1917 (2019) de Sam Mendes – Blu-ray 4K Ultra HD

1917 : WW4K

À l’heure où nous rédigeons ces lignes, à l’exception des deux James Bond qu’il a réalisés, Skyfall (2012) et 007 Spectre (2015), les films de Sam Mendes peinent encore à voir le jour en Blu-ray 4K Ultra HD. Mais si le but est de proposer des éditions aussi bluffantes, techniquement parlant, que celle de 1917, on veut bien attendre encore un peu.


  • 1917 (2019) de Sam Mendes – Packshot Blu-ray 4K Ultra HD
  • Fonctionnement du tableau de prixFonctionnement du tableau :
    • Les offres sont listées par ordre croissant de prix.
    • Les offres sont actualisées régulièrement.
    • "Évol." indique la variation du prix entre 2 mises à jour.
    • Nous travaillons continuellement avec les e-commerçants afin d'obtenir les offres absentes dans les meilleurs délais.

    IMPORTANT :
    • Bien que les éditions des différents pays soient précautionneusement regroupées, nous vous invitons à vérifier leur contenu exact avant d'acheter : packaging, pistes sons, sous-titres, bonus, etc.
    • DigitalCiné ne saurait être tenu pour responsable en cas d'achat erroné.
  • 1917
  • Année :
  • 2019
  • Réalisateur :
  • Sam Mendes
  • Éditeur :
  • Universal Pictures Video
  • Sortie le :
  • 24 juin 2020 (France)
  • Liens :
  • 3 Oscars
    • Meilleure photographie : Roger Deakins
    • Meilleurs effets visuels : Guillaume Rocheron, Dominic Tuohy, Greg Butler
    • Meilleur mixage de son : Stuart Wilson, Mark Taylor
    Box-Office
  • Monde :
  • $256,462,909
  • U.S.A. :
  • $125,862,909
  • Budget :
  • $100,000,000
  • France :
  • 1 422 227 entrées
  • Test Blu-ray 4K Ultra Haute Définition
  • Image (4K) :
  • Image :
  • Son :
  • Bonus :

  • Les captures Blu-ray 4K Ultra HD ont été effectuées en résolution native (3840 x 2160p) au format jpg en 192dpi sans compression avant d’être converties en 72dpi et compressées en lossly avec une qualité de 83%.

    Testé à partir d’une édition import américaine.

    1917 : En un mot (et un seul plan)

    Si beaucoup ont résumé (à tort) 1917 à la seule prouesse technique de son (pseudo) plan-séquence, c’est qu’ils sont passés à côté d’un récit de guerre qui s’il ne réinvente nullement la poudre assène tout de même un message qui, lui aussi, tient en un seul mot résolument antinomique : paix. Car derrière la fureur des images à feu et à sang se cache une œuvre résolument pacifique au détour de ses passages plus calmes et de répliques en apparence anodines : « Qu’est-ce qu’on est venu foutre dans ce pays ? », « Certains hommes veulent la guerre », ou encore, de simples lignes écrites au dos d’une photographie « Come back to us ». D’aucuns diront que ce discours est certes simpliste ou encore maladroit, tout comme certains de ses illustres prédécesseurs (au hasard Il faut sauver le soldat Ryan) mais n’en renforce pas moins la puissance évocatrice des images qui défilent devant nos yeux. Pour ceux à la recherche d’un avis plus circonstancié de la chose, nous les invitons à (re)lire notre critique publiée en début d’année lors de la sortie du film en salles.

    1917 (2019) de Sam Mendes – Capture Blu-ray 4K Ultra HD

    1917 : Une bombe en 4K

    Pour l’heure, ceux qui souhaiteraient (re)voir 1917 dans les meilleures conditions home-cinéma disponibles actuellement seront bien avisés de le faire par l’entremise de cette édition Blu-ray 4K Ultra HD qui se positionne illico dans les tops démo sur le support, et in extenso tous supports confondus. Qu’il filme sur pelloche 35mm (tous ses films à l’exception de Skyfall) ou bien à l’aide de caméras numériques comme c’est le cas présentement, Sam Mendes connaît son affaire. Inutile de préciser que son directeur de la photographie, Roger Deakins connaît son affaire lui aussi dans ces deux domaines (pelloche et numérique) puisque les deux hommes se retrouvent ici pour la quatrième fois après Jarhead (2005), Les Noces rebelles (2008) et Skyfall (2012). Sans compter que Deakins est un collaborateur récurrent des frères Coen et de Denis Villeneuve. Excusez du peu ! C’est d’ailleurs avec ce dernier que Deakins remporta son premier Oscar pour son travail sur Blade Runner 2049 après avoir fait chou blanc à 13 reprises avant cela. Et quelque part, on pourrait dire que ce n’est que justice qu’il ait remporté son deuxième Oscar pour son travail sur 1917. Fin de la parenthèse.

    1917 (2019) de Sam Mendes – Capture Blu-ray 4K Ultra HD

    Pour en revenir à 1917 et pour les besoins spécifiques du film, Mendes et Deakins furent d’ailleurs les premiers à utiliser une toute nouvelle caméra, plus compacte (2,6kg « seulement ») mais néanmoins capable de filmer à une résolution 4K (et même un peu plus : 4448 x 3096px) : la Arri Alexa Mini LF. Non content d’avoir été tourné avec ce petit monstre de technologie, le film a de surcroît bénéficié d’un master intermediate 4K. Et histoire de bien enfoncer le clou, Universal a mis les bouchées doubles côté HDR. À l’arrivée, le bienheureux home-cinéphiles se retrouve donc face à une image proposée dans son format d’origine 2.39:1 encodée en HEVC 2160/24p Dolby Vision et HDR10+ où l’on observe tout au long du film un bitrate vidéo oscillant en moyenne entre 80 et 90Mb/s avec de fréquentes pointes au-delà de la barre des 100Mb/s (à comparer pour rappel avec les 30-35Mb/s « seulement » proposés par les offres de streaming en matière d’Ultra Haute Définition). Que dire sinon que l’on se prend une gigantesque baffe dans la tronche dès les premières minutes du film entre la vertigineuse profondeur de champ sur la campagne à perte de vue alors que nos deux « messagers » se reposent paisiblement aux pieds d’un arbre, l’impressionnante précision de l’image lors des gros plans sur les visages des protagonistes, sans compter le rendu des couleurs : le vert de la campagne, le brun des tranchées boueuses tandis que lorsqu’ils pénètrent à l’intérieur de la salle de briefing de leur nouvelle mission à la 5ème minute, éclairée avec des lampes dans des teintes orangées, le rendu n’en offre pas moins une lisibilité parfaite et des noirs d’une densité remarquable.

    1917 (2019) de Sam Mendes – Capture Blu-ray 4K Ultra HD

    Deux autres passages du même acabit nous ont d’ailleurs bluffés : la scène à l’intérieur des dortoirs allemands (25ème minute), elle aussi plongée dans l’obscurité quasi-totale tout en conservant une parfaite lisibilité grâce aux lampes de nos deux soldats. Et que dire de cette longue séquence nocturne lorsque le soldat reprend conscience à la 68ème minute et découvre la ville à feu et à sang ? La musique prend une amplitude remarquable tandis que des tirs de fusil et de fusées éclairantes fusent de toutes parts. Assurément notre top démo du film, tant sur le plan visuel qu’acoustique. Les 10 minutes qui suivent toujours de nuit ne mettent pas seulement en exergue le formidable travail effectué sur les éclairages et la photographie mais également la restitution prodigieuse qu’en donne à voir ce Blu-ray 4K avec une image d’une précision et d’une lisibilité de tous les instants, des noirs denses et des teintes jaunes / orangées du plus bel effet. Un passage dont nous vous proposons quelques captures au sein de notre galerie en fin d’article mais qui sont toutefois à mille lieues de rendre justice au résultat visuel sur un téléviseur ad hoc.

    En matière de profondeur de champ, il n’y a rien à redire là encore : la première fois que les deux soldats pénètrent dans ce no man’s land jonché de cadavres en décomposition (16ème minute), cette fusée éclairante verte, simple petit point fluorescent mais néanmoins bien visible loin dans le ciel à l’arrière-plan tandis que les deux soldats reprennent leur marche en avant au milieu d’une carrière jonchée d’obus et de canons intentionnellement détruits par les allemands à leur départ (33ème minute), lorsqu’ils s’approchent d’une ferme avec des colonnes de fumées au loin (38e minute), la ville en ruine à perte de vue, même si pour le coup, le côté numérique du trucage (confirmé par Mendes et Deakins dans leur commentaire audio respectif) est plus ou moins perceptible (62ème minute).

    1917 (2019) de Sam Mendes – Capture Blu-ray 4K Ultra HD

    On retiendra également cette scène où deux hommes se battent au premier plan, quasiment en ombres chinoises tandis qu’un soldat allemand approche à l’arrière-plan (82e minute, un procédé déjà utilisé par Mendes sur un mano a mano dans Skyfall) tandis qu’au cours de la course à pied effrénée qui s’ensuit, la nuit enflammée jaune / orangée laisse progressivement la place à des teintes matinales bleutées. Et dans le registre des séquences à la limite du surréalisme, citons ce passage où des pétales volettent et tombent dans la rivière, que les oiseaux gazouillent dans toutes les enceintes alors que quelques mètres plus loin, un véritable charnier attend notre valeureux soldat (85e minute). Les dix dernières minutes du film depuis l’arrivée sur le champ de bataille finale à perte de vue (93ème minute) jusqu’à l’ultime assaut, climax visuel et sonore du film s’il en est (97ème minute) achèveront de nous convaincre, si besoin était, que nous sommes bel et bien ici en présence d’une image Ultra HD à vous décoller la cornée et la rétine en même temps.

    Non content de nous proposer une image en tout point remarquable, le rendu vidéo est secondé par une bande son (elle aussi récompensée par l’Oscar du meilleur mixage son) à l’avenant. Depuis les bruits dans les tranchées, discrets mais bien présents dans toutes les voies au cours des premières minutes jusqu’à l’assaut final en passant par un survol d’avions venant de l’arrière (20ème minute) ou encore ces tirs de fusil dont l’écho se réverbère jusque dans les Surrounds, y compris les éclaboussures de l’eau (63min 40s), la bande son de 1917 nous convie à 2h de spectacle acoustique multicanal quasi-ininterrompu. Les musiques de Thomas Newman, autres collaborateurs récurrents de Mendes, emplissent magnifiquement et tout en subtilité l’ensemble de l’espace sonore et font montre de gros crescendos musicaux par endroits, comme par exemple à la 22ème minute avec une amplitude somptueuse mais non tapageuse alors que les deux hommes approchent des tranchées ennemies.

    1917 (2019) de Sam Mendes – Capture Blu-ray 4K Ultra HD

    Du côté de « morceaux de bravoure acoustique » pourrait-on dire, le premier gros temps fort survient avec cette explosion d’un piège laissé par les troupes allemandes à la 28ème minute dont la détonation vient se réverbérer jusque dans le champ sonore arrière et qui préfigure 2min 30s de crescendo musical tandis que tout s’effondre autour des deux protagonistes. Les basses fréquences ne sont pas en reste au cours de cette séquence et sont, elles-aussi capables de grosses montées en intensité, comme l’arrivée de l’avion au loin (42ème minute) précédé par de discrets mais néanmoins bien perceptibles coup de boutoirs dans les basses fréquences avant que le crash de l’appareil ne vienne tout déchirer. Les dialogues n’en restent pas moins parfaitement audibles en toutes circonstances au milieu de toute cette exubérance acoustique. Toutes ces louanges s’entendent bien entendu pour la version anglaise Dolby Atmos tandis que la version française en Dolby Digital Plus 7.1 se démènent comme elle peut pour se faire entendre à un niveau bien moindre en termes d’efficacité.

    Côté bonus, rien de bien folichon par contre. On a ainsi droit à différents reportages qui s’apparentent davantage à des petites featurettes promos qui survolent la musique, le choix des comédiens, la direction artistique (la construction d’une véritable tranchée de 1km de long) ou encore un making of en forme d’EPK. Celui-ci survole le défi technique du tournage en plan-séquence avec tous les moyens possibles et imaginables pour s’assurer de cette illusion via une caméra toujours en mouvement. Et puis, en guise d’intro, Sam Mendes revient sur l’idée à l’origine du film, à savoir les récits de son grand père, soldat au cours de la Première Guerre Mondiale, qui portait des messages d’une tranchée à l’autre car il mesurait 1,62m et passait ainsi inaperçu lorsqu’il se déplaçait dans la brume du no man’s land.

    1917 (2019) de Sam Mendes – Capture Blu-ray 4K Ultra HD

    Mais inutile de vous attarder sur ces suppléments vidéo à l’intérêt très limité car la meilleure façon de découvrir les coulisses du tournage se trouve incontestablement du côté des deux commentaires audio qui, à eux-seuls, font parfaitement office d’excellent making of. Roger Deakins nous détaille ainsi avec une précision hallucinante comment chaque séquence du film a été préparée et filmée, quels sont les trucages numériques (des corbeaux, des avions, des camions, des extensions de décors et autres paysages, les jonctions entre chaque plan séquence, etc.), le tout sur un rythme ultra soutenu de bout en bout. De son côté, Sam Mendes nous offre des renseignements tout aussi riche et soutenu. Et en dépit de certaines informations redondantes quant aux coulisses du tournage, les propos du réalisateur sont, dans l’ensemble, très complémentaires de ceux de son directeur de la photographie, pointant du doigt de nombreux petits détails çà et là (une main qui tremble à peine visible de prime abord). En tant que coscénariste et producteur du film, Mendes nous laisse ainsi entendre une approche bien plus vaste quant aux coulisses de la production. Deux commentaires à recommander sans modération.

    Précisons que sur l’édition américaine, lesdits commentaires sont dépourvus de sous-titres, contrairement aux suppléments vidéo, tous sous-titrés en français. Connaissant les (très bonnes) habitudes d’Universal France, il ne fait aucun doute que les deux commentaires seront sous-titrés sur l’édition hexagonale. Un point que nous ne manquerons pas de vous confirmer si d’aventure le service presse de chez Universal veuille bien enfin se déconfiner afin de nous envoyer l’édition française Blu-ray 4K Ultra HD de 1917.

    Captures Blu-ray 4K Ultra HD
    Cliquez pour les visualiser au format HD natif 3840×2160

    1917 – Édition Blu-ray 4K Ultra HD

    Résumé : Pris dans la tourmente de la Première Guerre Mondiale, Schofield et Blake, deux jeunes soldats britanniques, se voient assigner une mission à proprement parler impossible. Porteurs d’un message qui pourrait empêcher une attaque dévastatrice et la mort de centaines de soldats, dont le frère de Blake, ils se lancent dans une véritable course contre la montre, derrière les lignes ennemies.

    Disque 1 : Le film en Blu-ray 4K Ultra HD

    Spécifications techniques :

    • Image : 2.39:1 encodée en HEVC 2160/24p Dolby Vision & HDR10+
    • Langues : Anglais Dolby Atmos, Français Dolby Digital Plus 7.1
    • Sous-titres : Français, Anglais
    • Durée : 1h 58min 59s

    Bonus (Ultra HD et VOSTF) :

    • Commentaire audio du réalisateur Sam Mendes (VO)
    • Commentaire audio du directeur de la photographie Roger Deakins (VO)
    • The Weight of the world : Sam Mendes (4min 29s)
    • Allied Forces : Making 1917 (12min 01s)
    • The Score of 1917 (3min 52s)
    • In the trenches (6min 59s)
    • Recreating history (10min 25s)

    Disque 2 : Le film en Blu-ray

    Spécifications techniques :

    • Image : 2.39:1 encodée en AVC 1080/24p
    • Langues : Anglais Dolby Atmos, Français Dolby Digital Plus 7.1
    • Sous-titres : Français, Anglais
    • Durée : 1h 58min 59s

    Bonus (HD et VOSTF) :

    • Commentaire audio du réalisateur Sam Mendes (VO)
    • Commentaire audio du directeur de la photographie Roger Deakins (VO)
    • The Weight of the world : Sam Mendes (4min 29s)
    • Allied Forces : Making 1917 (12min 01s)
    • The Score of 1917 (3min 52s)
    • In the trenches (6min 59s)
    • Recreating history (10min 25s)
    Les autres éditions Blu-ray 4K UHD contenant
    "1917"

  • 1917 (2019) de Sam Mendes - Steelbook Édition Spéciale Fnac – Packshot Blu-ray 4K Ultra HD
  • Commerçant
  • Prix
  • Évol.
  • Stock
  • Achat
  • Commerçant
  • Prix
  • Évol.
  • Stock
  • Achat
  • Fonctionnement du tableau de prixFonctionnement du tableau :
    • Les offres sont listées par ordre croissant de prix.
    • Les offres sont actualisées régulièrement.
    • "Évol." indique la variation du prix entre 2 mises à jour.
    • Nous travaillons continuellement avec les e-commerçants afin d'obtenir les offres absentes dans les meilleurs délais.

    IMPORTANT :
    • Bien que les éditions des différents pays soient précautionneusement regroupées, nous vous invitons à vérifier leur contenu exact avant d'acheter : packaging, pistes sons, sous-titres, bonus, etc.
    • DigitalCiné ne saurait être tenu pour responsable en cas d'achat erroné.
  • 1917 - Steelbook Édition Spéciale Fnac
  • Année :
  • 2019
  • Réalisateur :
  • Sam Mendes
  • Éditeur :
  • Universal Pictures Video
  • Sortie le :
  • 24 juin 2020 (France)
  • Liens :

  • 2 réflexions sur « 1917 : WW4K »

    1. Prouesse technique que ce film tout (enfin presque) en plans séquences. Image fabuleuse, son idem. Là, on ne regrette pas d’avoir cassé sa tirelire pour s’équiper en 4k, ni d’avoir passé outre les récriminations de bobone ou de son petit loup (suivant les gouts en matière de c…l !) pour dédier cette belle pièce à l’étage en salle de film (pour ceux qui ont la chance d’avoir une maison). Les longs travelling dans les tranchés rappellent Kubrick de « Path of Glory », un bon prétexte pour revoir ce film.
      Encore one more, un papier sur les formats serait bien venu, et l’ignare que je suis, comme sans doute d’autres, serait bien aise de comprendre cette phrase obscure : « donc face à une image proposée dans son format d’origine 2.40:1 ». Mourrais-je idiot ? Merci.

      Lâchez-vous !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    cinq × 2 =