X-Men days of future past - Affiche

X-Men days of future past : un Blu-ray au niveau du film

À l’heure des reboots, suites et autres spin-off, la dernière itération des célèbres mutants de l’écurie Marvel fait le pari un peu fou du grand écart entre tous les précédents opus pour nous livrer un X-Men days of future past au sommet.

Cliquez sur les captures ci-dessous pour les visualiser dans leur format natif

X-Men days of future past - Blu-rayX-Men days of future past - Blu-ray

X-Men days of future past au top de sa forme

Petit retour en arrière. À l’aube du nouveau millénaire, un certain Bryan Singer, fort du succès de son Usual suspects, fait entrer de plain-pied les adaptations de comics dans la cour des grands en offrant aux X-Men une déclinaison sur grand écran de haute volée. La thématique de fond (l’insertion sociale des personnes « différentes ») n’est alors nullement sacrifiée au détriment de la forme (des super pouvoirs qui donnent lieu à des scènes d’action bluffantes). Trois ans plus tard, le bougre réitère et réussit même l’exploit assez rare dans l’histoire du cinoche pour être mentionné, de proposer une suite, X-Men 2, faisant jeu égal avec son prédécesseur.

C’est ensuite que tout ce petit bestiaire a commencé à partir en sucette, lorsque Bryan Singer a décidé de céder son siège à Brett Ratner que d’aucuns considèrent comme un honorable « yes man » comme Hollywood en renferme tant mais certainement pas un metteur en scène du niveau d’un Bryan Singer. En résulte un X-Men l’affrontement final plus pop-corn et thématiquement affadi. En parallèle, le chevelu / barbu / griffu Wolverine, l’un des personnages préférés des fans à ce qu’il parait, aura quant à lui eut les honneurs de deux aventures solos, à l’intérêt artistique tout aussi discutable que ce troisième X-Men.

Après un changement de fournisseur de coke, les gros pontes de la Fox se rendent compte que tout ceci commence à bien sentir le sapin et décident de redresser la barre avant qu’il ne soit trop tard. En 2011 entre donc en scène un certain Matthew Vaughn, fort de sa formidable adaptation de Kick-Ass, qui se voit confier la lourde tâche de présenter la naissance des mutants avec un X-Men le commencement renouant au passage avec le brio du diptyque originel de Bryan Singer. Et ce dernier de reprendre immédiatement les commandes du cinquième opus, X-Men days of future past qui, en se focalisant sur une poignée de mutants, louvoie avec intelligence au cœur de l’Histoire et des épisodes précédents pour nous servir le meilleur opus de la saga, aussi efficace dans sa narration que dans sa mise en images toute en retenue et en puissance.

X-Men days of future past - Blu-rayX-Men days of future past - Blu-ray

X-Men days of future past au top du box-office

À l’arrivée, le film est encensé par la critique. Et le public de lui faire un triomphe comme en attestent les chiffres ci-dessous puisqu’à date, X-Men days of future past est le plus gros succès en salles de toute la saga.

Légende : Box-office US / Box-office Monde / Box-office France

X-Men (2000) : $157M / $296M / 1 862 436 entrées

X-Men 2 (2003) : $214M / $407M / 2 825 132 entrées

X-Men l’affrontement final (2006) : $234M / $459M / 2 824 519 entrées

X-Men le commencement (2011) : $146M / $353M / 2 103 509 entrées

X-Men days of future past (2014) : $233M / $746M / 3 285 735 entrées

Les deux spin-off Wolverine :

X-Men origins : Wolverine (2009) : $179M / $373M / 1 958 789 entrées

Wolverine : Le combat de l’immortel (2013) : $132M / $414M / 1 989 081 entrées

Source : CBO Box Office et Box Office Mojo

X-Men days of future past - Blu-rayX-Men days of future past - Blu-ray

X-Men days of future past au top du Blu-ray

Après son triomphe estivale dans les salles, X-Men days of future past a donc trouvé le chemin de nos home sweet home cinéma en se déclinant sous quatre éditions distinctes : DVD, Blu-ray 2D, Blu-ray 2D + 3D et Combo Blu-ray 3D + Blu-ray 2D + DVD. Sans surprise, image et son délivrent des prestations d’une qualité inattaquable et hisse le titre dans les sommets du support. Côté bonus, on aurait préféré un commentaire audio ou un making of en bonne et due forme couvrant l’intégralité du projet en lieu et place des petites featurettes, ou encore un bon petit Picture-in-Picture mais celui-ci a toutefois été remplacé par l’Application deuxième écran, à condition bien entendu de posséder le matériel ad hoc (smartphone ou tablette). Précisons pour finir que nous avons eu entre les mains l’édition Blu-ray 2D.

Image : 5/5

Son : 5/5

Bonus : 2,5/5

X-Men days of future past - Blu-rayX-Men days of future past - Blu-ray

X-Men days of future past (20th Century Fox Home Entertainment)

Packshot-BR-2D-X-Men-Days-of-the-future-past

Spécifications techniques (Blu-ray 2D) :

Image : 2.35:1 encodée en AVC 1080/24p

Son : VO DTS-HD MA 7.1, VF DTS 5.1 (768Kb/s)

Durée : 2h11min35s

1 BD-50

Tous les bonus sont en HD et VOSTF :

– Scènes inédites avec commentaire optionnel de Bryan Singer (5min 36s)

– Séquence dans la cuisine (6min 28s)

– Bêtisier (5min 40s)

– Les doubles de Xavier et Magnéto (11min 51s)

– X-Men : à nouveau réunis (9min 47s)

– Classification : M (11min 54s)

– Les sentinelles : sécuriser le futur (9min 19s)

– Galerie : Trask Industries

– Bandes-annonces (VO)

– Application deuxième écran

– Premières images du film Exodus

Disponible depuis le 8 octobre 2014

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *