Dead Snow 2

Dead Snow 2 : Heil Blu-ray !

Après un premier opus qui avait laissé beaucoup de spectateurs mi-figue mi-raisin, les zombies nazis de Dead Snow 2 reviennent, au cœur d’un film plus rythmé, plus gore, et surtout beaucoup plus drôle que le précédent. Wild Side s’est donc décidé à leur offrir l’upgrade HD sur une belle galette Blu-ray disponible depuis le 26 novembre…

Dead Snow 2 - Affiche

Avant Dead Snow 2, il y a eu…

Quand Tommy Wirkola, réalisateur norvégien inconnu au bataillon, réalise Dead Snow (Død snø) en 2009, le film fait grand bruit dans la communauté des fans de films d’horreur. Lauréat d’un prix du public au prestigieux After Dark Film Festival de Toronto, le long-métrage de Wirkola (après un Kill Buljo que beaucoup ont préféré oublier) fait parler de lui, et attire les regards de la planète entière. Tournant de festival en festival, Dead Snow fait le buzz, soutenu par des vidéos virales dévoilant le génial pitch du film (un slasher avec des zombies nazis, vous admettrez que ça fait rêver) et promettant aux spectateurs ébahis un festival délirant de gore décomplexé.

Il faut dire aussi que depuis quelques années, les nazis en général, et les SS en particulier, ont indéniablement le vent en poupe dans le petit monde du film d’horreur. Depuis l’excellent Outpost en 2007, ils se sont multipliés : ne se contentant guère d’une simple apparition rigolarde dans Grindhouse (Werewolf women of the SS, la bande-annonce signée Rob Zombie, vaut son pesant de croix gammées), ils investissent le grand écran, dans le Blood Creek de Joel Schumacher, avec Michael Fassbender en méchant nazi zombifié, mais aussi dans Blood Reich, troisième incursion de Uwe Boll dans l’univers de Bloodrayne, ou encore, bien sûr, dans l’inévitable Iron Sky, qui a également fait le buzz en 2012, avant de refaire parler de lui il y a quelques semaines. Ils parviennent même à se taper l’incruste dans des franchises telles que Saw (Saw 3D – Chapitre final).

Cliquez sur les captures ci-dessous pour les visualiser dans leur format natif

Dead Snow 2 - Blu-ray

S’il fallait rapprocher Dead Snow premier du nom d’un des films pré-cités, on citerait volontiers Iron Sky, ou encore le récent Frankenstein’s army (2013). Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il s’agit de films dont on a beaucoup parlé, dont les bandes-annonces puissamment fantasmatiques ont créé de nombreuses attentes dans l’esprit des spectateurs les plus déviants. Trop d’attentes sans doute, puisqu’au final, ils apparaissent aux yeux du monde comme autant de pétards mouillés.

C’est finalement en janvier 2012 que l’on découvre légalement Dead Snow en France, quand Wild Side a la bonne idée de le sortir en DVD (et uniquement en DVD dans un premier temps). Beaucoup plus fauché que les bandes-annonces ne le laissaient paraître, doté d’une photo particulièrement fadasse, se baladant tout doucettement sur un rythme vaguement soporifique, jamais vraiment drôle, jamais vraiment jouissif, le film ne parvenait à trouver son rythme de croisière que dans sa dernière bobine, où ENFIN Tommy Wirkola et son équipe consentaient à donner au public ce qu’il attendait depuis plus d’une heure : des affrontements gorasses contre des zomblards nazis…

Dead Snow 2 - Blu-ray

Dead Snow 2 : Engagez-vous, rengagezvous, qu’ils disaient…

La première force de Dead Snow 2 : Red vs. Dead (Død snø²), c’est de nous avoir pris par surprise. Cinq ans après l’expérience tiède du premier film, plus personne n’attendait vraiment une suite, et là : BLITZKRIEG ! Tommy Wirkola, sans doute refroidi par son expérience américaine (Hansel & Gretel : Witch hunters), retourne au pays et nous livre une nouvelle incursion dans les rangs nazis en putréfaction norvégiens. Wild Side saute sur l’occasion, se montre hyper réactif, et afin de ne pas réitérer son erreur sur la sortie du premier film, décide de le proposer en Blu-ray et DVD avant même que les pirates en herbe aient eu le temps de terminer leur téléchargement illégal. Bon point pour eux. On notera aussi que le sous-titre du film, Red vs. Dead, fait, pour nous autres français, office de référence quasi-explicite à La Cité de la peur (le film de Les Nuls, réalisé par Alain Berbérian, 1994). Dans La Cité de la peur donc, le film que cherchait à tout prix à vendre Odile Deray à des distributeurs lui pissant à la raie s’appelait Red is dead. Si on est bien conscient qu’à l’international, le jeu de mot imaginé par les responsables marketing est avant tout pensé comme un rappel de l’affrontement russes / nazis prenant place dans le film, la référence au film de Les Nuls n’est finalement pas si absurde qu’elle en a l’air, car dès ses premières minutes – et il s’agit là de la deuxième force du film – Dead Snow 2 s’avère beaucoup plus drôle, fun et jouissif que son modèle : une authentique comédie, réjouissante, enlevée, volontiers blasphématoire, absurde et cartoonesque, que n’auraient pas renié, par passages, les rois du slapstick tels que les trois Stooges, Abbott et Costello ou le parti socialiste.

Dead Snow 2 - Blu-ray

La troisième « force » de Dead Snow 2 – et c’est bien le cas de le dire – se trouve résumée dans les propos de Jocelyn DeBoer à la fin du film : « Que la force soit avec toi ». Si un personnage du premier Dead Snow affichait fièrement un T-Shirt Braindead, un des personnages de Dead Snow 2 est une geek Star Wars. Et l’habileté de Wirkola et son équipe est de parvenir, à partir de références diverses et variées de la culture geek, à créer un univers neuf et cohérent, ne croulant jamais sous le poids de ses glorieux aînés. Pourtant, des références, il y en a… Outre les dialogues et autres clins d’yeux à l’univers de Star Wars (avez-vous vu la première bande-annonce de l’Episode VII, au fait ?), voici un panaché, non exhaustif bien sûr, des passerelles et autres connexions rigolardes qui nous ont paru les plus évidentes en découvrant le film. Déjà, on notera un nouvel hommage au chef d’œuvre de Peter Jackson Braindead, à travers le personnage du curé obsédé sexuel, intervenant au début du film, et faisant écho au personnage de curé libidineux incarné par Stuart Devenie dans le film néo-zélandais. Ensuite, une des lignes de dialogue les plus désopilantes du film (« j’utilise la technique du ninja ! ») fait clairement référence à un compatriote de Wirkola, le complètement dingue Norwegian Ninja (Kommandør Treholt & ninjatroppen, 2010). On pense également beaucoup au cinéma de Sam Raimi devant Dead Snow 2 : non seulement à cause du côté « slapstick » évoqué plus haut, mais également à cause du gag récurrent du bras ne répondant pas à la volonté du personnage principal et bougeant selon ses propres désirs. Une situation évoquant naturellement la main possédée de Bruce Campbell / Ash dans l’énormissime Evil dead 2… (moi j’avais aussi Dr Folamour, mais je pense que c’est une réf de trop haut standing ici / NDSG). Et qu’on retrouve également au cœur du court-métrage Armen, disponible dans les suppléments du Blu-ray, ou encore dans la sublime nouvelle de Clive Barker intitulée Le Corps politique (dans Apocalypses, Albin Michel, 1991).

Dead Snow 2 - Blu-ray

Dead Snow 2 : Un Blu-ray de race supérieure

Autant Dead Snow ne s’imposait pas forcément de lui-même sur support HD, ne serait-ce qu’au regard de ses défauts techniques, autant ce second film marque les nets progrès faits par Tommy Wirkola en matière de mise en scène et de sens du cadre. Le film est tourné en scope, la photo de Matthew Weston nous offre quelques plans vraiment superbes, et il paraissait couler de source que Dead Snow 2 soit édité en Blu-ray. Et comme à son habitude, Wild Side nous livre une galette HD quasi-irréprochable. Le piqué est d’une précision redoutable, la définition ne présente pas la moindre faille, les couleurs sont chaudes et éclatantes, les contrastes sont affirmés, et côté son, VF et VO sont proposées dans des mixages DTS-HD Master Audio 5.1 bien immersifs. Bref, en un mot comme en cent, il n’y aryen à redire !

Dead Snow 2 - Blu-ray

Dans la section suppléments, comme on l’a déjà évoqué un poil plus haut, on trouvera tout d’abord un court-métrage norvégien, signé Thomas Lunde et intitulé Armen. Intéressant, il fut proposé dans la sélection de courts-métrages du PIFFF cette année ; cependant, et malgré ce qu’indique la jaquette du Blu-ray, on doute qu’il ait été « inspiré du film » de quelque manière que ce soit. On a également droit à un très court sujet sur l’intégration des effets spéciaux avec des effets visuels genre « avant / après ». Et comme c’est bientôt Noël, Wild Side a pensé à vous et vous offre également un commentaire audio de Tommy Wirkola et de son scénariste Stig Frode Henriksen, certes non sous-titré, mais pas non plus indiqué sur la jaquette.

Dead Snow 2 - Blu-ray

Dead Snow 2 (Wild Side)

2014 • 101 min • Ratio 16/9 – 2.40
Couleur • VO / VF DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres français • Chapitrage

Notes :
Image : 4,5/5
– Son : 4/5
Bonus : 3/5

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *