Larme Infernale - Une

La lame infernale ou le polar « va fanculo »

Été 2013 : nous assistons à la naissance d’un nouvel éditeur vidéo indépendant français, appelé The ecstasy of Films. Ce dernier nous propose de (re)découvrir deux classiques du cinéma bis, La lame infernale (Massimo Dallamano, 1974) et La guerre des gangs (Lucio Fulci, 1980), dans deux éditions DVD collector qui sentent bon le stupre et la violence…

la-lame-infernale-ecstasy-of-films

Un polar hargneux et branque

Malgré ce que l’on tendrait à penser, surtout étant donné que le film est le premier titre d’une  nouvelle collection de DVD consacrée au giallo et baptisée Profondo Giallo, La lame infernale penche finalement beaucoup plus du côté du poliziottesco (ou polar bis italien) que du giallo à proprement parler. Surtout, et cela fera forcément plaisir à nos amis les bourrins, La lame infernale est un polar que l’on pourrait aisément qualifier de « polar va fanculo », tant il s’avère rentre-dans-le-lard, volontiers vulgaire et ne respecte rien ni personne : tout le monde en prend pour son grade au sein de ce film : flics, politiciens, bobos, jeunes cons, vieux cons, etc. L’intrigue part dans tout les sens en mélangeant les genres – polar pur et dur, action, giallo – et au final le tout dégage une hargne sauvage et outrancière accompagnée de, peut-être, un certain sens de la dérision qui rendent le film vraiment unique, un pur produit de son époque dans le sens où on ne pourrait en aucun cas tourner la même chose de nos jours sans aller en prison ou être soupçonné de tous les maux. Ajoutons à cela un scope du tonnerre, le sens indéniable du cadre de Massimo Dallamano et une musique de ouf (que reprendront en partie Hélène Cattet et Bruno Forzani pour leur magnifique Amer) et nous obtenons un petit polar foutraque et très attachant, du genre qui fait vraiment plaisir à voir, et qu’on est bien contents de voir débarquer aujourd’hui sur support DVD.

la-lame-infernale-ecstasy-of-films

Une édition collector DVD qui a la classe

Nouvel éditeur sur le marché bondé de la vidéo en France, The ecstasy of Films nous propose donc de découvrir ce polar italien méconnu dans une édition DVD de très belle facture, dotée d’une surjaquette cartonnée, de pléthore de suppléments et d’une jolie jaquette réversible. Plus important cela dit, on aura le loisir de découvrir le film dans des conditions parfaites, dans les limites évidentes d’un encodage en définition standard bien sûr. Le film de Dallamano est donc proposé au format 2.35 :1 respecté, en version intégrale, et la définition ne présente pas de problème particulier. Bref, c’est du tout bon ; côté son, on appréciera les deux pistes en mono, d’autant que l’éditeur a retrouvé la VF d’origine.

Côté suppléments, The ecstasy of Films nous propose principalement un entretien avec François Guérif, qui évoque l’histoire du giallo et s’attarde légèrement sur le film de Dallamano. Comme à son habitude, Guérif s’avère assez passionnant et permet au spectateur de suivre malgré les incessants inserts de séquences du film, qui ne servent à rien si ce n’est à gonfler artificiellement la durée du documentaire.

Cliquez sur les captures pour les visualiser dans leur format HD natif

la-lame-infernale-ecstasy-of-films

Plus discutable est l’intérêt du court-métrage Le destin de Torelli de David Marchand, qui s’exprimera également longtemps sur ses intentions et son désir de passer au long-métrage dans un entretien d’une demie-heure. Le bonhomme est attendrissant et passionné, et transpire la passion du cinéma en général et du giallo en particulier, mais malheureusement son court est une véritable catastrophe. Acteurs calamiteux, photo hideuse, prise de son hasardeuse, faux raccords, musique ridicule, il n’y a pas grand-chose à sauver du naufrage si ce n’est la réelle sincérité du réalisateur. Enfin, une bande-annonce et une galerie photos complètent les bonus.

la-lame-infernale-ecstasy-of-films

La lame infernale (The Ecstasy of Films)

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES du DVD

1974 • 87 min • Version restaurée • Ratio 16/9 – 2.35
Couleur • VO-VF restaurées
Sous-titres français • Chapitrage

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *