Tous les articles par Francis Moury

Hercule contre les vampires de Mario Bava en Blu-ray chez Artus Film

Ercole all centro della terra [Hercule contre les vampires] (Ital.-RFA 1961) est un film majeur de Mario Bava car c’est sa plus belle contribution au genre péplum, section mythologique et fantastique. Ses autres contributions(¹) comme réalisateur au genre concernent sa section historique. Raison pour laquelle Hercule contre les vampires s’avère, par essence, plastiquement supérieur à La Bataille de Marathon (Ital. 1959, entrepris par Jacques Tourneur, achevé par Mario Bava et Bruno Vailati), à La Ruée des Vikings [Gli Invasori] (Ital. 1961) et à Duel au couteau [I Coltelli del vendicator] (Ital. 1966).

Continuer la lecture de Hercule contre les vampires de Mario Bava en Blu-ray chez Artus Film

Coffret Blu-ray – Ozu en 20 films : Été précoce (1951)

Été précoce apparaît au sein du troisième Blu-ray sur les 11 que comporte le coffret Ozu édité par Carlotta. Il a bénéficié d’une nouvelle restauration 4K en 2016 effectuée par le laboratoire Imagica de Tokyo en 2016. On le sait, les pays asiatiques ne se sont mis que très récemment à développer des politiques de conservation de leurs films de patrimoine. Et le Japon n’a jamais été le poisson pilote de la région en la matière. Mais depuis une bonne dizaine d’années, les choses changent et aujourd’hui la possibilité de découvrir ainsi ce deuxième film dit « de la maturité » de Yasujirō Ozu ne peut qu’enchanter les sens et tous les amoureux de son cinéma. En guise de « complément de programme », l’éditeur a inséré Une femme de Tokyo, un film muet de 1933 déjà présent au sein du coffret DVD Vol 1 datant de 2006. On y retrouve aussi deux suppléments découverts sur le Vol 2 cette fois-ci paru en 2007 à savoir un retour sur les lieux du tournage issu de la série produite au japon « Voyage dans le cinéma » et « Figures : Linges, fumées et poteaux électriques » qui est un montage des fameux plans fixes utilisés par Ozu en guise de transition d’une scène à l’autre. Comme le dit notre ami Francis ci-dessous, on cherche encore l’utilité d’un tel bonus. – SG

Continuer la lecture de Coffret Blu-ray – Ozu en 20 films : Été précoce (1951)

Coffret Blu-ray – Ozu en 20 films : Printemps tardif (1949)

Printemps tardif apparaît donc au sein de ce deuxième Blu-ray sur les 11 que comporte le coffret Ozu édité par Carlotta. Il a bénéficié d’une nouvelle restauration 4K en 2015 effectuée par la Shochiku au Japon et Cineric à New-York à partir des meilleures sources disponibles (interpositifs, copie 35mm mais pas le négatif original considéré comme perdu). On le sait, les pays asiatiques ne se sont mis que très récemment à développer des politiques de conservation de leurs films de patrimoine. Et le Japon n’a jamais été le poisson pilote de la région en la matière. Mais depuis une bonne dizaine d’années, les choses changent et aujourd’hui la possibilité de découvrir ainsi ce premier film dit « de la maturité » de Yasujirō Ozu ne peut qu’enchanter les sens et tous les amoureux de son cinéma. En guise de « complément de programme », l’éditeur a inséré Où sont les rêves de jeunesse ?, un film muet de 1932 déjà présent au sein du coffret DVD Vol 1 datant de 2006 et Amis de combat, un fragment de 14 minutes conservé d’un plus long métrage perdu réalisé en 1929 totalement inédit en vidéo chez nous – SG

Continuer la lecture de Coffret Blu-ray – Ozu en 20 films : Printemps tardif (1949)

Midi-Minuit Fantastique Volume 3 : Restauration d’un objet mythique

Le tome 3 (et son DVD, chroniqué un peu plus bas en détails car il contient beaucoup de choses : un documentaire, 6 courts métrages et deux pièces radiophoniques) de cette nouvelle édition Midi-Minuit Fantastique reliée, revue et augmentée est un tome-charnière dans la mesure où il unifie matériellement en un seul format l’ancienne séparation physique entre la première période du petit format (de 1962 à 1966, du n°1 au N°13) et la seconde période grand format (de 1966 à 1971, du n°14 au n°24), séparation qui était assurément gênante pour l’unité d’une bibliothèque. On y découvre pour la première fois, comme dans les deux tomes déjà parus, un certain nombre de documents photographiques en couleurs. Les documents photos ont été pour un grand nombre d’entre eux, re-photographiés à la source : leur définition et leur précision sont donc nettement supérieures à celles de la première édition. Les couvertures d’origine sont soigneusement reproduites afin que les collectionneurs retrouvent immédiatement l’ordre de chaque numéro et son esthétique originale au sein du tome, dans l’ordre de parution.

Continuer la lecture de Midi-Minuit Fantastique Volume 3 : Restauration d’un objet mythique