The Handmaid's Tale - Image une Test BRD

The Handmaid’s Tale – S1 : Où sont les femmes ? (pas dans l’article et pas à la rédac)

À l’occasion de la sortie en Blu-ray de The Handmaid’s Tale, la meilleure série de 2017 (c’est pas moi qui le dis, ce sont les Golden Globes et les Emmys !), nous aurions pu écrire et développer tellement de réflexions intelligentes et réfléchies.

The Handmaid's Tale - Affiche

Sur la situation des femmes dans les années 2000, et ce tournant peut-être historique qu’est l’affaire Weinstein.

Sur la Présidence de Donald Trump, qui va bientôt jouer au basket avec Dennis Rodman et Kim Jong-un après avoir bu quelques vodkas avec son camarade Poutine.

Sur Caroline de Haas, qui aurait dit qu’un homme sur deux est un agresseur. Là, on peut s’y attarder quelques secondes. Il y a donc la moitié de l’équipe de Digital Ciné qui l’est. Mais est-ce la moitié célibataire, ou la moitié avec femme et gosses ? On vous laisse deviner.

Sur la France, qui pourrait tomber un jour entre les mains des héritiers spirituels d’Alexandre Gabriac ou de Raël.

Sur l’ironie de voir au dos de la jaquette du Blu-ray une louange des Inrocks qui te mettent, le gland décontracté, un Bertrand Cantat en couverture.

Sur la scandaleuse absence de bonus dignes de ce nom, puisqu’il faut se contenter de deux misérables featurettes (non sous-titrées au demeurant).

Sur le fait étonnant que la productrice de la série, qui n’est autre que l’interprète principale, Elisabeth Moss, est scientologue de naissance (pas grand chose à se mettre sous la dent sur le sujet, contentez-vous de ça ou encore ça (en anglais).

Ou tout simplement sur l’excellence de cette série terrifiante et dérangeante (oui, et on n’emploie pas ce dernier mot à la légère).

Mais pas de bol, c’est votre Julio Lopez préféré qui est aux commandes.

Alors oui, j’aurais pu en profiter pour vous donner comme souvent des nouvelles des membres de la rédaction. J’aurais pu vous raconter comment Sandy a réagi face à l’élimination du PSG par le Real (sa poupée Neymar ne tient plus assise – du gravier dans le fion, c’est marrant mais après c’est bancal), j’aurais pu vous rapporter les conversations passionnantes que nous avons eu lui et moi pour trouver une nouvelle poupée gonflable à Stéphane car il s’est lassé de celle qui ressemble à Jessica Alba (enfin, c’est ce que disait la boite mais elle a plutôt la gueule de celle dans Y a-t-il un pilote dans l’avion). J’aurais pu vous en dire plus sur la maison close de poupées récemment ouverte à paris car, décidément, c’est Flavien qui fait leur toilette intime chaque matin (il serait tombé amoureux de Bébelle, une très jolie brunette d’1m40 qui ressemble vaguement à Belmondo). J’aurais pu vous parler du projet de film expérimental de Nicolas (on confirme, 9h40 pour montrer un coréen préparer un bol de riz à sa poupée, c’est une expérience).

Trêve de plaisanter, je ferai court mais diablement efficace. Et cela ne vient pas de moi mais de Samira Wiley, l’interprète de Moira. Elle fait une remarque, dans les bonus, qui résume tout. Le reste n’est que fioritures. Vous êtes prêts ?

« It seems far away but it also seems like it could be so close. »

Méditez là-dessus et dépêchez vous de voir cette saison 1 si ce n’est pas déjà fait, sachant que la saison 2 commencera à être diffusée le 25 avril.

The Handmaid's Tale - Jaquette Blu-rayThe Handmaid’s Tale : La Servante écarlate – Saison 1 – Édition Blu-ray (exclu Fnac) – créé par Bruce Miller avec Elisabeth Moss, Joseph Fiennes (USA – 2017) d’après le roman La Servante écarlate (The Handmaid’s Tale) écrit par Margaret Atwood – MGM / United Artists – Sortie le 8 mars 2018

Dans une société dystopique et totalitaire au très bas taux de natalité, les femmes sont divisées en trois catégories : les Epouses, qui dominent la maison, les Marthas, qui l’entretiennent, et les Servantes, dont le rôle est la reproduction.

 

Spécifications techniques Blu-ray :

  • Image : 178:1 encodée en AVC 1080/24p
  • Langues : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
  • Sous-titres : Français
  • Durée : 10 épisodes de 60min

Bonus (en VO) :

  • Du scénario à l’écran : Les coulisses du tournage, avec les interviews de showrunner Bruce Miller, les productrices exécutives Elisabeth Moss, Ann Dowd et Madeline Brewer, et le réalisateur des épisodes 1 à 3 Reed Morano.
  • Espoir à Gilead : Un décryptage du phénomène planétaire The Handmaid’s Tale, et les parallèles entre l’univers de la série et le contexte politique actuel.

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *