Pacte avec un tueur - Image de Une

Pacte avec un tueur en Blu-ray : Out for Justice !

Après la sortie de Rolling Thunder dont on vous en disait le plus grand bien ici, John Flynn s’est vu gratifier d’une autre édition Blu-ray chez le même éditeur avec Pacte avec un tueur. Au passage, WildSide Vidéo devient le porte-étendard français du réal puisque figure aussi dans son catalogue The Outfit (Échec à l’organisation) parue dans une très belle édition DVD + Livre en octobre 2013. Cette forme de reconnaissance en bleu est méritée bien que certainement sans lendemains puisque par exemple on attend toujours le Blu-ray de Lock-Up avec Stallone chez Warner pourtant paru outre-Atlantique depuis une plombe. John Flynn est un cinéaste qui se doit pourtant d’être réévalué pour ne pas être cantonné au seul Justice Sauvage avec Steven Seagal, par ailleurs un film qui se bonifie avec le temps et dont le Blu-ray reste lui aussi inédit chez nous (dispo en import US).

Pacte avec un tueur - Affiche française d'époque

Pour autant, Pacte avec un tueur (Best Seller in english) est certainement le plus faible des trois films édités par WS. En cause surtout une fin bâclée où l’on n’a qu’une envie, baffer l’ado et fille de flic qui se jette dans les bras du méchant au détour d’un escalier qu’elle aurait pu aisément éviter de descendre. D’ailleurs, le scénariste Larry Cohen, que l’éditeur a eu la bonne idée d’aller interviewer pour ce Blu-ray, raconte que lors d’une projection test où la salle était en majorité composée de blacks forcément exubérants (je cite quasi in extenso), ceux-ci gueulaient qu’il fallait qu’elle crève tant elle en tenait une couche. Il en profite d’ailleurs pour préciser que ce n’était pas la fin qu’il avait écrite et rajoute, avec son franc-parler aussi détonnant que rare de nos jours, qu’il avait tout tenté pour modifier ce climax pourri auprès des producteurs.

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

Pacte avec un tueur - Capture Blu-rayKill that bitch !!!!

Bref, voilà un bonus qui rehausse sans conteste un film de toute façon beaucoup plus fréquentable que cette fin peut laisser augurer. D’abord parce que l’intrigue tient la route. Un flic blessé lors d’un braquage et témoin de la mort de ses collègues raconte tout cela dans un bouquin qui devient un best-seller (d’où le titre en VO). Mais comme souvent, le deuxième livre est plus compliqué à écrire. C’est là qu’intervient un tueur à gage qui lui livre sur un plateau son histoire aux ramifications insoupçonnées. Le flic est interprété par celui qui jouait le shérif dans Rambo, soit Brian Dennehy qui de par sa seule carrure impose un personnage peu subtil certes, mais tout en efficacité. En face il y a le déjanté James Woods qui selon le scénariste l’est tout autant à la ville. Bien qu’il aurait préféré avoir le duo Burt Lancaster (le flic) et Kirk Douglas, il n’en demeure pas moins heureux d’avoir eu tout simplement des acteurs pour faire le film tant la gestation qui dura sept ans entre la fin d’écriture et sa réalisation fut longue et pénible.

Best Seller (Pacte avec un tueur) - Capture bonus Blu-ray James Woods et John Flynn

À l’écran, les deux comédiens s’entendent parfaitement et donnent un récital d’assez haut vol. Mention spéciale à Woods qui s’il en fait des caisses par moment n’en demeure pas moins ultra crédible dans ce personnage de flingueurs sur contrat qui manipule un peu son monde pour arriver à ses fins matinées de vengeance personnelle. Il donne au film son côté un peu malsain bienvenu qui le sort de l’ornière « buddy movies » qui faisait florès dans les années 80. De plus, la réalisation de Flynn va bien au-delà de la commande évidente que représente pour lui ce film. On y retrouve sur certaines scènes sa marque visuelle de fabrique et ce quoi qu’en pense un Larry Cohen au sommet de sa mégalomanie quand il affirme qu’il aurait certainement fait mieux.

Best Seller (Pacte avec un tueur) - Capture bonus Blu-ray John Flynn et Victoria Tennant sur le tournage de Best Seller

Il est toutefois vrai que ce Best Seller est un peu bancal. Un sentiment renforcé par ce que Larry Cohen nous dit au sujet de son scénario apparemment « massacré » et des scènes coupées où figuraient par exemple des sous-intrigues censées renforcer la caractérisation des deux personnages : l’existence d’une idylle entre le flic et son éditrice finalement rayée des tablettes considérant le côté un peu éléphantesque de l’acteur face à la taille mannequin de Victoria Tennant lors d’éventuels scènes de sexe. Le fait aussi que la famille du tueur soit au courant de ses activités pour le moins illégales (cf la scène de repas en milieu de film pour le coup expurgé de tous les sous-entendus qui auraient données, il faut bien en convenir, un cachet bien plus épicé ). La fin qui aurait dû se dérouler sur un yacht et non dans une grande maison style victorienne à Miami…

Best Seller (Pacte avec un tueur) - Capture bonus Blu-ray

Attention ceci dit, Pacte avec un tueur n’est pas un grand film malade comme François Truffaut pouvait l’entendre mais bien une production à la fois typique de son époque mais tout en s’en démarquant avec plus ou moins de succès. Suffisant pour le (re)découvrir et le ranger dans sa Blu-raythèque entre Midnight Run et La Manière forte.

Et puis outre cette fameuse interview de Larry Cohen qui à elle seule vaut l’achat de ce Blu-ray, il y une facture technique pas bégueule qui permet de visionner un film au master sans doute pas restauré (en tout les cas, cela n’est signifié nulle part) mais franchement impeccable. On y retrouve une photo assez plate et caractéristique de ce genre de films de la fin des années 80. L’encodage n’a donc aucun mal pour se montrer à la hauteur d’une image qui ne propose finalement que très peu de pièges. La piste sonore en mono d’origine se retrouve codifier en DTS-HD Master Audio 2.0 redoutable d’efficacité même si uniquement frontale. La VF est d’époque et offre une dynamique bien moins prégnante.

Best Seller (Pacte avec un tueur) - Capture bonus Blu-ray

Enfin, pour être complet, signalons la présence d’une affiche collector pliée comme une sardine (format riquiqui du boîtier Blu-ray oblige) mais surtout la sortie le 8 septembre chez Kino Lorber aux États-Unis du Blu-ray de Defiance (Les Massacreurs de Brooklyn) produit par un certain Jerry Bruckheimer avec Jan-Michael « Supercopter » Vincent dans le rôle principal. Si on arrive à se le procurer, on revient vous en parler as soon as possible.

Image : 3,5/5
Son : 4/5
Bonus : 3/5

Cliquez sur les captures Blu-ray ci-dessous pour les visualiser au format HD natif 1920×1080

Pacte avec un tueur (Best Seller) – Édition Blu-ray

Éditeur : Wild Side Video
Date de sortie : 8 juillet 2015

Pacte avec un tueur - Jaquette Blu-ray 3D

Spécifications techniques Blu-ray :
– Image : 1.85:1 encodée en AVC 1080/24p
– Langues : Anglais & Français DTS-HD MA 2.0
– Sous-titres : Français
– Durée : 1h35
– 1 BD-50

Bonus (VOST) :
– Entretien inédit et exclusif avec le scénariste Larry Cohen réalisé par Jérôme Wybon (19min10s – et non 27min comme l’indique le recto de la jaquette – HD)
– Bande-annonce (1min42s, DD 2.0 mono, SD)

– Une affiche collector du film

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *