LE-COUSIN-JULES-01

Le Cousin Jules de Dominique Benicheti en Blu-ray

Il est des films rares, oubliés par le temps, que certains éditeurs ont le courage de montrer et auxquels on ne s’attendait pas du tout. Le Cousin Jules de Dominique Benicheti fait partie de ceux-là. Sorti en 1972, primé au festival de Locarno, et difficilement visible depuis, ce documentaire sur un paysan, tourné pendant plusieurs années, a tout du grand film maudit. D’une part, il est loin d’être l’objet vers lequel on se dirige en premier, et même si Raymond Depardon a prouvé que la vie paysanne pouvait devenir l’objet d’un certain succès, rien n’est garanti. D’autre part, c’est un film qui va à l’encontre des codes de la production courante : de longs plans quasiment muets sur le travail quotidien d’un homme qui forge, qui prépare le repas, qui s’occupe de sa ferme et de son épouse éprouvée, elle aussi, par le labeur quotidien.

Le Cousin Jules

On a dans ce film, une certaine idée d’un temps inépuisable et de l’éternité, de la proximité des choses et des êtres, dans un espace aussi restreint que les durées s’allongent, que la vie s’écoule et les gens meurent. Le temps, on le perd, intérieurement, mais « nous ne sommes pas juges du temps perdu ». Et c’est l’une des grandes forces du Cousin Jules de nous immerger dans ce monde, un peu comme avait pu le faire, d’une autre manière, Bovines d’Emmanuel Gras en 2011. La seconde force du film tient à sa mise en scène. C’est le genre de film que tout individu préoccupé par la mise en scène, par le cadrage et la lumière, par la manière dont une caméra peut s’insérer dans un décor (et non le contraire comme c’est souvent le cas), devrait voir. Tout semble millimétré, maîtrisé d’un point de vue formel. On pourrait s’arrêter sur chaque plan pour y déceler des idées purement cinématographiques. Pourtant aucun artifice ici, aucune reconstruction humaine, comme si l’univers tout entier avait décidé que ce que cet endroit précis était là pour être happé par la pellicule.

Un film comme Le Cousin Jules était prédisposé à sortir dans un état délicat, le temps et l’oubli n’aidant jamais les négatifs originaux, et pourtant le Blu-ray proposé par Carlotta est exceptionnel, preuve que les restaurations sont de plus en plus efficaces. Le master est propre à l’exception d’un poil, peut-être même naturellement présent, de temps à autre. L’image est stable et soignée, les couleurs sont bien retranscrites avec un grain qui semble naturel et l’ensemble rend hommage au travail artistique de Pierre-William Glenn. De plus, la définition générale est excellente.

Le Cousin Jules - Dominique Benicheti sur le tournage

Il en est de même pour le son. Le Cousin Jules est proposé dans un DTH HD-MA 2.0 ainsi que dans une version PCM 2.0. On appréciera les deux pistes pour leur rendu brut et naturel des sons ambiants. Les dialogues sont rares, peu audibles, mais l’important n’est jamais dans les mots dits, plutôt dans les bruits naturels qui cherchent à épouser les lieux et à rendre compte de l’atmosphère générale. Dans cette optique, on ne sera pas trop dérangé par le très léger souffle qu’on entend par moment ni par les voix peu claires et presque naturelles par rapport aux conditions de tournage.

Le Cousin Jules est accompagné de trois précieux suppléments en plus de la nouvelle bande-annonce du film. Les deux premiers sont des entretiens avec le chef opérateur, Pierre-William Glenn, et avec le réalisateur, Dominique Benicheti. Les deux documents se complètent parfaitement avec de nombreuses anecdotes sur le tournage et sur la genèse du film, mêlés à des discussions passionnantes sur les moyens techniques utilisés et sur les choix formels. Viens un troisième module composé de rushes et d’archives de tournage. Les images sont muettes et donnent un aperçu sympathique des conditions de tournage et de la manière dont a pu se faire le film.

Image : 4,5/5
Son : 4,5/5
Bonus : 4/5

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

Le Cousin Jules Le Cousin Jules Le Cousin Jules

Le Cousin Jules Le Cousin Jules Le Cousin Jules

Le Cousin Jules

Le Cousin Jules – Blu-ray et DVD

Éditeur : Carlotta
Date de sortie : 21 octobre 2015

Le Cousin Jules - Blu-ray

Spécifications techniques Blu-ray :
– Image : 2.35:1 encodée en AVC 1080/24p
– Langues : Français DTS-HD MA 2.0 et PCM 2.0
– Sous-titres : Français
– Durée : 1h32
– 1 BD-50

Bonus en HD :
– Entretien avec le directeur de la photographie Pierre-William Glenn : Le Temps scellé (20min)
– Entretien avec Dominique Benicheti : A l’origine d’une restauration (11min)
– Rushes et archives du tournage (11min)
– Bande-annonce 2015

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *