Terminator 4 - Renaissance

Terminator 4 – Renaissance : Test Blu-ray

Terminator 4 est sans conteste le meilleur opus sur le plan technique et l’édition Blu-ray de entrer illico dans le cercle très fermé des disques de pure démo audio/vidéo sur le support.

Pourvu d’un master irréprochable et d’un encodage AVC du même ordre pour un résultat tout simplement mirifique (couleurs ultra-riches, petit grain argentique comme on les aime, précision et profondeur de champ magistrales…), l’image de Terminator 4 est une véritable claque visuelle de tous les instants. Même motif même punition côté décibels. Et pour cause : délaissant le traditionnel Dolby TrueHD utilisé jusque-là, Sony a opté cette fois-ci pour l’artillerie lourde avec du DTS-HD Master Audio 5.1 et un résultat prodigieux à tous points de vue : puissance, dynamique, précision des effets et utilisation ultra-soutenue de tous les canaux de bout en bout. Quelle que soit la piste choisie, VO ou VF, toutes deux proposées dans ce format, le spectacle sonore est roi.

Comme si tout ceci ne suffisait pas, Sony a également eu la très bonne idée de s’inspirer de l’excellent bonus Maximum Movie Mode présent sur le Blu-ray Watchmen pour proposer une interactivité équivalente sur Terminator 4. Baptisé Mode Expérience Maximum, cette option nous ouvre toutes grandes les portes d’une flopée d’informations en tous genres : vidéos, storyboards et autres galeries (accessibles en mode plein écran) et surtout les interventions à plusieurs reprises d’un McG passionnant à suivre et très généreux dans ses explications. Ainsi, ce dernier n’hésite pas à pointer du doigt les passages dont il n’est pas entièrement satisfait (ex : un T-600 qui ne s’écrase pas comme il le voudrait au sol, une marionnette à l’image de Christian Bale que McG voulait refaire en 3D mais n’a pas pu faute de temps et d’argent). Tout juste pourra-t-on reprocher certaines vidéos très brèves à l’intérêt limité ou encore la ligne chronologique en bas de l’écran à la pertinence parfois douteuse.

Le film est par ailleurs proposé au choix dans sa version cinéma (1h 54min 46s) ou dans sa version longue (1h 57min 40s), la différence majeure se situant au niveau de la séquence topless de Moon Bloodgood (voir l’interview vidéo de l’actrice). Différentes featurettes axées sur les aspects techniques (cascades, effets numériques…) sont également disponibles en marge du film tandis qu’une option Cinechat permet de dialoguer en direct avec ses amis tout en regardant Terminator 4. Un soupçon de pédagogie n’aurait toutefois pas été de refus tant les explications pour ce supplément vont à la vitesse de la lumière et qu’une personne peu habituée à la pratique de la messagerie instantanée n’y comprendra strictement rien. Tous les bonus sont proposés au format d’image HD et en VOSTF.

Notes :
– Image : 5/5
– Son : 5/5
– Bonus : 3,5/5

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

Terminator 4 : Renaissance – Édition Blu-ray

Éditeur : Sony Pictures Home Entertainment
Date de sortie : 19 novembre 2009

Spécifications techniques :
– Image : 2.35:1 encodée en AVC 1080/24p
– Langues : Anglais DTS-HD MA 5.1, Français DTS-HD MA 5.1
– Sous-titres : Anglais, Français
– Durée : 1h 54min 46s
– 1 BD-50

Terminator 4 - Renaissance - Packshot Blu-ray

Bonus (VOSTF) :
– Mode Expérience Maximum
– Cinéchat
– Refaçonner l’avenir (19min 01s)
– La moto-terminator (8min 33s)
– Documentaires making of (29min 47s)
– Bandes-annonces

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *