The Salvation - Blu-ray

The Salvation : western crépusculaire pour Blu-ray en berne

Mads Mikkelsen porterait-il un intérêt tout particulier à la justice et l’injustice ? À en croire les rôles qu’il a interprétés dans ses derniers films, la réponse pencherait pour le « oui ». Et la sortie Blu-ray de The Salvation de venir réaffirmer cette assertion.

The-Salvation-Affiche-française

Après s’être fait connaître du grand public en adversaire de 007 dans Casino Royale (2006), Mads Mikkelsen semble en effet davantage porté sur des personnages plus tourmentés dans des productions plus intimistes. En 2012 dans Royal Affair, il incarne Johann Friedrich Struensee, médecin / philosophe idéaliste dans le Danemark en pleine ébullition du siècle des lumières. Un film en costumes inspiré d’une histoire vraie qui fera son petit effet (250 000 entrées France, nomination à l’Oscar du meilleur film étranger) grâce à un emballage il est vrai très soigné et une histoire qui ne manque pas de cœur. La même année dans La Chasse, il est Lucas, un homme accusé d’attouchements sur une petite fille. Œuvre aussi poignante que fulgurante qui remet en question l’adage populaire selon lequel « la vérité sort de la bouche des enfants », le film de Thomas Vinterberg vaudra à Mads Mikkelsen le prix d’interprétation à Cannes mais un accueil plus mesuré en France (151 000 entrées) où le film sortira il est vrai, à une semaine d’intervalle de Royal Affair en novembre 2012.

Cliquez sur les captures ci-dessous pour les visualiser dans leur format natif

The Salvation - Blu-ray

Août 2013 sort le nettement plus discutable et boursouflé Michael Kohlhaas où, dans une France moyenâgeuse, le personnage-titre s’en va en guerre contre le seigneur de la région pour venger la mort de sa femme. Tout ça à cause d’une histoire de canasson mal crotté. Non que l’interprétation de Mikkelsen soit à remettre en cause contrairement au reste du film (scénario, mise en scène) mais in fine, mieux vaut voir dans Michael Kohlhaas un brouillon de The Salvation. Présenté hors compétition au Festival de Cannes en 2014, le premier long signé Kristian Levring à être distribué en France n’aura certes pas fait grand bruit (100 000 entrées salles contre 150 000 pour Michael Kohlhaas, sic !) mais n’en demeure pas moins un western noir suffisamment bien mené pour qu’on prenne la peine de s’y attarder.

The Salvation - Blu-ray

Lointain cousin d’Impitoyable, The Salvation brosse en filigrane le portrait d’une jeune nation (les États-Unis d’Amérique dont la déclaration d’indépendance fut signé « seulement » un siècle plus tôt) alors en pleine expansion via son mythique « Far West » plein d’opportunités (en apparence) pour des vagues de migrants mais en réalité terreau d’un pays bâti sur le sang et la poudre et où finalement seul l’argent et l’or (noir) assurent le pouvoir et font régner la loi. Sans atteindre la maestria formelle et évocatrice du chef d’œuvre de Clint Eastwood, ou Deadwood si on lorgne du côté d’HBO, The Salvation n’en arbore pas moins les mêmes atours crépusculaires où évoluent des personnages quasi mutiques (cf. celui interprété par Eva Green) sur lesquels les regards et les non-dits valent tous les discours de cette terre souillée pour refléter leurs sentiments. À commencer par ceux de Mads Mikkelsen, tout sourire aux retrouvailles de sa femme et de son fils sur le quai de la gare en début de film avant de se muer en vengeur / vigilante pour in fine ne plus se faire aucune illusion quant à ce « rêve américain ». Point de salut pour lui sur les terres de l’Oncle Sam.

The Salvation - Blu-ray

De rêve, le Blu-ray de The Salvation aurait également pu en être un. Mais là encore, la découverte des grands espaces en haute définition que cette édition a à nous offrir se situe en deçà de nos espérances. Pour commencer, les bonus laissent place (sans jeu de mots) à un véritable désert interactif. Pas même une petite featurette. Phénomène assez rare pour être signalé. Second point : l’image, au demeurant très respectueuse des choix photographiques crépusculaires suscités, est encodée en 1080/25i, occasionnant de fait quelques crénelages plus ou moins disgracieux lors de certains mouvements de caméra (absence d’affichage progressif oblige). S’agit-il là d’un choix artistique (on se souvient que Danny Boyle avait explicitement souhaité que le Blu-ray de Slumdog Millionaire sorti chez Pathé propose une image en 1080/25i pour donner un surplus de peps au film) ou bien du seul matériau dont a disposé l’éditeur ? Reste pour finir les deux pistes DTS-HD MA 5.1 qui savent parfaitement exploiter les différents canaux lorsque la situation s’y prête, à commencer par les scènes de fusillades.

The Salvation - Blu-ray

The Salvation – Édition Blu-ray

Éditeur : Seven7
Date de sortie : 2 janvier 2015

Spécifications techniques :
– Image : 2.40:1 encodée en AVC 1080/25i
– Langues : Anglais & Français DTS-HD MA 5.1
– Sous-titres : Français
– Durée : 1h 27min 56s
– 1 BD-25

Bonus :
– Aucun !!!

Notes :
Image : 3/5
Son : 4/5
Bonus : 0/5

Captures Blu-ray – The Salvation

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *