Aquaman (2018) de James Wan – Blu-ray 4K Ultra HD

Aquaman : Tempête 4K dans un verre d’eau

Après avoir submergé le box-office 2018, Aquaman débarque à présent dans votre salon et s’apprête à provoquer un véritable tsunami dans votre home sweet home-cinéma. Quoi de plus normal après tout tant l’édition Blu-ray 4K Ultra HD fait montre de qualités techniques plus que convaincantes. On ne saurait hélas en dire de même du film !

Aquaman (2018) de James Wan – Packshot Blu-ray 4K Ultra HD
Achetez sur Amazon
Aquaman (2018)

Réalisateur : James Wan
Éditeur : Warner Home Vidéo
Sortie le : 30 avril 2019

Notes :
– Image (Blu-ray 1080p) : 4,5/5
– Image (Blu-ray 4K UHD 2160p) : 4,5/5
– Son : 4,5/5
– Bonus : 2/5

 

NB : Les captures de cet article sont issues du Blu-ray 1080p.

Aquaman : Force jaune devant, marron derrière !

N’y allons pas par quatre chemins : au bout d’une demi-heure d’Aquaman, il ne sera pas exclu d’avoir la douloureuse / nostalgique sensation (rayez la mention inutile) d’un retour vers le futur dans les 80s, à l’époque où les quadras tel l’auteur de ces lignes engloutissaient jusqu’à plus soif les innombrables sentai diffusés dans feu l’émission du Club Dorothée. D’aucuns nous rétorqueront sans doute que nous n’y connaissons rien du tout, que nous n’avons rien compris à l’esprit du comics d’origine ou encore que nous sommes devenus trop vieux pour ces conneries. Certes, nous ne dirons pas le contraire. Mais avouez tout de même qu’en mettant côte-à-côte ces cinq minutes d’extraits visibles sur la chaîne YouTube de Warner et cette mythique et hilarante parodie de Bioman par Les Inconnus, il y a comme des parallèles qui ne trompent pas sur la marchandise et que le costume « jaune devant, marron derrière » de Pascal Légitimus n’est finalement pas si éloigné que ça de celui arboré par la montagne de muscle hawaïenne Jason Momoa.

Aquaman (2018) de James Wan – Capture Blu-ray

Cet Aquaman est certes à prendre au 36ème degré, à l’image du réalisateur James Waan et de l’interprète du héros-titre qui s’en donnent à cœur joie en coulisses comme en attestent le visionnage des différents bonus, et nous n’irons pas jusqu’à dire que le résultat final est indigent. Mais on ne pourra toutefois s’empêcher de se poser la question suivante lorsque défile le générique de fin : 2h20 pour ça ? Soit des personnages archétypaux au possible avec une mention spéciale à la reine interprétée par une Nicole Kidman devenue décidément bien méconnaissable ces dernières années suite à ses opérations chirurgicales, un scénario aux enjeux dramatico-mythologiques inexistants avec rien moins que cinq personnes créditées au scénar, des dialogues que l’on croirait pour certains tout droit sortis d’un bon gros nanar à l’image de ce « I give you King Arthur ! » (ah ah ah, j’en rigole encore) déclamé par une Amber Heard il est vrai assez sémillante dans sa tenue moulante (quand elle ne se fout pas sur la gueule avec Johnny Deep) et au final facilement une bonne demi-heure de trop où l’on ne retiendra que les giga-bastons en CGI caoutchouteux avec une mention spéciale à la bataille finale de fruits de mer et crustacés. Bref, tout part à vau-l’eau mais peu importe car le but est atteint : faire (in)volontairement rire le spectateur entre deux grosses poignées de pop-corn et deux grandes rasades de coca-cola.

Aquaman (2018) de James Wan – Capture Blu-ray

À en juger par les chiffres, ce spectacle fut parfaitement au goût du public puisqu’avec un budget de « seulement » $160M (une paille ou presque pour un film de super-héros dont les budgets dépassent désormais bien souvent la barre des $200M), Aquaman a rapporté plus de 1,1 milliard de dollars de recettes en salles dont la moitié répartie entre les États-Unis ($335M) et la Chine ($298M) ; l’Empire du Milieu étant devenu le nouvel Eldorado de ce genre de productions hollywoodiennes. Des scores qui, aux États-Unis et dans le monde, positionne le film à la cinquième place d’un box-office 2018 emmené par deux films Marvel (quelle surprise, encore des super-héros en caoutchouc !), Avengers : Infinity War et Black Panther, une nième aventure de dinos en folie, Jurassic World : Fallen Kingdom (mouais, pourquoi pas !) et le film d’animation Les Indestructibles 2 (enfin un bon film Pixar après des années de disette !). En France, le film a attiré un peu plus de 3,2M de spectateurs, soit la deuxième meilleure performance du réalisateur James Waan dans l’Hexagone derrière les 4,6M de Fast & Furious 7 (2015). Avec un tel résultat Aquaman s’adjuge également la deuxième marche du podium pour un film DC Comics en France, s’intercalant ainsi entre les 4,4M d’entrées de The Dark Knight Rises (2012) et les 3M d’entrées de The Dark Knight (2008). Soit des longs-métrages d’un tout autre niveau artistique soit dit en passant. En bonus et pour vous marrer une dernière fois, on vous propose également d’aller jeter un œil au honest trailer d’Aquaman mis en ligne sur la chaîne YouTube de Screen Junkies. Sans surprise eu égard aux résultats au box-office, une suite est d’ores et déjà prévue pour 2022.

Aquaman (2018) de James Wan – Capture Blu-ray

Aquaman : Garçon, un 4K !

Tous ceux qui voudront profiter d’un tel spectacle dans les meilleures conditions actuelles en matière de home-cinéma pourront le faire par l’entremise de l’édition Blu-ray 4K Ultra HD qui vient de paraître tant il est vrai que Warner Home Vidéo a mis les petits plats (de fruits de mer, oui on persiste et signe dans ce genre de jeux de mots !) dans les grands. Nous sommes tout d’abord en présence d’une image proposée dans son format d’origine 2.40:1 et 1.78:1 encodée en HEVC 2160/24p Dolby Vision à partir d’un master 2K, le tout filmé à l’aide de caméras numériques à une résolution de 3,4K. Précisons ici que bien que nous ne soyons absolument pas fans (mais alors pas fans du tout) des changements de ratio d’images imposés par Warner sur ses éditions vidéo, dans le cas d’Aquaman, une très large majorité du film ayant été tournée au format IMAX 1.78:1 (de l’ordre de 90% du film environ), ces changements sont finalement assez rares. Que dire sinon que les quelques passages au format cinémascope 2.40:1 sont très bien mais que tout le reste du métrage au format IMAX envoie du lourd. Du très très lourd même entre un niveau de définition de l’image à vous en décoller la rétine et un véritable festival de couleurs rehaussé par l’encodage HDR Dolby Vision. À condition toutefois de ne pas être trop « sensible » aux trucages numériques qui ont tendance à « ressortir » de plus belle à l’image puisque, comme nous le montre les bonus, les scènes aquatiques ont été tournées à l’air libre devant de gigantesques fonds bleus (remplacés par ordinateur en post-prod donc) tandis que les comédiens étaient engoncés dans des harnais.

La partie sonore est à l’avenant et à l’image du film, à savoir bigrement efficace mais totalement dépourvu de la plus petite once de finesse. Les effets vont et viennent de toutes parts dans les différentes enceintes, caisson de basse inclus et le spectacle acoustique est roi durant 2h20. Phénomène assez rare pour être signalé : la VO et la VF sont toutes les deux sur un même pied d’égalité puisqu’elles ont droit chacune à une piste Dolby Atmos et une autre en DTS-HD master Audio 5.1. Libre à vous de choisir le plat qui convient le mieux à vos écoutilles parmi ce menu.

Aquaman (2018) de James Wan – Capture Blu-ray

Côté bonus pour finir, nous avons surtout droit à tout un cocktail de featurettes destinées avant tout à servir la soupe (de homard, oui on persiste à nouveau !). Pour les connaisseurs, il nous y est rappelé que la dernière fois qu’on avait entendu parler de l’adaptation d’Aquaman sur grand écran remontait à l’époque d’Entourage (2004 – 2011), cette excellente série de HBO et qu’à l’époque déjà le film cartonnait au box-office. Pour le reste, les différentes vidéos passent à peu près toute la production du film en revue mais comme toujours sans vraiment prendre la peine d’approfondir les sujets : les décors, les costumes (conçus par Kim Barret qui s’était illustrée en 1999 sur un certain Matrix), les gadgets de Black Manta, les personnages, l’entraînement et les chorégraphies des combats (pas mal de gonflette pour Patrick Wilson afin d’être à la hauteur face à l’armoire Jason Momoa), les vaisseaux de la bataille finale ou encore la méga-bestiole chevauchée par Aquaman au design inspiré par les travaux de Lovecraft dixit James Wan. Sans oublier bien entendu d’évoquer le gros boulot numérique pour faire croire que l’action du film se déroule dans l’eau (particules, mouvements des cheveux, etc.). « Il ne doit pas y avoir un seul plan du film qui n’ait pas été retouché numériquement » déclare ainsi le réalisateur. L’élaboration du plan séquence à Sicile (tournée en réalité dans une réplique de Erice pour éviter d’endommager la vraie ville) est plutôt intéressante à découvrir côté coulisses d’autant qu’il s’agit sans doute là de l’une des meilleures scènes d’action du film. Dommage en revanche que l’on ne trouve pas trace au sein de ces suppléments d’un certain Zack Snyder qui avait établi les fondations du DCEU avec Man of Steel (2013), Batman v Superman : L’Aube de la justice (2016) et Justice League (2017), par ailleurs crédités aux côtés de sa femme au poste de producteur exécutif sur Aquaman et dont il se murmurait en coulisses qu’il aurait donné un petit (gros ?) coup de mains sur le film.

Notons pour finir que Warner nous a fait parvenir une édition Blu-ray 4K Ultra HD contenant deux disques (un Blu-ray 4K et un Blu-ray 1080p) mais il existe également une édition triple disques renfermant en plus une troisième galette avec le film en 3D au format Blu-ray 1080p.

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

Aquaman – Édition Blu-ray 4K Ultra HD

Résumé : Personnage légendaire depuis 70 ans, Aquaman est le Roi des Sept Mers, régnant à contrecœur sur Atlantis. Pris en étau entre les Terriens qui détruisent constamment la mer et les habitants d’Atlantis prêts à se révolter, Aquaman doit protéger la planète tout entière…

Disque 1 : Le film en Blu-ray 4K Ultra HD

Spécifications techniques :

  • Image : 2.40:1 & 1.78:1 encodée en HEVC 2160/24p Dolby Vision
  • Langues : Anglais & Français Dolby Atmos, Anglais & Français DTS-HD master Audio 5.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 2h 23min 19s

Bonus :

  • Aucun

Disque 2 : Le film en Blu-ray

Spécifications techniques :

  • Image : 2.40:1 & 1.78:1 encodée en AVC 1080/24p
  • Langues : Anglais Dolby Atmos, Français Dolby Digital Plus 7.1
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Durée : 2h 23min 19s

Bonus (HD et VOSTF) :

  • Devenir Aquaman (13min 03)
  • Une plongée dans le monde d’Aquaman (19min 28s)
  • James Wan : Fondateur d’un univers (7min 42s)
  • Les sombres profondeurs de Black Manta (6min 39s)
  • Les héroïnes de l’Atlantide (5min 31s)
  • Un entraînement terrible (6min 21s)
  • Une rencontre en Atlantide (3min 12s)
  • La guerre de l’Atlantide (4min 40s)
  • Donner vie aux créatures sous-marines (7min 15s)
  • L’aqua-technique (5min 42s)
  • Étude de scène détaillée (10min 15s)
  • Les royaumes des Sept Mers (6min 59s)
  • Un aperçu de Shazam! (3min 27s)

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *