Jurassic World : Fallen Kingdom (2018) de J.A. Bayona – Blu-ray 4K Ultra HD

Jurassic World : Fallen Kingdom en 4K : Pour rugir de plaisir

Si vous aimez les dinosaures et que vous êtes à la recherche d’un titre ayant du mordant sur le plan technique pour donner en pâture à votre lecteur 4K, il y a alors fort à parier que l’édition Blu-ray 4K Ultra HD de Jurassic World : Fallen Kingdom vous donnera pleine et entière satisfaction.

Jurassic World : Fallen Kingdom (2018) de J.A. Bayona – Packshot Blu-ray 4K Ultra HD
Achetez sur Amazon
Jurassic World : Fallen Kingdom (2018)

Réalisateur : J.A. Bayona
Éditeur : Universal Pictures Vidéo
Sortie le : 9 octobre 2018

Notes :
– Image (Blu-ray 1080p) : 4,5/5
– Image (Blu-ray 4K UHD 2160p) : 4,5/5
– Son : 4,5/5
– Bonus : 2/5

 

NB : Les captures de cet article sont issues du Blu-ray 1080p.

Jurassic World : Fallen Kingdom : Money, money, money

La featurette Le Royaume évolue nous explique combien le réalisateur de Jurassic World : Fallen Kingdom est un cinéaste talentueux, qu’il a donné des cours en fac sur Jurassic Park et qu’il était ravi de travailler avec Steven Spielberg (quel amateur de cinoche ne le serait pas ?), réalisateur des deux premiers opus est-il besoin de le rappeler et par ailleurs producteur exécutif de la saga. Celle intitulée Monstre dans le manoir nous explique, pour ceux qui ne l’aurait pas déjà constaté par eux-mêmes, les clins d’œil au Dracula (1979) de John Badham (le célèbre vampire y descend un mur en mode « lézard » avant de pénétrer dans une chambre) ainsi qu’aux scènes du premier film avec le T-Rex autour des jeeps et les Vélocéraptors dans la cuisine. Enfin, la featurette Le Retour de Malcolm tente cette fois-ci de nous démontrer combien ce Jurassic World : Fallen Kingdom incarne l’esprit de Michael Crichton (l’auteur du roman Jurassic Park pour ceux qui l’aurait oublié), à savoir celui d’une science non maîtrisée.

Jurassic World : Fallen Kingdom (2018) de J.A. Bayona – Capture Blu-ray

Tout ceci est bien beau. Le réalisateur espagnol J.A. Bayona nous est tout à fait sympathique avec ses précédents long-métrages : le très réussi L’Orphelinat (2007) produit par un certain Guillermo del Toro, le poignant The Impossible (2012) sur le tsunami de 2004 ou encore le très joli conte Quelques minutes après minuit (2016) autour des démons de l’enfance et des liens mère – fils. Nous apprécions également les adaptations des romans de feu Michael Crichton, à commencer par Urgences (l’une de mes séries préférées de tous les temps, rien que ça) ou encore la sympathique série HBO WestWorld (bon d’accord sur ce coup-là, je suis seul à apprécier à la rédac). Quant à la franchise Jurassic Park dans son ensemble, nous ne crachons pas dessus, loin de là, et notamment les deux premiers volets fort divertissants réalisés par un Steven Spielberg en mode « entertainer ». Même si nous aurions plutôt tendance à lui préférer ses films plus « adultes » sortis ces années-là : La Liste de Schindler (1993) et Il faut sauver le soldat Ryan (1998). Et le papa d’E.T. de jouer les ambassadeurs de la saga en précisant (dixit le dossier de presse) que Blue est devenue un personnage emblématique de l’univers Jurassic Park et que les spectateurs vont adorer la retrouver dans ce nouvel opus ». Il n’en demeure pas moins vrai que la finalité du scénario de Jurassic World : Fallen Kingdom (la vente aux enchères des dinos) est surtout emblématique de la tournure prise par la saga : plus d’argent ($170M de budget, le plus élevé à date), plus d’explosions et un soupçon d’humour en la personne de Chris Pratt qui n’a pas son pareil pour amuser les foules.

Jurassic World : Fallen Kingdom (2018) de J.A. Bayona – Capture Blu-ray

La finalité de ce Jurassic World 2 n’est donc pas tant de nous alerter en creux sur les dangers de l’Homme se prenant pour Dieu avec ses expérimentations génétiques au travers de deux courtes séquences en compagnie de Jeff Goldblum. Une mise en garde soulignée par ce plan de reflet entre la petite Maisie et le nouveau super dino du film baptisé Indoraptor tandis que le réalisateur nous offre par endroits quelques scènes plutôt bien troussées, comme cette séquence façon « film de frousse » dans la chambre de Maisie, planquée sous les couvertures tandis que l’ombre du dino se dessine menaçante sur le mur. Mais toutes ces belles intentions et tout ce joli discours sont finalement écrasés dans l’œuf d’un blockbuster popcorn et de ses CGI à outrance. Une approche qui de toute évidence sied à ravir à un public toujours aussi friand de dinos. En témoigne les 340 000 visiteurs de l’exposition T-Rex en quatre mois à Paris. Quant à Jurassic World : Fallen Kingdom, sans atteindre les scores de son prédécesseur (1,7 milliard), le film a néanmoins engrangé 1,3 milliard de dollars de recettes mondiales en salles et 3,6 millions d’entrées en France. De quoi renflouer sans problème les coûts de production de ce deuxième volet de la trilogie, le producteur Frank Marshall nous rappelant en effet dans les bonus qu’il voir venir très sereinement le troisième opus attendu pour 2021. Money, money, money comme le chantait si bien un célèbre groupe suédois en 1976.

Jurassic World : Fallen Kingdom (2018) de J.A. Bayona – Capture Blu-ray

Jurassic World : Fallen Kingdom : Un 4K rugissant

En attendant le n°3, ceux qui souhaitent se (re)voir ce n°2 seront bien avisés de le faire par l’entremise de cette édition Blu-ray 4K Ultra HD qui, comme le dit l’expression consacrée, envoie du lourd. Filmé numériquement (contrairement aux précédents opus tournés sur pelloche) à des résolutions alternant 6,5K et 3,4K, Jurassic World : Fallen Kingdom offre une image dans son format d’origine 2.40:1 encodée en HEVC 2160/24p Dolby Vision. Quant au digital intermediate pour les plus nerds qui chercheraient à savoir, difficile d’en avoir le cœur net mais il semblerait que le master utilisé soit en 2K. Si certains ont des précisions à ce sujet, nous sommes preneurs de l’info. Toujours est-il que le résultat est visuellement époustouflant, depuis les gros plans sur les visages apeurés jusqu’aux plans larges comme par exemple lorsque Claire part retrouvé Owen en train de construire sa cabane au milieu de nulle part avec une profondeur de champ vraiment splendide. L’encodage Dolby Vision y est également pour beaucoup dans cette majesté visuelle depuis les torrents de lave incandescents de la première partie du film jusqu’aux noirs bien denses de la dernière partie dans les dédales du manoir plongés dans l’obscurité mais qui n’en offre pas moins une très belle lisibilité. Appréciation toute personnelle de la chose, l’image nous est apparue un peu trop lisse à notre goût mais ceci est sans doute dû aux intentions photographiques originelles (ainsi qu’à la captation numérique). Dans tous les cas, le rendu est très pointu et richement coloré grâce aux bienfaits du Dolby Vision.

Jurassic World : Fallen Kingdom (2018) de J.A. Bayona – Capture Blu-ray

Reste alors une fois encore le cas des fameux CGI. Si ce plan hommage au premier film avec l’apparition du Brachiosaure à la 28ème minute passe déjà beaucoup mieux le cap de l’Ultra HD que ce que nous avions constaté sur le Blu-ray 4K de Jurassic Park, tout n’est pas encore irréprochable pour autant et les CGI ont toujours tendance à être par trop voyants en Ultra Haute Définition (oui on sait, certains vont nous dire que pareil constat est dû au fait que les trucages numériques sont conçus à une résolution 2K). Entre autres exemple, nous citerons ces plans larges du manoir (aussi bien au début en plein jour qu’à la fin de nuit) ou encore les différents plans du navire en mer revenant avec sa cargaison de dinosaures façon Arche de Noé.

Jurassic World : Fallen Kingdom (2018) de J.A. Bayona – Capture Blu-ray

Côté son et histoire de rester dans les expressions imagées, nous dirons que ça envoie très sérieusement du pâté ! Pour ceux qui souhaiteraient tester leur matos (ampli + enceintes), nous ne serions que trop leur conseiller d’aller faire un petit tour du côté de l’éruption volcanique à la 40ème minute. Soit dix bonnes minutes de démo qui dépotent sévère dans toutes les enceintes. Une séquence acoustiquement très efficace à défaut de faire dans la subtilité et in fine à l’image du reste de la bande son. Nous aurions une petite préférence pour celle du premier Jurassic World, plus « pointue » en termes de mixage et un peu moins « rentre-dedans » (toutes proportions gardées) mais il s’agit là encore d’une appréciation toute subjective. Si la VO DTS:X restera la piste de prédilection des puristes et/ou des amateurs de bon gros son qui tâche, les francophones seront un peu moins défavorisés que d’ordinaire puisqu’en lieu et place de la traditionnelle piste DTS 5.1, l’éditeur s’est fendu d’une VF DTS High Resolution Audio 7.1. Alors certes, ce n’est pas encore l’égalité parfaite avec la piste anglaise mais on s’en rapproche. Allez encore un tout petit effort et Jurassic World 3 aura droit à une VF en DTS:X. On y croit !

Jurassic World : Fallen Kingdom (2018) de J.A. Bayona – Capture Blu-ray

En revanche, côté bonus, il n’y aura rien de mirifique à attendre. Nous sommes ici en présence de petites featurettes funs où tout le monde est content d’être là, à commencer par Chris Pratt, véritable boute-en-train qui ne perd jamais une occasion pour amuser tout son monde sur le plateau quand il n’amène pas son mini-moi de 4 ans sur le tournage. On trouve bien ici et là quelques images un tant soit peu pertinentes des coulisses du tournage comme par exemple cette séquence au studio Pinewood avec l’énorme gyro tout en haut d’une rampe ou encore des scènes avec Blue et le T-Rex endormi qui reviennent aux fondamentaux des SFX, à savoir des dinosaures animatroniques. Mais dans l’ensemble, ces différentes featurettes survolent beaucoup trop leur sujet (par manque de temps, aucune n’excédant les 5 à 6 minutes) pour nous captiver. Nous retiendrons toutefois Les journaux de Chris Pratt, des petits nodules vidéo qui mettent en lumière différents corps de métier : maquilleuse (qui bossait déjà sur le premier Jurassic Park), coiffeuse, ingénieur du son, plongeur (qui a bossé sur les derniers James Bond et Mission : Impossible), cascadeur, cascadeuse. Il s’agit là du bonus le plus intéressant de tous non seulement parce qu’il met en lumière différents artisans de l’ombre mais de surcroît parce que toutes ces personnes nous expliquent en deux mots en quoi consiste leur boulot sur le tournage. Dommage que ce bonus ne dure pas plus longtemps. À noter pour ceux que l’information intéresserait que les suppléments, d’ordinaire dévolus au disque Blu-ray 1080p, sont également présents sur le Blu-ray 4K et de surcroît en résolution Ultra HD, excusez du peu ! Bon par contre, ils sont uniquement proposés en SDR et non en Dolby Vision. C’est pas parce que les fêtes de fin d’année se rapprochent qu’il faudrait croire au Père Noël !

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

Jurassic World : Fallen Kingdom – Édition Blu-ray 4K Ultra HD

Résumé : Cela fait trois ans que les dinosaures se sont échappés de leurs enclos, détruisant le parc à thème et hôtel de luxe Jurassic World. Isla Nublar a été désertée des hommes et seuls quelques dinosaures survivants restent livrés à eux-mêmes dans les jungles. Alors, lorsque le volcan endormi de l’île menace d’entrer en éruption, Owen (Chris Pratt) et Claire (Bryce Dallas Howard) s’allient pour sauver les derniers dinosaures de l’extinction. Owen n’a qu’une idée en tête : sauver Blue, son raptor alpha qui a disparu dans la nature. Claire a grandi en respect pour ces créatures et s’est donnée comme mission de les sauver. Arrivant sur l’île peu à peu recouverte de lave, leur aventure prend un tournant inattendu lorsqu’ils découvrent un complot qui pourrait mettre en péril le destin de la planète entière et la ramener à un ordre jamais vu depuis la préhistoire.

Disque 1 : Le film en Blu-ray 4K Ultra HD

Spécifications techniques :

  • Image : 2.40:1 encodée en HEVC 2160/24p Dolby Vision
  • Langues : Anglais DTS:X, Français DTS HRA 7.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 2h 08min 17s

Bonus (Ultra HD et VOSTF) :

  • Sur le plateau avec Chris & Bryce (3min 05s)
  • Le royaume évolue (4min 33s)
  • Retour à Hawaï (2min 41s)
  • Action sur l’île (6min 01s)
  • A bord de l’Arcadia (5min 53s)
  • Naissance de l’Indoraptor (4min 09s)
  • Commencez les enchères ! (3min 18s)
  • Tué par un dino (1min 33s)
  • Monstre dans le manoir (3min 06s)
  • Confrontation sur le toit (3min 48s)
  • Le retour de Malcolm (3min 07s)
  • Effets visuels évolués (7min 08s)
  • Jurassic World : Fallen Kingdom la discussion (10min 16s)
  • Chanson pour le royaume (1min 26s)
  • Les journaux de Jurassic de Chris Pratt (12min 08s)

Disque 2 : Le film en Blu-ray

Spécifications techniques :

  • Image : 2.40:1 encodée en AVC 1080/24p
  • Langues : Anglais DTS:X, Français DTS HRA 7.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 2h 08min 17s

Bonus (HD et VOSTF) :

  • Sur le plateau avec Chris & Bryce (3min 05s)
  • Le royaume évolue (4min 33s)
  • Retour à Hawaï (2min 41s)
  • Action sur l’île (6min 01s)
  • A bord de l’Arcadia (5min 53s)
  • Naissance de l’Indoraptor (4min 09s)
  • Commencez les enchères ! (3min 18s)
  • Tué par un dino (1min 33s)
  • Monstre dans le manoir (3min 06s)
  • Confrontation sur le toit (3min 48s)
  • Le retour de Malcolm (3min 07s)
  • Effets visuels évolués (7min 08s)
  • Jurassic World : Fallen Kingdom la discussion (10min 16s)
  • Chanson pour le royaume (1min 26s)
  • Les journaux de Jurassic de Chris Pratt (12min 08s)

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *