Le Bon, la Brute et le Truand (1966) de Sergio Leone

Le Bon, la Brute et le Truand : Un Blu-ray 4K qui vise juste !

À l’occasion de la ressortie dans les salles ce mercredi 5 novembre 2014 du classique de Sergio Leone, Le Bon, la Brute et le Truand, DigitalCiné en profite pour faire un petit focus sur la sortie en mai dernier de la réédition Blu-ray issue d’un nouveau master 4K.

Le Bon, la Brute et le Truand (1966) de Sergio Leone - Packshot Blu-ray
Achetez sur Amazon
Le Bon, la Brute et le Truand (1966)

Réalisateur : Sergio Leone
Éditeur : MGM / United Artists
Sortie le : 1er septembre 2014 (Édition SteelBook : 21 mai 2014)

Notes :
– Image : 4,5/5
– Son : 3,5/5
– Bonus : 3,5/5

 

On ne fera pas l’affront de présenter Le Bon, la Brute et le Truand, véritable joyau du maître du western spaghetti qui, bien que multi-diffusé à la télévision, n’a de cesse tel les grands crus de se bonifier avec l’âge. Sachant à quel point Sergio Leone était amateur de bonne chère (cf. le témoignage de Clint Eastwood dans l’une des courtes vidéos en bonus), on comprend pourquoi ses films s’apprécient avec d’autant plus de délectation au fil du temps. Et pourtant, il aura fallu patienter jusqu’en 2014 pour voir débarquer une édition home-vidéo un tant soit peu digne de son premier long-métrage à grand spectacle qu’est Le Bon, la Brute et le Truand.

Le Bon, la Brute et le Truand (1966) de Sergio Leone - Affiche ressortie cinéma 2014

Le Bon, la Brute et le Truand : un master 4K magistral

La comparaison entre la présente réédition Blu-ray de 2014 et la première édition Blu-ray sortie en 2009 est sans appel en termes de rendu vidéo. Entre les deux, une seule chose à changer et non des moindres : un tout nouveau master vidéo flambant neuf 4K. Et le moins qu’on puisse en dire, c’est que la différence saute aux yeux dès la séquence d’ouverture, celle qui introduit le personnage de Tuco, aka le truand du titre. Qu’il s’agisse du cadrage (plus ample), de la colorimétrie (plus chaleureuse), de la propreté (beaucoup moins de défauts de copie), de la granulosité (beaucoup moins de DNR) ou encore de la précision de l’encodage, c’est tout simplement le jour et la nuit entre l’édition Blu-ray de 2009 et celle de 2014. Certains trouveront sans doute que l’image apparaît désormais trop « jaune » mais rappelons, à toutes fins utiles, que comme une foultitude d’autres westerns, Le Bon, la Brute et le Truand fut tourné dans les mythiques studios Almeria en Espagne, une région plutôt connue pour ses températures « clémentes ». Autant dire que dans de telles conditions, une colorimétrie aux teintes chaudes apparaît en tout état de cause nettement plus « naturelle » en comparaison du blanc / bleu de l’édition de 2009.

Le Bon, la Brute et le Truand : bonus et son inchangés

En matière d’interactivité, rien n’a bougé et les bonus sont strictement identiques à la virgule prêt entre les deux éditions Blu-ray (les quatre bonus cachés du DVD sont désormais accessibles sans jeu de piste sous le label de « vignettes »). Idem pour la partie audio qui propose les mêmes pistes anglaise DTS-HD MA 5.1 et française DTS 5.1 avec chacune leurs avantages et leurs inconvénients. La version anglaise offre en effet une ouverture acoustique à nul autre pareil dès lors que fusent les balles et autres explosions, sans compter la musique mythique signée Ennio Morricone. Mais comment écouter Le Bon, la Brute et la Truand en version anglaise lorsqu’on l’a connu depuis toujours, comme tous les autres westerns de Sergio Leone, en version française ? Et c’est d’ailleurs là le seul reproche de cette réédition, identique là encore à la précédente parution Blu-ray de 2009 : celle de nous imposer la version longue avec ses nouvelles scènes inédites et des doublages français différents du reste du film. Le seamless branching n’aurait pas été du luxe ici.

Ceci étant, cette édition Blu-ray de Le Bon, la Brute et le Truand est sans conteste la plus aboutie et la plus recommandable à date et supplante sans coup férir toutes les précédentes parutions home-vidéo. Espérons dès lors que les autres films de Sergio Leone, notamment Pour une poignée de dollars ainsi que Et pour quelques dollars de plus auront prochainement les honneurs de réédition du même acabit tant les éditions Blu-ray déjà disponibles sont déplorables en comparaison des éditions Blu-ray disponibles au hasard, en Italie.

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080 (Édition Blu-ray 2009)

 

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080 (Édition Blu-ray 2014 – Master 4K)

Le bon, la brute et le truand – Édition Blu-ray 2014 (Master 4K)

Résumé : Pendant la Guerre de Sécession, Joe et son complice Tuco rompent leur association de truand pour se lancer à la recherche d’un trésor cache par les Nordistes. Le cruel Setenza est également en chasse, et chacun possède un indice dont les deux autres ont besoin. Une association franche et réelle est cependant impossible à envisager…

Spécifications techniques :

  • Image : 2.35:1 encodée en AVC 1080/24p
  • Langues : Anglais DTS-HD MA 5.1, Anglais DD 1.0 (192Kb/s), VF DTS 5.1 (768Kb/s)
  • Sous-titres : Français
  • Durée : 2h 58min 36s

Bonus (VOSTF) :

  • Commentaire audio de l’historien du cinéma Richard Schickel
  • Commentaire audio de Christopher Frayling
  • L’ouest de Leone (19min 55s)
  • Le style de Leone (23min 48s)
  • L’homme qui perdit la guerre civile (14min 23s)
  • Reconstituer Le bon, la Brute et le Truand (11min 09s)
  • Il Maestro : Ennio Morricone et Le bon, la brute et le truand – 1ère partie (7min 48s)
  • Il Maestro : Ennio Morricone et Le bon, la brute et le truand – 2ème partie (12min 26s)
  • Scènes inédites :
    • Scène intégrale de torture (7min 14s)
    • La séquence de Socorro : reconstitution (3min 01s)
  • Vignettes :
    • Uno, duo, tre (40s)
    • Repas à l’italienne (43s)
    • Être un acteur new yorkais (9s)
    • Mettre le flingue dans son étui (59s)
  • Bandes annonces
    • Bande annonce cinéma (3min 21s VO)
    • Bande annonce française (3min 30s)

Une réflexion sur « Le Bon, la Brute et le Truand : Un Blu-ray 4K qui vise juste ! »

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *