrait sans doute plus aujourd’hui. Dans La Fureur de vaincre, ce déchaînement est motivé / justifié par la mort du maître de Chen Zhen (le personnage interprété par Bruce Lee), décès passablement suspect aux yeux de Chen que ce dernier attribue aux japonais ; le récit prenant place en pleine invasion d’une partie de la Chine par l’Empire du Soleil Levant. Le documentaire La Légende de Bruce Lee présent au sein de l’édition Blu-ray 4K de Big Boss précise d’ailleurs fort à propos que les ennemis de Bruce Lee étaient systématiquement des étrangers dans ses films, des « non chinois » : des thaïlandais dans Big Boss, des japonais dans La Fureur de vaincre, des truands de la pègre italienne dans La Fureur du Dragon, etc.

La Fureur de vaincre (1972) de Lo Wei – Édition 2018 (Master 4K) – Capture Blu-ray

Si La Fureur de vaincre sera également l’occasion pour le Petit Dragon de verser dans l’art du déguisement (un vieux vendeur de journaux, un réparateur de téléphone, un conducteur de pousse-pousse), le film sera avant tout et surtout l’occasion pour Bruce Lee de faire montre de toute l’étendue de son talent martial. Comment oublier cette scène anthologique d’affrontement au sein du dojo japonais dès le premier quart d’heure de film où Bruce Lee fait usage pour la première fois des fameux Nunchaku ? Une arme qu’il rendra particulièrement cinégénique et réutilisera dans tous ses films suivants. À nouveau réalisé par Lo Wei (à qui l’on devait déjà Big Boss), La Fureur de vaincre bénéficia d’un budget autrement plus conséquent, succès populaire de Big Boss oblige. Et s’il est dit au sein du document sus-cité que le film « fit reculer l’expression de la rage et de la folie destructrice au cinéma », cela n’empêcha aucunement La Fureur de vaincre de pulvériser à nouveau et sans surprise tous les records d’entrées à Hong-Kong. La légende du Petit Dragon continuait de s’écrire et Bruce Lee allait alors pouvoir passer à l’échelon supérieur. Mais ceci, comme le dit si bien l’expression, est une autre histoire.

La Fureur de vaincre (1972) de Lo Wei – Édition 2018 (Master 4K) – Capture Blu-ray

La Fureur de vaincre en Blu-ray 4K

La nôtre d’histoire se poursuit avec l’édition Blu-ray 4K Ultra HD de La Fureur de vaincre dont l’image est proposée au format respecté 2.35:1 encodée en HEVC 2160/24p SDR à partir d’un master 4K. Nous ne reviendrons pas sur les qualités intrinsèques de ce nouveau master entièrement restauré ni sur les quelques réserves que nous avons pu émettre à son encontre. Pour tous les détails, nous vous invitons à relire notre dossier comparant les Blu-ray 2011 et ceux de 2018. Quant à l’absence d’encodage HDR, nous avons posé la question à Metropolitan qui nous a apporté la réponse suivante :

« Les films n’ont pas été étalonnés en HDR au cours de la restauration. Nous aurions sans doute pu le faire, mais cela aurait nécessité de retoucher à l’étalonnage. De quels éléments de référence aurions-nous pu alors repartir ? Plutôt que de jouer les apprentis-sorciers, nous avons décidé de conserver les films avec la restauration telle qu’elle avait été faite ».

En l’absence d’encodage HDR qui permet souvent de creuser un écart substantiel entre le rendu Blu-ray 1080p et 4K, celui-ci est évidemment moindre dans le cas présent. Cependant, des quatre longs-métrages de Bruce Lee réédités par Metropolitan et restaurés en 4K, La Fureur de vaincre est celui qui propose la qualité visuelle la plus homogène d’un bout à l’autre. Un constat sans doute dû précisément au fait que le film, au budget plus « confortable » que Big Boss, fut tourné en studio et où l’on voit par ailleurs désormais assez bien le pendant « décors » au niveau des arrière-plans. Pour autant, le rendu laisse apparaître un niveau de définition particulièrement plaisant, notamment lors des scènes « en extérieur ». Un exemple parmi tant d’autres : ce plan somptueux d’un jardin japonais à 19min 30s.

La Fureur de vaincre (1972) de Lo Wei – Édition 2018 (Master 4K) – Capture Blu-ray

Côté son, rien n’a bougé d’un iota entre 2011 et 2018 puisqu’on retrouve en effet exactement les mêmes pistes audio avec chacune leurs singularités. Et contrairement à Big Boss, c’est la VO qui voit disparaître cette fois-ci certains passages musicaux. Un exemple parmi d’autres : l’arrivée de Bruce Lee sur le pas de la porte de son école d’arts martiaux à 1min 40s. Version mandarine et française n’ont toutefois de cesse de se renvoyer la balle tout au long du film, des effets présents sur l’une étant totalement anémiés pour ne pas dire occultés sur l’autre et vice-versa. Nous n’allons pas vous en dresser une liste exhaustive mais voici quelques exemples pris au hasard au cours du premier quart d’heure de film. La piste en mandarin DTS-HD Master Audio 6.1 bénéficie d’une meilleure ouverture de la pluie battante lors des funérailles à 2min 38s ou encore de basses plus prononcées lorsque le cercueil est déposé au fond de la sépulture à 2min 49s, effet totalement absent de la piste française en DTS-HD Master Audio 7.1. A contrario, cette dernière a parfois tendance à en faire des caisses, en renforçant par exemple la musique et les effets à peine audible sur la VO lorsque Bruce Lee se jette sur la tombe de son maître à 3min 30s ou encore ces « battements » à 15min 20s beaucoup plus prononcés (trop ?). Mais comme pour Big Boss, la spatialisation sonne un peu trop artificielle comme par exemple avec la pluie dans les Surrounds au début du film ou encore avec la musique lors du générique d’ouverture à la 4ème minute avec de surcroît un rendu quelque peu nasillard. Difficile donc dans ces circonstances de conseiller le visionnage de La Fureur de vaincre dans l’une ou l’autre des pistes sonores proposées, chacune possédant ses avantages et ses inconvénients sans qu’aucune ne soit toutefois parvenue à nous convaincre totalement sur toute la durée du film.

La Fureur de vaincre (1972) de Lo Wei – Édition 2018 (Master 4K) – Capture Blu-ray

Côté bonus enfin, point de surprise à attendre puisqu’il s’agit là aussi des mêmes suppléments que ceux des précédentes éditions Blu-ray. Et si l’image nous est apparue comme la plus probante des quatre longs-métrages, l’interactivité s’est en revanche révélée la plus chiche de toutes avec deux petites interviews datant de 2003 : celle de Christophe Gans déjà évoquée plus haut et celle de Yuen Wah qui interprète le japonais à l’entrée du parc municipal qui tente d’humilier Bruce Lee en public. Le comédien a également doublé Bruce Lee pour un salto arrière lors de la scène de combat dans le dojo japonais au début du film. En guise de conclusion, nous ne pourrons qu’adouber à cent pour cent à cette déclaration finale selon laquelle les films d’action de l’époque en compagnie de Sammo Hung, Jackie Chan, Yuen Biao et Cie n’ont plus rien à voir avec ceux d’aujourd’hui.

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080 (Édition Blu-ray 2018 – Master 4K)

La Fureur de vaincre (1972) – Édition Blu-ray 4K Ultra HD

Résumé : A Shanghaï, le dojo Nijiguchi, dirigé par le japonais Suzuki, ne cesse d’humilier les écoles chinoises d’arts martiaux qui obéissent aux préceptes de tolérance taoïste et refusent de se battre. Chen Zhen est un jeune élève de Kung-Fu. Déchiré par la mort suspecte de son maître, il enfreint les règles de son école et décide de se venger en partant à l’assaut du dojo Nijiguchi.

Disque 1 : Le film en Blu-ray 4K Ultra HD

Spécifications techniques :

  • Image : 2.35:1 encodée en HEVC 2160/24p
  • Langues : Mandarin DTS-HD Master Audio 6.1 & DTS 2.0 Mono, Cantonnais DTS 2.0 Mono, Français DTS-HD Master Audio 7.1
  • Sous-titres : Français
  • Durée : 1h 46min 56s

Bonus :

  • Aucun

Disque 2 : Le film en Blu-ray

Spécifications techniques :

  • Image : 2.35:1 encodée en AVC 1080/24p
  • Langues : Mandarin DTS-HD Master Audio 6.1 & DTS 2.0 Mono, Cantonnais DTS 2.0 Mono, Français DTS-HD Master Audio 7.1
  • Sous-titres : Français
  • Durée : 1h 46min 56s

Bonus (HD et VOSTF) :

  • Bruce Lee par Christophe Gans (3min 46s VF, SD)
  • Bruce Lee par Yuen Wah (9min 39s, SD)
  • Bande-annonce (4min 23s)

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *