Vice Versa

Vice Versa des studios Pixar en Blu-ray

Nous n’attendions plus grand chose de Pixar, studio léthargique depuis quelques années, et voilà qu’avec Vice Versa ils semblent rouvrir les yeux en signant le meilleur long métrage depuis Là-haut. Déjà, il ne s’agit plus d’une franchise comme Cars 2 ou Monstres Academy, et le scénario est vraiment original et ne ressemble pas à du Disney recyclé comme l’était Rebelle. On entre ici dans le cerveau d’une enfant qu’on va suivre jusqu’à ses 12 ans à travers les émotions par lesquelles elle passe. On sent derrière le film les longues recherches par lesquelles les pontes de Pixar ont dû passer pour écrire les aventures intérieures de l’adolescente, ce qui permet au film d’avoir une vraie profondeur.

Vice Versa - Affiche

Loin des clichés habituels concernant le cerveau, ils parviennent à mettre en image le mécanisme de la pensée et ses différents niveaux pour un travail de vulgarisation impressionnant. Et surtout, on sent que Pete Docter s’est bien amusé avec sa nouvelle version de Renderman, le logiciel 3D qui accompagne le studio depuis 1988. Le travail sur les textures des personnages non humains de Vice Versa est incroyable leur conférant de véritables caractéristiques propres qui passent par des démarches et un mouvement singulier étudié d’un bout à l’autre pour donner à chacun des protagonistes issus du cerveau une véritable personnalité. Celle-ci ne passe pas tant par les voix ou les couleurs que par leur façon de se tenir et de se déplacer, couplé à des effets de caricatures aux accents cartoonesques qui n’ont jamais mieux fonctionné que dans ce cas précis. Problème cependant : à côté des émotions et de l’ami imaginaire, les humains, à l’apparence siliconée, passent pour de simples personnages secondaires tant ils sont banals. On devra également subir les délires hollywoodiens formatés et nécessaires avec courses poursuites inutiles et passages pseudo-larmoyants obligatoires. Mais on parviendra à leur pardonner tant le début et la fin du film sont tout simplement brillants.

Vice Versa

D’un point de vue technique, on s’attendait à un sans faute. Le film est récent, les studios ne lésinent pas dans la fabrication d’un Blu-ray et effectivement le master est impeccable, les couleurs sont parfaites et les textures des personnages sont aussi belles qu’en salle. En outre, la définition est excellente. Mais, petit problème, lorsqu’on a vu Vice Versa, il nous semblait avoir eu droit à un ratio 1.85 alors que le disque le propose en 1.78. Afin d’être sûr, nous sommes allés sur le site de Pixar dédié aux projectionnistes afin de vérifier nos informations et, plus que confirmer le format d’origine en 1.85, voilà ce qu’ils expliquent par rapport aux conditions de projection : « L’image complète est importante pour l’histoire, donc soyez sûr de montrer le 1.85 en entier, de droite à gauche et de haut en bas […] ». Bon, alors que penser du Blu-ray qui a été recadré ?

Côté son, aucun recadrage possible, c’est déjà ça… Les deux pistes proposées pour Vice Versa sont excellentes, tant la VO en DTS-HD MA 7.1 que la VF en Dolby Digital Plus 7.1. La version anglaise est plus précise, plus dynamique et offre un rendu sonore encore plus fin mais la véritable différence entre les deux se joue au niveau des voix. Et on préférera nettement les voix originales tant les françaises, certes sympathiques, ne semblent pas toujours à l’aise avec l’exercice du doublage et peinent à retrouver le naturel et l’aisance des voix US.

Vice Versa

Comme toujours, les Blu-ray Pixar ne sont pas exempts de suppléments et dans le cas de Vice Versa, ils sont plutôt intéressants. On a ainsi droit au court-métrage Lava que certaines salles ont diffusé avant le long avec son animation réussie mais sa chanson un peu cliché, ainsi qu’à un autre court que l’on abandonnera bien vite où on assiste au premier flirt de Riley. Au moins ils n’en auront pas fait un long… Le commentaire audio de Peter Docter et Ronnie del Carmen est réussi. Loin de la simple description d’images, ils reviennent sans temps morts sur la production du film, de sa mise en chantier aux étapes fortes de la conception. Long mais intéressant. Viennent ensuite deux featurettes sympathiques et pleines de jolies phrases déjà entendues un peu partout avec la parole donnée aux femmes chez Pixar et un mini making-of relié aux sentiments.

Image : 3,5/5
Son : 4,5/5
Bonus : 3,5/5

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

Vice Versa Vice Versa Vice Versa

Vice Versa Vice Versa Vice Versa

Vice Versa Vice Versa Vice Versa

Vice Versa (Inside out) – Blu-ray

Éditeur : Disney – PIXAR
Date de sortie : 27 octobre 2015

Vice Versa - Blu-ray

Spécifications techniques Blu-ray :
– Image : 1.78:1 encodée en AVC 1080/24p
– Langues : Anglais DTS-HD MA 7.1, Français Dolby Digital Plus 7.1
– Sous-titres : Français
– Durée : 1h34
– 1 BD-50

Bonus :
– Courts métrages :
Lava de James Ford Murphy (HD – 2014 – 7min)
Premier rendez-vous ? de Josh Cooley (HD – 2015)
– Commentaire audio de Pete Docter, Ronnie Del Carmen et Jonas Rivera
– Featurette : Les chemins qui mènent à Pixar, ou la touche féminine de Vice-Versa
– Featurette : Les émotions

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *