Le Conte de la princesse Kaguya

Le Conte de la princesse Kaguya en Blu-ray

Cela faisait 14 ans qu’on n’avait plus de nouvelles d’Isao Takahata et voilà qu’il revient avec un chef d’œuvre, peut-être son dernier et l’une des œuvres ultimes du studio Ghibli. Il s’agit donc d’en profiter.

Le Conte de la princesse Kaguya est une adaptation du Conte du coupeur de bambou, un ouvrage millénaire et célèbre au Japon. Plusieurs grands noms du cinéma ont tenté de s’en emparer comme Noburō Ōfuji qui préparait une version animée, dont il ne reste que quelques essais, lorsqu’il disparaît prématurément en 1961, ou Kon Ichikawa à qui l’on doit l’une des rares versions achevées, et en prise de vues réelles, en 1987. Quand Takahata s’attaque à l’histoire de Kaguya, il ne choisit pas de reprendre le plus fidèlement possible le livre, mais il l’amplifie en lui ajoutant certaines scènes et surtout en faisant une œuvre qui pourra satisfaire à ses exigences. Si l’ensemble est épuré, c’est pour rendre les traits plus mobiles et malléables et installer un rythme à la fois contemplatif mais dynamique. Les pauses sont nombreuses, laissant le temps au spectateur d’observer cette nature qui, même si elle est recréée au pinceau et au crayon, se déploie sous nos yeux dans de légères nuances colorées et des espaces blancs qui offrent un réceptacle à l’imaginaire. En parallèle, l’énergie est parfois telle que le dessin se métamorphose en pur mouvement jusqu’à s’abstraire dans une féérie poétique et colorée rose, noire, blanche dont on devine les intentions et les contours, mais qui quitte le réel vers un autre espace et un autre temps, plus intime encore.

Cliquez sur les captures du Conte de la princesse Kaguya pour les visualiser au format natif

Le Conte de la princesse Kaguya Le Conte de la princesse Kaguya Le Conte de la princesse Kaguya Le Conte de la princesse Kaguya Le Conte de la princesse Kaguya

Pour un tel film, on attendait le meilleur de la part de l’éditeur et une édition Blu-ray à son maximum. Et, si les suppléments du Conte de la princesse Kaguya sont pauvres, ne laissant que quelques spots promotionnels à se mettre sous la dent, d’un point de vue technique, nous ne sommes pas déçus. Le master est neuf et propre, sans aucun recadrage, équilibré et respectueux dans le rendu des couleurs et met bien en avant le travail sur les textures et les teintes. Le transfert est rigoureux et permet d’apprécier au mieux le périple de Kaguya. Côté son, c’est tout aussi bon. On a droit à une VF et une VO en DTS-HD MA 5.1 et une version en audiodescription pour malvoyants en stéréo 2.0. La VF comme la VO sont des réussites avec des voix claires et limpides et un travail sur le son harmonieux et ample qui permet d’apprécier les moindres nuances voulues par le réalisateur. Kaguya est donc revêtue d’un très bel écrin et se révèle un disque indispensable.

Image : 4,5/5
Son : 4,5/5
Bonus : 1/5

 

Le Conte de la princesse Kaguya d’Isao Takahata (Studio Ghibli) – En DVD et Blu-ray le 4 mars 2015

Le Conte de la princesse Kaguya

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
BD 50 • 1080/23.98p
ENCODAGE AVC
Version Originale et Française DTS-HD Master Audio 5.1 • Audiodescription en Stéréo 2.0 – Sous-Titres Français • Format 1.85 respecté • Couleurs et N&B • Durée du Film : 137min
Inclus : Spots promotionnels (en HD)

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *