Hana et Alice mènent l'enquête - Image Une Test BRD

Hana et Alice mènent l’enquête en Blu-ray chez All The Anime

Le nom de Shunji Iwai ne vous dis peut-être pas grand chose. Normal quand on constate que Hana et Alice mènent l’enquête est le premier long du cinéaste japonais à avoir été distribué dans nos salles de cinéma. De plus il s’agit là de son premier film d’animation reprenant en partie la trame d’un autre film qu’il avait réalisé en 2004 au titre quasi éponyme. Car voilà un réalisateur qui a déjà une filmo conséquente et dont la notoriété n’est plus à faire dans son pays. Et franchement, aux vues de la petite merveille qu’est ce Hana et Alice, on ne saurait remettre en cause ce constat qui mérite dorénavant toute notre attention.

Hana et Alice mènent l'enquête - Affiche

Hana et Alice mènent l’enquête raconte l’histoire d’une ado dont le quotidien ne se différencie pas des masses de ce que l’on peut constater en occident. Obligée de suivre sa mère qui vient de divorcer dans une ville où elle ne connaît personne, elle doit d’abord s’adapter à sa nouvelle école et des camarades qui forcément ne lui font aucun cadeau pour l’aider à s’intégrer. La façon dont Shunji Iwai plante le décor est au passage assez remarquable. Le dessin est « souple » en ce sens que les personnages dégagent une véritable personnalité dès leur apparition dans le cadre et non juste à l’aide de l’expression de leurs visages. La technique dite de la rotoscopie y est sans doute pour beaucoup. La façon qu’ils ont de se mouvoir est de fait juste remarquable et donne sans cesse des clés de compréhension quant à ce qui se passe dans les têtes tout en s’affranchissant de dialogues qui chez d’autres se montrent indispensables. Ici les gestuelles, le mouvement quasi perpétuel des corps étonnent et ravissent au-delà de l’entendement.

D’autant que l’histoire s’enrichit très vite d’éléments empruntés au fantastique puis au polar mais sans jamais trop se prendre au sérieux, Shunji Iwai s’attachant plus au détour de chaque dessin à développer l’univers à la fois codifié mais à la liberté de ton savoureuse de son héroïne qui vont bientôt devenir deux. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de ce film d’animation. Dans la propension qu’a le réalisateur à s’impliquer dans cette relation, à la modeler que cela soit d’un point de vue scénaristique que graphiquement parlant. À l’écran cela donne une animation peu conventionnelle où beaucoup des codes traditionnels sont bousculés pour laisser la place à des séquences d’une rare beauté où chaque plan recèle une idée de mise en scène. On pense à ces travellings qui laissent apparaître en arrière plan des kaléidoscopes de couleurs et de lumière travaillés en une savante méthodologie de diffraction.

Il y a là comme une promesse onirique de tous les instants qui s’accorde avec ce temps légèrement suspendu qui n’est plus l’enfance mais qui n’est pas encore l’adulescence. Ce moment où la personnalité se forge d’une manière forcément chaotique ainsi que les amitiés définitives… jusqu’à la prochaine rentrée scolaire. Pour toutes ces raisons Hana et Alice mènent l’enquête est un petit bijou qui a su capter ces instants magiques et fugaces non par petites touches comme on aurait pu le voir ailleurs, mais avec une assurance de tous les instants sans jamais appuyer les contours mais avec une assurance qui ne peut que forcer le respect et l’admiration.

Hana et Alice mènent l'enquête - Scénographie Blu-ray

On pourrait qualifier l’édition combo Blu-ray/DVD un peu de la même façon tant celle-ci recèle en son sein quelques belles petites surprises et des caractéristiques techniques sans failles. Au rayon goodies sympathiques on a déjà trois cartes postales regroupées au sein d’un packaging comme souvent chez l’éditeur de toute beauté entre surcover cartonné et digipack deux volets du plus bel effet. On trouve aussi un livret fort bien fourni en infos sur le film depuis un making of, une présentation des personnages, un mot de Mamoto Shinkai (pote de Iwai), jusqu’à une interview du réal passionnante car prolongeant quelque peu la réflexion de son film qui casse les codes graphiques de l’animation.

On retrouve Mamoto Shinkai sur le seul bonus vidéo de cette édition. Le réalisateur de Your Name qui sort en salles chez nous le 28 décembre 2016 sous la bannière Eurozoom et qui a tout balayé au box office nippon, revient avec tendresse mais aussi beaucoup d’à propos sur la réussite Hana et Alice. On sent l’homme étonné par un tel aboutissement tant narratif que graphique. Venant d’un vétéran dans le genre, cela ne peut que confirmer le sentiment que l’on est bien en face d’une animation véritablement à part dans la production actuelle mondiale.

Pour finir, on est heureux de constater que l’éditeur prolonge cette section éditoriale plus qu’honnête en proposant une image de toute beauté doublée d’une bande son encodée en DTS-HD MA 5.1 (japonais et français) du plus bel effet à savoir sans effets de manche intempestifs. Franchement, techniquement parlant, c’est juste le nirvana.

Notes :
– Image : 5/5
– Son : 5/5
– Bonus : 3,5/5

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

Hana et Alice mènent l'enquête - Jaquette Combo Blu-ray + DVDHana et Alice mènent l’enquête – Édition Collector Combo Blu-Ray + DVD – de Shunji Iwai (Japon – 2015) – All The Anime – Sortie le 23 novembre 2016

Alice intègre un nouveau collège où circule une étrange rumeur concernant un meurtre commis un an plus tôt. La victime est un mystérieux « Judas ». Une de ses camarades de classe et voisine, Hana, vit recluse chez elle. De nombreux commérages courent à son sujet, notamment le fait qu’elle connaîtrait des détails à propos de l’affaire « Judas ». Un jour, Alice pénètre secrètement dans la maison de Hana mais celle-ci l’y attend déjà. Pourquoi Hana vit-elle isolée du monde ? Qui est Judas ? Alice décide de mener l’enquête et se lance dans une aventure qui lui fera découvrir une amitié sincère.

Spécifications techniques Blu-ray :

  • Image : 2.35:1 encodée en AVC 1080/24p
  • Langues : Français & Japonais DTS-HD Master Audio 2.0 et 5.1
  • Sous-titres : Français et Anglais
  • Durée : 1h 38min 31s

Bonus :

  • Un livret de 20 pages
  • Entretien avec Makoto Shinkai (26min17s, HD, VOST)
  • 3 cartes postales

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *