Le Royaume Des Chats

Le Royaume des chats en Blu-ray [Studio Ghibli]

Le Royaume des chats marque les retrouvailles du public avec le Baron. Ceux qui ont vu Si tu tends l’oreille, inédit en salles chez nous mais sorti récemment en Blu-ray (Test ici), se souviennent certainement de cette mystérieuse statuette aux traits félins qui était le protagoniste rêvé des aventures de Shizuku. D’une certaine façon, on peut avoir l’impression que Le Royaume des chats est une des histoires écrites par l’héroïne du film précédent, impression renforcée par le fait que les deux dessins animés sont signés de la même auteure, Aoi Hiiragi. Mais dans ce royaume, les chats ne sont plus vraiment des animaux, pas non plus des humains : ils sont un peu des deux. Et ce qui est au cœur de l’animation, c’est l’invention ce mouvement qui leur est propre. Hiroyuki Morita n’aura peut-être réalisé qu’un seul film pour Ghibli mais il aura laissé sa patte.

Alors bien sûr, on retrouve quelques éléments propres au studio japonais comme les récits mettant en scène une jeune fille, un monde où peuvent se confondre imaginaire et réalité et l’importance d’être soi et de se connaître. Mais ici, le cinéaste crée un monde semi-fluide, un Royaume unique, où les chats, animaux agiles, possèdent à la fois la vivacité des félins et la lourdeur des humains, des traits qui nous ressemblent et d’autres qui leur sont propres. Il suffit de les voir se mouvoir sur deux pattes, leurs bras recourbés pour s’en rendre compte, de même la diversité de leurs réactions et de leurs émotions va bien au-delà de ce que les animaux affichent le plus souvent. Rien n’est naturel mais tout semble logique. Seul le baron est différent, mais il vit aussi un peu en dehors de ces deux univers, n’appartenant ni à celui ultra-urbain de l’adolescente au centre du récit, ni au royaume des chats. Et il en est de même pour l’héroïne qui est bien moins ronde que les autres de chez Ghibli. Elle est plus fine et élancée, plate et ovale comme si elle-même ne pouvait être complètement humaine, ou en tout cas appartenir à l’humanité à laquelle le studio nous a habitué. Elle a un corps souple et raide qui se rapproche davantage de celui des félins et qui, surtout, autorise la métamorphose. Si le scénario est rapide, il va à l’essentiel et nous propose un voyage certes déjà aux allures de déjà-vu, mais dont l’intérêt n’en est pas moindre.

Cliquez sur les captures Blu-ray du Royaume des chats pour les visualiser au format HD natif

Le Royaume des chats Le Royaume des chats Le Royaume des chats Le Royaume des chats Le Royaume des chats

Pour ce Blu-ray du Royaume des chats, le studio Ghibli réitère les jolies performances techniques auxquelles nous sommes habitués. Le master ne souffre d’aucun défaut, la colorimétrie est respectueuse des désirs du réalisateur. On sent que le studio japonais soigne ses disques et respecte au plus haut point lignes et teintes. La précision dans les décors est excellente et la définition globale l’est également. Rien à redire. Côté son, il en est de même. On a droit à une VO et une VF en DTS-HD MA 5.1. Toutes les deux sont dynamiques et amples et mettent bien en avant les voix et les différentes textures sonores.

Cette fois l’éditeur ne s’est pas contenté d’inclure bande-annonce et teaser mais on a aussi droit au story board intégral en mode image dans l’image et à un making of. Ce dernier est léger mais intéressant. Il offre une remise en contexte générale du studio au moment de la fabrication du film qui recherchait alors de nouveaux talents pour remplacer les irremplaçables Miyazaki et Takahata.  Quinze ans plus tard, ils réalisaient encore. Un peu faible encore pour les suppléments mais c’est mieux que ce que l’on nous proposait jusqu’ici !

Image : 5/5
Son : 4,5/5
Suppléments : 2/5

Le Royaume des chats

Le Royaume des chats de Hiroyuki Morita (Studio Ghibli) – En DVD et Blu-ray le 4 mars 2015

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
BD 50 • 1080/23.98p
ENCODAGE AVC
Version Originale et Française DTS-HD Master Audio 5.1  • Sous-Titres Français • Format 1.85 respecté • Couleurs et N&B • Durée du Film : 75min
Inclus Storyboard intégral du film en mode image dans l’image (PiP), Bandes-annonces et spots TV, Making of

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *