Le Jeu de la mort (1978) de Robert Clouse – Blu-ray 4K Ultra HD

Le Jeu de la mort : Petit Dragon est une légende en 4K

En 1978, cinq ans après la disparition de Bruce Lee, Le Jeu de la mort sort dans les salles. Sa parution dans une édition Blu-ray 4K Ultra HD entièrement restaurée va permettre de (re)découvrir combien ce long-métrage posthume du Petit Dragon aurait pu devenir le plus grand film d’arts martiaux de tous les temps.

Le Jeu de la mort (1978) de Robert Clouse – Packshot Blu-ray 4K Ultra HD
Achetez sur Amazon
Le Jeu de la mort (1978)

Réalisateur : Robert Clouse
Éditeur : Metropolitan
Sortie le : 27 octobre 2018

Notes :
– Image (Blu-ray 1080p) : 3,5/5
– Image (Blu-ray 4K UHD 2160p) : 3,5/5
– Son : 3/5
– Bonus : 3,5/5

 

NB : Les captures de cet article sont issues du Blu-ray 1080p.

Le Jeu de la mort : 15min de Bruce Lee pour 85min d’arnaque

Pour les fans de Bruce Lee, Le Jeu de la mort est une arnaque, pour ne pas dire une injure à la mémoire du Petit Dragon. Aussi bien à l’époque qu’aujourd’hui, avec 40 ans de recul, comment en effet justifier un tel long-métrage imaginé par Bruce Lee en personne ? Comme nous le rappelle en effet le documentaire La Légende de Bruce Lee présent sur l’édition Blu-ray de Big Boss, les origines du Jeu de la mort remontent à 1972. Bruce Lee y interprète un champion des arts martiaux qui va devoir affronter plusieurs grands maîtres de différentes disciplines martiales à raison d’un par étage en vue d’atteindre le sommet d’une pagode. Et si cela vous rappelle quelque chose, c’est tout simplement parce que Bruce Lee avait bel et bien débuté le tournage en conviant plusieurs personnalités : Dan Inosanto, Ji Han-Jae ou encore Kareem Abdul-Jabbar, célèbre basketteur de la NBA et par ailleurs disciple à la ville de Lee. Dans l’entrefaite, Bruce Lee est devenu une telle star suite aux sorties retentissantes dans les salles de ses trois précédents longs-métrages (Big Boss, La Fureur de vaincre et La Fureur du Dragon) que le producteur Fred Weintraub réussit à convaincre la Warner Bros de financer ce qui deviendra Opération Dragon (1973).

Le Jeu de la mort (1978) de Robert Clouse – Édition 2018 (Master 4K) – Capture Blu-ray

Bruce Lee décède peu après la fin du tournage d’Opération Dragon. Le Jeu de la mort aurait donc pu en rester à l’état de projet inachevé s’il n’avait pas été déterré quelques années plus tard et remanié sous la forme qu’on lui connaît aujourd’hui, à savoir une star de ciné et combattant aguerri aux prises avec la pègre hongkongaise. Pour l’occasion un gigantesque casting de sosies est organisé afin de trouver celui qui se glissera dans la peau de Billy Lo en lieu et place de feu Bruce Lee. Le Jeu de la mort s’évertue alors à brouiller les cartes entre fiction et réalité et s’ouvre ainsi avec le tournage de l’affrontement entre Bruce Lee et Chuck Norris dans La Fureur du Dragon ou encore reprend le tournage de la scène finale de La Fureur de vaincre, séquence qui amènera à faire croire à la mort de Billy Lo. Un enterrement fictif pour lequel Le Jeu de la mort poussera même le mimétisme jusqu’à reprendre plusieurs plans des vraies funérailles hongkongaises de Bruce Lee. Mais les instigateurs du projet ont beau s’ingénier à nous faire croire à ce simili Bruce Lee, personne n’est dupe de tous ces subterfuges : énormes lunettes de soleil, gigantesque barbe, photographie apposée grossièrement sur le faciès du comédien, reprise d’innombrables plans des précédents longs-métrages de Bruce Lee, etc. Le prétendu sosie n’a ni la silhouette et encore moins l’acuité martiale du Petit Dragon et in fine, les 85 premières minutes de simulacre du film ne sont là que pour justifier bon an mal an les 15 minutes finales de combat mises en boîte six ans plus tôt par Bruce Lee qui n’est même pas crédité aux postes de scénariste / réalisateur du film pour finalement échoir à Robert Clouse, réalisateur d’Opération Dragon.

Le Jeu de la mort (1978) de Robert Clouse – Édition 2018 (Master 4K) – Capture Blu-ray

Pour l’anecdote sortira dans les salles cette année-là (et plus précisément un mois plus tôt en France) un certain Le Cercle de fer (Circle of Iron en VO), projet lui aussi initié par Bruce Lee sous le nom de La Flûte Silencieuse (The Silent Flute en VO) alors qu’il résidait encore aux États-Unis à la fin des années 60. Mais c’est indubitablement du côté du Jeu de la mort vendu sur les affiches comme étant « le dernier combat de Bruce Lee cinq ans après sa mort » que tous les regards se tournèrent. Une supercherie qui remportera un certain succès mais qui, à l’image des nombreux imitateurs qui tenteront de prendre la relève au cours des années qui suivirent, ne feront que d’autant plus amèrement regretter la disparition d’un Petit Dragon à jamais irremplaçable et inégalable.

Le Jeu de la mort (1978) de Robert Clouse – Édition 2018 (Master 4K) – Capture Blu-ray

Le Jeu de la mort en Blu-ray 4K

Histoire de se (re)voir une énième fois ce petit quart d’heure de pure démonstration martiale de ce qu’aurait pu être Le Jeu de la mort, l’édition Blu-ray 4K Ultra HD est proposée au format respecté 2.35:1 encodée en HEVC 2160/24p SDR à partir d’un master 4K. Nous ne reviendrons pas sur les qualités intrinsèques de ce nouveau master entièrement restauré ni sur les quelques réserves que nous avons pu émettre à son encontre. Pour tous les détails, nous vous invitons à relire notre dossier comparant les Blu-ray 2011 et ceux de 2018. Quant à l’absence d’encodage HDR, nous avons posé la question à Metropolitan qui nous a apporté la réponse suivante :

« Les films n’ont pas été étalonnés en HDR au cours de la restauration. Nous aurions sans doute pu le faire, mais cela aurait nécessité de retoucher à l’étalonnage. De quels éléments de référence aurions-nous pu alors repartir ? Plutôt que de jouer les apprentis-sorciers, nous avons décidé de conserver les films avec la restauration telle qu’elle avait été faite ».

En l’absence d’encodage HDR qui permet souvent de creuser un écart substantiel entre le rendu Blu-ray 1080p et 4K, celui-ci est évidemment moindre dans le cas présent. Une chose est sûre cependant, ce nouveau master 4K permet d’apprécier d’autant mieux tous les subterfuges évoqués plus haut. Depuis la photo de Bruce Lee apposée sur le corps de son prétendu sosie jusqu’aux nombreux plans inserts repris de ses précédents films et qui sont plus ou moins raccords avec le reste du métrage (plutôt moins que plus d’ailleurs), difficile d’obtenir autre chose qu’un rendu technique très hétérogène. Les scènes de nuit sont assurément les plus problématiques de toutes avec des noirs bouchés et une visibilité limitée. Hasard ou coïncidence, ce sont précisément les 15 minutes tournées par et avec Bruce Lee qui apparaissent les plus nettes et pointues. En l’état, il sera sans doute difficile, voire même impossible d’aboutir un jour à un résultat plus probant, la problématique se situant de toute évidence au niveau des pelloches originelles et non du travail de remasterisation accompli.

Le Jeu de la mort (1978) de Robert Clouse – Édition 2018 (Master 4K) – Capture Blu-ray

Côté son, rien n’a bougé d’un iota entre 2011 et 2018 puisqu’on retrouve en effet exactement les mêmes pistes audio. Et une fois de plus, il nous sera bien difficile de conseiller le visionnage avec l’une ou l’autre. Le célèbre générique d’ouverture composée par John Barry sonne sourd avec des basses beaucoup trop chargées sur la piste anglaise, surtout en DTS-HD Master Audio 7.1. Dans le même ordre d’idée, les bruits de la foule sont un peu trop artificialisés lors du tournoi à 52min (où l’on peut apercevoir un certain Sammo Hung affrontant Robert Wall). Le résultat est déjà un peu plus naturel sur la VO DTS 2.0 Mono tandis qu’il est très amoindri sur la piste française en DTS-HD Master Audio 7.1. La VF sonne déjà plus clair (cf. le générique sus-cité) mais réduit considérablement, voire même efface totalement certains bruits au niveau des Surrounds (cf. la circulation totalement absente à 1h 37min 45s lors de la mort du boss) quand ces bruitages ne ressemblent tout simplement pas à du brouhaha. Entre une VF éteinte et une VO étouffée et sourde, difficile de faire un choix.

Le Jeu de la mort (1978) de Robert Clouse – Édition 2018 (Master 4K) – Capture Blu-ray

Côté bonus, point de surprise à attendre puisqu’il s’agit là aussi des mêmes suppléments que ceux des précédentes éditions Blu-ray. Les petits curieux qui ne le connaîtraient pas encore iront jeter un rapide coup d’œil sur le montage hongkongais du film datant de 1993 plus court de cinq minutes que le montage international que nous connaissons tous. Le Jeu de la mort version hongkongaise propose ainsi un générique d’ouverture complètement différent, aussi bien visuellement que musicalement avec une musique moins jazzy (exit le thème de John Barry) et plus funky, un combat supplémentaire dans une serre à la 17ème minute, dans la pénombre bien sûr histoire de masquer autant que possible le visage du sosie. Toute la séquence à l’opéra où Billy va voir son ami interprété par Roy Chiao a été coupée, de même que la scène où il discute avec sa fiancée sur un bateau ou encore celle où le journaliste interprété par Gig Young lui rend visite à la clinique. Mais l’absence la plus notable et incompréhensible est celle du combat entre Bruce Lee (le vrai cette fois) et Ji Han-Jae, le spécialiste coréen de Hapkido. Le final change lui aussi quelque peu puisque si le vilain Docteur meurt toujours à la fin, Billy se fait quant à lui arrêté par les flics arrivés entre temps sur les lieux.

Le Jeu de la mort (1978) de Robert Clouse – Édition 2018 (Master 4K) – Capture Blu-ray

Mais le morceau de choix, outre le bêtisier de prises ratées intitulé Out take est sans l’ombre d’un doute à chercher du côté du montage original certes uniquement proposé en SD mais qui permet de se délecter des 40 minutes intégrales tournées par Bruce Lee en 1972. Ce dernier y est flanqué de deux acolytes (on peut d’ailleurs apercevoir très brièvement le trépas de l’un d’eux des mains de Kareem Abdul-Jabbar dans le film de 1978), chaque combat dure une bonne dizaine de minutes et permet d’apprécier quelques petites pointes d’humour, comme par exemple lorsque Bruce Lee laisse ses deux compagnons se faire rosser par Ji Han-Jae. Le combat contre Dan Inosanto laisse quant à lui place à des intimidations verbales et un affrontement tout en patience et en démonstration de nunchaku. Le dernier affrontement contre Kareem Abdul-Jabbar (dont la nature « démoniaque / surnaturelle » est brièvement dévoilée) démontre par ailleurs que le but de chaque combat n’est pas tant la mort de l’un des deux adversaires mais la victoire comme en atteste cette réplique où Bruce Lee demande à Kareem de le laisser passer. Autant dire que ces 40 minutes sont un « must have et un must see » comme le disent si bien les anglo-saxons pour tout amateur de Bruce Lee qui se respectent pour un montage original qui fera à coup sûr d’autant plus amèrement regretter ce qu’aurait pu / dû être Le Jeu de la mort.

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080 (Édition Blu-ray 2018 – Master 4K)

Le Jeu de la mort (1978) – Édition Blu-ray 4K Ultra HD

Résumé : À Hong-Kong, Billy Lo est une vedette de cinéma d’arts martiaux. Devenu une star internationale, il décide de fuir son passé et ses relations avec le syndicat du crime. Après avoir vainement tenté de le convaincre de rester à ses côtés, l’organisation décide de l’éliminer lors d’un tournage. Billy va devoir lutter pour sa vie…

Disque 1 : Le film en Blu-ray 4K Ultra HD

Spécifications techniques :

  • Image : 2.35:1 encodée en HEVC 2160/24p
  • Langues : Anglais DTS-HD Master Audio 7.1 & DTS 2.0 Mono, Français DTS-HD Master Audio 7.1
  • Sous-titres : Français
  • Durée : 1h 41min 05s

Bonus :

  • Aucun

Disque 2 : Le film en Blu-ray

Spécifications techniques :

  • Image : 2.35:1 encodée en AVC 1080/24p
  • Langues : Anglais DTS-HD Master Audio 7.1 & DTS 2.0 Mono, Français DTS-HD Master Audio 7.1
  • Sous-titres : Français
  • Durée : 1h 41min 05s

Bonus (HD et VOSTF) :

  • Version hongkongaise (86min 27s, SD)
  • Montage original (38min 55s, SD)
  • Out take (3min 39s, SD)
  • Bande-annonce (2min 33s)

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *