Archives de catégorie : 4K / Blu-ray / DVD

Elmer Gantry, le charlatan – Édition Collector Blu-ray + DVD + Livret chez Wild Side

Richard Brooks n’a certainement pas la même aura qu’un John Ford, Howard Hawks, Otto Preminger, Sidney Lumet, John Huston (on en passe) au panthéon de la cinéphilie mondiale et a fortiori française. Encore que nos éditeurs hexagonaux (surtout indépendants ces dernières années) n’ont jusqu’ici pas été avares de leurs efforts pour nous proposer quelques uns de ses films les plus emblématiques en Blu-ray. À commencer par Wild Side qui, il n’y  a pas si longtemps, éditait déjà Lord Jim au sein de la même collection Blu-ray + DVD + Livret. Elmer Gantry, le charlatan intervient cinq ans plus tôt dans la  filmo de Brooks et n’existait jusqu’ici que dans un DVD tout à fait oubliable chez feu l’éditeur MGM / United Artists. Autant dire que cette édition Collector est à tout point de vue une véritable bénédiction.

Continuer la lecture de Elmer Gantry, le charlatan – Édition Collector Blu-ray + DVD + Livret chez Wild Side

Coin de Mire Cinéma – Vague 3

On avait à peine bouclé la vague 2 que voilà l’éditeur Coin de Mire Cinéma toquant à la porte du site pour nous proposer une troisième salve de titres. Il est vrai aussi que l’on avait un chouïa lambiné durant la touffeur d’un été forcément propice à se la couler douce. Ce qui au final nous a donné juste le temps de relire et de mettre en ligne notre papier puis de prendre une douche, d’avaler un morceau pour remettre fissa le bleu de chauffe avec l’ambition d’être un tantinet plus rapide. De toute façon, plus long, c’était pas possible.

Continuer la lecture de Coin de Mire Cinéma – Vague 3

The Shining – Version longue restaurée 4K en Blu-ray

Quand Stanley Kubrick s’attelle à l’adaptation du roman de Stephen King, il sort de l’échec commercial de Barry Lyndon qui n’a pourtant jamais souffert d’un quelconque doute quant à son statut instantané de chef-d’œuvre. Kubrick considère alors qu’il lui faut un succès public et quoi de mieux que d’aller lorgner du côté d’un genre qui a le vent en poupe en cette fin des années 70 avec les cartons au BO de films tels que L’Exorciste que Warner lui avait d’ailleurs proposé de réaliser mais qui après son refus finit par échoir entre les mains de Friedkin, La Malédiction de Richard Donner, Halloween de John Carpenter, Rosemary’s Baby de Roman Polanski, Carrie de Brian De Palma, Les Dents de la mer de Steven Spielberg… pour ne citer que les plus emblématiques. C’est un cadre de chez Warner Bros. qui lui fait découvrir le bouquin. Il dira d’ailleurs dans une interview accordée en 1980 à Vicente Molina Foix que c’était bien « la seule chose qu’il (John Calley, alors directeur de production) m’ait jamais envoyée que j’ai trouvé bonne ou qui m’ait plu ». Kubrick, qui n’a jamais pondu de scenarii orignaux, recherchait en effet obsessionnellement son inspiration dans les livres. La lecture de Shining dont il avait trouvé « l’intrigue, les idées et la structure beaucoup plus imaginative que tout ce que j’avais lu d’autre dans le genre » fut comme une révélation qui le convainquit immédiatement qu’il y avait là matière à faire un grand film tout en lui donnant la possibilité d’explorer un genre qui lui était totalement inconnu.

Continuer la lecture de The Shining – Version longue restaurée 4K en Blu-ray