X-Files - Intégrale Blu-ray

X-Files : La vérité est-elle dans l’intégrale Blu-ray ?

Vous cherchiez de quoi occuper vos longues soirées d’hiver ? Ne cherchez plus ! Alors que débarque ces jours-ci la très attendue mais déjà très négativement appréciée dixième saison de X-Files, il n’est pas trop tard pour une petite piqûre de rappel avec l’intégrale Blu-ray parue juste avant les fêtes de fin d’année.

X-Files : Une série myth(olog)ique ?

Si les noms de Fox Mulder, Dana Scully et Chris Carter sont aujourd’hui connus de tous (ou presque) car inscris au sein de la culture populaire, ces trois-là sont de sombres inconnus lorsque débarque X-Files en septembre 1993 sur la chaîne américaine Fox (juin 1994 sur M6 en France sous le titre Aux frontières du réel). Une série devenue mythique depuis qui s’inscrivit au sein d’une décennie qui ne le fut pas moins en matière de créations télévisées. Jugez plutôt : Twin Peaks (1990), Babylon 5 (1993), NYPD Blue (1993), Friends (1994), Urgences (1994), Oz (1997), À la Maison Blanche (1999), Les Soprano (1999), etc. Si d’aucuns qualifièrent les années 2000 « d’âge d’or des séries télé » avec l’avènement populaire de shows tels que 24 heures chrono (2001), Battlestar Galactica (2003), Dr House (2004), Lost (2004), Sur écoute (2002) et plus généralement à peu près toutes les séries HBO de l’époque, ce serait oublier un peu vite les pépites que nous réserva la décennie précédente où s’inscrit en lettres d’or X-Files.

X-Files - Intégrale DVD (S01E01 : Pilot / Nous ne sommes pas seuls)Épisode 1.01 – Nous ne sommes pas seuls (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S01E01 : Pilot / Nous ne sommes pas seuls)Épisode 1.01 – Nous ne sommes pas seuls (Blu-ray)

Cette petite remise dans son contexte historico-télévisuel effectuée, on ne vous fera pas ici l’affront d’un long laïus sur les origines de la série, son triomphe à l’internationale ou encore son aura dans la culture populaire. D’une part parce qu’il serait totalement vain et prétentieux de notre part d’y parvenir, et d’autre part parce qu’il suffit, comme bien souvent, de taper le mot « X-Files » dans votre moteur de recherche préféré pour tomber sur des (centaines de) millions de résultats. Et pour cause : les X-philes comme on les surnommera bientôt seront parmi les tous premiers fandoms à l’ère de l’émergence du web. À l’heure où l’encyclopédie collaborative en ligne souffle ses quinze bougies, la page Wikipedia de la série constitue un point d’entrée fort honorable, en anglais de préférence car plus exhaustive, puisqu’elle retrace plutôt bien les grandes lignes de l’aventure X-Files. Et pour ceux qui auraient la flemme de tout lire, en voici un petit résumé.

X-Files - Intégrale DVD (S01E01 : Pilot / Nous ne sommes pas seuls)Épisode 1.01 – Nous ne sommes pas seuls (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S01E01 : Pilot / Nous ne sommes pas seuls)Épisode 1.01 – Nous ne sommes pas seuls (Blu-ray)

L’homme de l’ombre à l’origine de tout, c’est Chris Carter. C’est lui qui, en 1993, s’inspirant d’une autre série des années 70 baptisée Kolchak : The Night Stalker imagine X-Files. L’histoire : un duo d’agents du FBI qui enquête sur des affaires dites « non classées » pour lesquelles la plupart des éléments auraient potentiellement traits à des phénomènes surnaturels. Lui, c’est Fox Mulder (David Duchovny), le « believer » du duo au sens où il croit à l’existence de tels phénomènes, aux extra-terrestres mais aussi et surtout à un gigantesque complot gouvernemental en vue de cacher la présence des petits hommes gris (et non verts) sur Terre. Une croyance décuplée par le fait que Mulder (personne ou presque ne s’appelle par son prénom dans la série) a vu sa sœur se faire enlever (par des extra-terrestres) sous ses yeux lorsqu’ils étaient encore ados. Depuis ce jour, son désir de la retrouver et de faire éclater au grand jour ledit complot n’a d’égal que sa défiance envers l’establishment. D’où le mantra de Mulder et in extenso de la série : « La vérité est ailleurs ». Ailleurs dans les complots, ailleurs dans le surnaturel. Elle, c’est Dana Scully (Gillian Anderson), la rationnelle, la scientifique du duo (elle a un diplôme de médecin légiste en poche). Envoyée à l’origine (i.e. dès le pilot de la série) par les supérieurs de Mulder pour espionner ce dernier et faire un rapport sur ses agissements attestant de l’inutilité du département des affaires non classées en vue de le faire fermer, Scully va tout au contraire se nouer peu à peu d’amitié (et plus si affinité) avec son nouveau partenaire.

X-Files - Intégrale DVD (S01E01 : Pilot / Nous ne sommes pas seuls)Épisode 1.01 – Nous ne sommes pas seuls (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S01E01 : Pilot / Nous ne sommes pas seuls)Épisode 1.01 – Nous ne sommes pas seuls (Blu-ray)

X-Files - Intégrale DVD (S01E01 : Pilot / Nous ne sommes pas seuls)Épisode 1.01 – Nous ne sommes pas seuls (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S01E01 : Pilot / Nous ne sommes pas seuls)Épisode 1.01 – Nous ne sommes pas seuls (Blu-ray)

Voilà pour les fondamentaux de X-Files. La réussite, fulgurante s’il en est, de la série tiendra à une accumulation de talents. À commencer par le duo d’enquêteurs, aux caractères antinomiques de prime abord mais que leurs différentes investigations vont rapprocher peu à peu, la défiance initiale cédant progressivement la place à une complicité inébranlable mais sans que pour autant le pas de la relation consommée ne soit ouvertement franchi. Tout du moins explicitement. Une chausse-trappe dans laquelle Chris Carter avait pleinement conscience qu’il ne fallait pas tomber sous peine de voir tout le sel de X-Files fondre comme neige au soleil. Par delà la série, Mulder deviendra en quelque sorte le porte-étendard de la théorie du complot et de la doctrine « le gouvernement nous ment » et autres « ne faites confiance à personne » (trust no one en anglais) tandis que Scully se verra érigée en véritable sex symbol, le personnage figurant d’ailleurs assez régulièrement dans certains classements de la sorte aux côtés d’une certaine Princesse Leia (le mythique bikini du Retour du Jedi, ça aide), Buffy (Sarah Michelle Gellar) et autre Numéro six (nous voulons bien entendu parler ici du personnage de Battlestar Galactica et non celui, tout aussi mythique mais tout même moins « sexy » du Prisonnier). Pour en revenir à X-Files, autour de Mulder et Scully graviteront au fil des saisons toute une constellation de personnages secondaires aux motivations parfois plus que nébuleuses : L’Homme à la cigarette, Gorge profonde, Monsieur X, Alex Krycek, Les Bandits solitaires, Walter Skinner, etc. Des protagonistes appelés à intervenir pour la plupart sur ce qui deviendra bien vite « l’arc mythologique » de X-Files. Le fameux Mytharc.

X-Files - Intégrale DVD (S01E01 : Pilot / Nous ne sommes pas seuls)Épisode 1.01 – Nous ne sommes pas seuls (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S01E01 : Pilot / Nous ne sommes pas seuls)Épisode 1.01 – Nous ne sommes pas seuls (Blu-ray)

X-Files - Intégrale DVD (S01E01 : Pilot / Nous ne sommes pas seuls)Épisode 1.01 – Nous ne sommes pas seuls (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S01E01 : Pilot / Nous ne sommes pas seuls)Épisode 1.01 – Nous ne sommes pas seuls (Blu-ray)

Soit un ensemble d’épisodes gravitant précisément autour du fameux complot gouvernemental. Profitons de l’occasion pour rectifier une « légende urbaine » qui voudrait que X-Files soit inaccessible / incompréhensible aux profanes, précisément en raison de cet arc narratif. Comme stipulé fort à propos sur la page Wikipedia de la série, on dénombre que seul un tiers des épisodes s’articule autour de ce fil rouge scénaristique, les autres (une large majorité donc) étant qualifiés de « solitaires ». Soit un ensemble d’épisodes pouvant parfaitement être découverts sans avoir jamais mis le nez dans les affaires non classées. Également qualifiés de « freak of the week » (soit littéralement « le monstre de la semaine ») en raison des individus / créatures aux aptitudes paranormales que Mulder et Scully seront amenés à côtoyer, ils sont d’ailleurs souvent considérés comme (bien) supérieurs aux épisodes mythologiques.

X-Files - Intégrale DVD (S01E03 : Squeeze / Compressions)Épisode 1.03 – Compressions (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S01E03 : Squeeze / Compressions)Épisode 1.03 – Compressions (Blu-ray)

À ce titre, X-Files aura d’ailleurs mis en lumière plusieurs hommes de l’ombre : le duo Glen Morgan / James Wong (à qui l’on devra ensuite la saga des Destination finale au cinéma), David Nutter (un nom bien connu dans le monde des séries télé, ayant tourné des épisodes de presque tous les shows les plus emblématiques de ces vingt dernières années, à commencer par ceux de plusieurs séries HBO), sans oublier un certain Vince Gilligan qui signera par la suite le prodigieux Breaking bad (2008). Soit des individus qui signeront et/ou réaliseront moult épisodes et continueront à faire parler d’eux parfois longtemps après l’arrêt de X-Files. Un arrêt qui se fera non sans douleur. Pour rappel, le contrat qui liait la Fox à Chris Carter courait sur sept ans (idem pour les comédiens). Mais, en dépit de chutes d’audience assez significatives à partir de la sixième saison, la Fox n’en souhaita pas moins exploiter plus avant le filon (il faut dire aussi que les produits dérivés constituaient une manne financière non négligeable, votre humble serviteur est là pour en attester). Plutôt que de voir son « bébé » confié à un autre, Carter décida finalement de rempiler pour deux saisons supplémentaires. David Duchovny préférera prendre le large, n’apparaissant plus qu’épisodiquement tandis que le personnage de Dana Scully se trouvera progressivement relégué au second plan au profit d’un nouveau duo d’enquêteurs : John Doggett (Robert Patrick) / Monica Reyes (Annabeth Gish). Avec le recul, on peut dire que le résultat de ce renouveau aurait assurément pu être bien pire et que Carter aura réussi à limiter la casse autant que faire se peut. Difficile cependant de garder un souvenir impérissable de ces deux dernières saisons. À tout le moins en comparaison des sept précédentes.

X-Files - Intégrale DVD (S05E05 : Post-Modern Prometheus / Prométhée post-moderne)Épisode 5.05 – Prométhée post-moderne (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S05E05 : Post-Modern Prometheus / Prométhée post-moderne)Épisode 5.05 – Prométhée post-moderne (Blu-ray)

X-Files - Intégrale DVD (S05E05 : Post-Modern Prometheus / Prométhée post-moderne)Épisode 5.05 – Prométhée post-moderne (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S05E05 : Post-Modern Prometheus / Prométhée post-moderne)Épisode 5.05 – Prométhée post-moderne (Blu-ray)

X-Files : Une intégrale Blu-ray surnaturelle ?

D’ailleurs, lorsque les galettes bleutées sont arrivées à la rédac fin novembre (oui, on sait, ça fait déjà deux mois !), la première indication de Sandy à l’attention de l’auteur de ces lignes a été : « Tu ne vas pas te remater les 200 épisodes avant de faire ton papier sinon on aura le test pour noël 2016 ! Tu te mates juste un ou deux épisodes par saison et puis basta ! ». Les ayant déjà tous vu à l’époque de leur diffusion télé sur M6, l’épineuse question du choix est donc aussitôt survenue : quels épisodes revoir ? Suivant alors l’adage populaire selon lequel « Google est ton ami » (ou tout autre moteur de recherche sur internet ayant vos faveurs), en tapant simplement « best x-files episodes », on se retrouve alors face à une foultitude de classements au sein desquels se dégagent assez vite un certain consensus. Et si celui de The Hollywood Reporter nous apparaît un peu « léger », celui d’Empire était déjà nettement plus étoffé, agrémenté de surcroît d’analyses et d’anecdotes. Nous nous garderons donc bien de paraphraser ici même (en français) tout le bien qu’en pense nos confrères d’outre-manche et qui résume en substance les innombrables qualités intrinsèques de X-Files auxquelles nous faisions allusion un peu plus haut : qualité d’écriture, d’interprétation ou encore de mise en scène, la photographie du show ayant été mainte fois louangée à l’époque comme ayant fait pénétrer les séries télé dans une autre dimension.

X-Files - Intégrale DVD (S05E05 : Post-Modern Prometheus / Prométhée post-moderne)Épisode 5.05 – Prométhée post-moderne (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S05E05 : Post-Modern Prometheus / Prométhée post-moderne)Épisode 5.05 – Prométhée post-moderne (Blu-ray)

X-Files - Intégrale DVD (S05E05 : Post-Modern Prometheus / Prométhée post-moderne)Épisode 5.05 – Prométhée post-moderne (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S05E05 : Post-Modern Prometheus / Prométhée post-moderne)Épisode 5.05 – Prométhée post-moderne (Blu-ray)

Et c’est précisément sur ce premier point que notre attention s’est portée à l’insertion des différentes galettes dans le lecteur : l’image. La dernière référence en la matière étant les coffrets DVD parus voilà une quinzaine d’années (nous ne sommes pas allés jusqu’à faire un comparatif avec les VHS mais nous aurions pu. Et oui !), on supputait déjà à moitié le gain qualitatif. On était très en deçà de la vérité (qui n’est plus ailleurs donc / NDSG). Nous ne reviendrons pas ici sur la restauration image et son effectuée sur l’intégralité des épisodes que nous vous détaillions dans notre article annonçant la sortie dudit coffret et les différentes captures comparatives DVD / Blu-ray qui agrémentent cet article sont là pour en attester : depuis la propreté jusqu’à la définition en passant par la saturation des couleurs ou encore le contraste (on appréciera tout particulièrement le gain sur l’épisode en noir et blanc), tout concoure à faire de cette (re)découverte des différents épisodes de X-Files un grand moment de Blu-ray. Un petit aparté quant au changement de ratio d’image sur les quatre premières saisons qui, rappelons-le, étaient proposées en 1.33:1 en DVD. Comme on peut le constater, le passage au 1.78:1 ne nuit en rien à la lisibilité, bien au contraire. Un point que nous évoquions également dans notre précédent article consacré à la chose. Tout n’est pas irréprochable pour autant car, si l’on sera gré au rendu de laisser poindre un tant soit peu du grain argentique que nous apprécions tant, certains plans (des inserts en extérieur notamment) laissent assez distinctement apparaître un résultat moins probant.

X-Files - Intégrale DVD (S05E12 : Bad Blood / Le shérif a les dents longues)Épisode 5.12 – Le shérif a les dents longues (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S05E12 : Bad Blood / Le shérif a les dents longues)Épisode 5.12 – Le shérif a les dents longues (Blu-ray)

Côté son, on ne pourra bien sûr que regretter sans être surpris outre-mesure que seule la VO ait les honneurs d’une piste DTS-HD Master Audio 5.1 tandis que la VF doit se contenter d’une piste DTS 2.0 (encodée à 768Kb/s) en lieu et place du DD 2.0 (encodée à 192Kb/s) proposé sur les DVD. La VO profite ainsi d’une spatialisation plus que concluante, notamment sur les musiques de Mark Snow (à commencer par son célèbre thème), mais sans que les différents bruitages n’apparaissent par trop envahissants au niveau des canaux surrounds. La dynamique d’ensemble y gagne indubitablement, notamment au regard de la VF, qui reste certes fidèle aux intentions du mixage originel (aucun élément de la bande son ne disparaît sur les différents épisodes sur lesquels nous avons comparé VO et VF) mais au rendu acoustique bien sûr plus contrit et où les dialogues sont trop mis en avant. Un de nos lecteurs nous avait signalé des problèmes de sous-titres français, spécifiquement sur la saison 1 dès lors que des dates sont mentionnées. Vérification faite sur l’épisode Projet Arctique (1.08 – Ice), magnifique relecture du joyau de John Carpenter qu’est The Thing (1982), les dates apparaissent bien sur notre exemplaire. En revanche, nous avons pu constater que des mots manquaient à la fin de certaines phrases sur l’épisode Le Message (1.13 – Beyond the sea). Deux exemples parmi d’autres : 7ème minute (chap. 3) : Scully s’adresse à Mulder dans leur bureau du FBI, il manque le mot « prison », 18ème minute (chap. 6) : Mulder retrouve Scully dans sa chambre d’hôtel, il manque le mot « l’entrepôt ». Vérification faite du côté du DVD, les mots en question sont bien présents. Curieux tout autant que (très) fâcheux ! Précisons que nous avons reçu des disques destinés à la presse de la part de l’éditeur, supposément identiques à ceux mis en vente dans le commerce. N’hésitez pas toutefois à nous signaler les défaillances que vous seriez amenées à rencontrer. Nous nous efforcerons de vérifier de notre côté et de remonter éventuellement ces « bugs » auprès de l’éditeur.

X-Files - Intégrale DVD (S05E12 : Bad Blood / Le shérif a les dents longues)Épisode 5.12 – Le shérif a les dents longues (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S05E12 : Bad Blood / Le shérif a les dents longues)Épisode 5.12 – Le shérif a les dents longues (Blu-ray)

Quant à l’interactivité et comme nous l’avions là aussi signalé dans notre article précédent, tous les bonus présents sur les coffrets DVD sont de la partie, agrémentés de quelques nouveautés. Deux précisions tout de même dans notre affirmation : primo, faute de temps et/ou de courage, nous n’avons pas vérifié l’intégralité des disques (55 au total tout de même !). En revanche, nous avons scruté à la loupe tous les suppléments des saisons 1 et 5 ainsi que le disque dédié aux bonus de la saison 9. Secundo, nos DVD de référence étaient les tous premiers coffrets parus et non l’une des nombreuses rééditions sorties par la suite. Il se pourrait donc tout à fait que des bonus supplémentaires soient venus se greffer au fil du temps au sein desdites rééditions dont nous n’avions pas connaissance jusque-là. De fait, les extraits internationaux, featurettes (dédiées notamment aux SFX), documentaires, scènes coupées et autres spots TV à foison ont fait le trajet depuis les DVD tandis que de courtes introductions (à la série par Frank Spotniz sur le tout premier disque ou encore sur l’épisode 1.13 – Le Message en compagnie de Frank Spotniz et Chris Carter) font leur apparition. Notons également que certains bonus ont légèrement changé de nom entre les deux formats. Ainsi les différents Chris Carter nous parle des épisodes de la première saison en DVD deviennent La saison 1 vue par Chris Carter en Blu-ray sans que le contenu n’ait bougé d’un iota.

X-Files - Intégrale DVD (S05E12 : Bad Blood / Le shérif a les dents longues)Épisode 5.12 – Le shérif a les dents longues (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S05E12 : Bad Blood / Le shérif a les dents longues)Épisode 5.12 – Le shérif a les dents longues (Blu-ray)

Un Chris Carter qui, si besoin était, pointe du doigt les innombrables hommages cinématographiques que X-Files n’aura eu de cesse de rendre, à l’image de cette relecture (en noir et blanc, un pari sacrément culotté s’il en est) du mythe de Frankenstein dans Prométhée post-moderne (5.05 – Post-Modern Prometheus). Un épisode réalisé par Chris Carter en personne au cours de la cinquième saison, la dernière qui sera tournée à Vancouver avant que la production ne soit rapatriée dans la cité des anges. Mais au détour des complots, hommages et autres créatures plus ou moins ragoûtantes, X-Files c’est aussi un show qui, par-delà toute l’application apportée au traitement de ses différentes histoires, sait ne point trop se prendre au sérieux, à l’image du Shérif a les dents longues (5.12 – Bad Blood), là encore l’un des tous meilleurs épisodes de la série, écrit par un certain Vince Gilligan, qui revisite le mythe du vampire selon le mode du double point de vue, celui de Scully puis de Mulder, pour un résultat aussi mordant qu’hilarant.

X-Files - Intégrale DVD (S05E12 : Bad Blood / Le shérif a les dents longues)Épisode 5.12 – Le shérif a les dents longues (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S05E12 : Bad Blood / Le shérif a les dents longues)Épisode 5.12 – Le shérif a les dents longues (Blu-ray)

X-Files - Intégrale DVD (S05E12 : Bad Blood / Le shérif a les dents longues)Épisode 5.12 – Le shérif a les dents longues (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S05E12 : Bad Blood / Le shérif a les dents longues)Épisode 5.12 – Le shérif a les dents longues (Blu-ray)

Mais si vous êtes à la recherche de nombreuses et pertinentes informations sur les coulisses de la série, les bonus de tout premier choix sont incontestablement les différents commentaires audio. Ici aussi, certains étaient déjà de la partie en DVD, notamment ceux de la saison 5, sur les épisodes Prométhée post-moderne (5.06 – Post-Modern Prometheus), Patient X : 1ère partie (5.13 – Patient X) et 2ème partie (5. 14 – The Red and the Black) et Les nouveaux Spartiates (5.18 – The Pine Bluff Variant). En revanche, sur la première saison, deux commentaires audio ont fait leur apparition : le premier en compagnie de Chris Carter sur Gorge Profonde (1.02 – Deep Throat) et le second en compagnie de R.W. Goodwin, réalisateur, sur Les Hybrides (1.24 – The Erlenmeyer Flask). Soit de véritables mines de renseignements en tous genres sur les coulisses de la série, les différents intervenants étant de surcroît assez loquaces. Si l’on y ajoute le fait que tous les bonus (à l’exception des spots TV) sont proposés en VOSTF (un effort aussi louable qu’appréciable même si le contraire eut été fort déplorable compte tenu du fait qu’ils l’étaient déjà en DVD) et l’on se retrouve à l’arrivée en compagnie d’une intégrale Blu-ray de X-Files chaudement recommandable.

X-Files - Intégrale DVD (S05E12 : Bad Blood / Le shérif a les dents longues)Épisode 5.12 – Le shérif a les dents longues (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S05E12 : Bad Blood / Le shérif a les dents longues)Épisode 5.12 – Le shérif a les dents longues (Blu-ray)

Certes, tout n’y est pas irréprochable et l’on n’aurait pas craché sur un petit doc rétrospectif en bonne et due forme qui aurait su prendre un peu de recul sur la série deux décennies après, de même que l’on reste quelque peu circonspect quant à l’absence des deux longs-métrages : The X-Files : Le Film (1998) et The X-Files : Régénération (2008) au sein du coffret en question alors qu’ils sont tous deux déjà parus en Blu-ray. Mais en l’état, le travail de restauration accompli couplé à une interactivité plutôt chiadée en font assurément un must have pour tous les fans. Chris Carter n’a plus jamais connu pareil succès depuis ce « coup de génie », sa pourtant excellente mais beaucoup trop sombre Millennium (1996) ayant été annulée au bout de trois saisons. À l’heure où les Edward Snowden, surveillance de la NSA et autres écoutes à grande échelle occupent l’actualité quotidienne, la série X-Files, imaginée par un homme se définissant lui-même comme « un enfant du Watergate », n’est jamais apparue autant d’actualité. Réalité et fiction se rejoindront-elles dans cette mini-saison 10 en 2016 ?

X-Files - Intégrale DVD (S05E12 : Bad Blood / Le shérif a les dents longues)Épisode 5.12 – Le shérif a les dents longues (DVD)

X-Files - Intégrale Blu-ray (S05E12 : Bad Blood / Le shérif a les dents longues)Épisode 5.12 – Le shérif a les dents longues (Blu-ray)

X-Files – Intégrale Blu-ray

Éditeur : 20th Century Fox Home Entertainment
Date de sortie : 8 décembre 2015

Spécifications techniques :
– Image : 1.78:1 encodée en AVC 1080/24p
– Langues : Anglais DTS-HD MA 5.1 & Français DTS 2.0
– Sous-titres : Anglais, Français
– Durée : 202x 45min env.

Bonus (VOSTF) :
– Commentaires audio
– Introductions aux épisodes
– Featurettes
– Documentaires
– Scènes coupées
– Extraits internationaux
– Spots TV (VO)

X-Files - Intégrale Blu-ray - Packshot

Une réflexion sur « X-Files : La vérité est-elle dans l’intégrale Blu-ray ? »

  1. L’inventaire des approximations de X Files en Blu Ray est trouvable ici : http://www.xfilesvault.com/features/Whats-Wrong-With-The-X-Files-On-Blu-ray/

    Et c’est assez impressionnant, depuis les polices de caractère remplacées n’importe comment, logo étiré pour remplir l’écran, crédit manquant sur le générique d’intro, fautes de frappe dans les génériques de fin, colorimétrie retapée à l’arrache sur un épisode upscalé, et toute la saison 8 avec un problème d’encodage des couleurs (la rumeur dit que la FOX est en train de presser des disques corrigeant le problème)..

    Mais ça corrige 3 trucs !

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *