Archives de catégorie : Festivals

Cannes 2015, jour 3 : rude journée pour les femmes

Sur quatre films vus au cours de notre troisième jour cannois, trois se sont révélés être des portraits de femmes délicats, difficiles et destructeurs. De manière assez surprenante, leur titre était à chaque fois le prénom de la protagoniste.

Continuer la lecture de Cannes 2015, jour 3 : rude journée pour les femmes

Cannes 2015, jours 2 : Voyages extrêmes à travers l’Europe

Après un premier jour à Cannes sympathique, le deuxième fût venteux sur la croisette et on l’a passé à voyager aux confins des drames et bizarreries de l’Europe avec trois films issus de cinématographies hétéroclites et qui n’atteignent que trop peu nos frontières. Après s’être levé avec des béliers islandais, on est parti vers la Hongrie pour un devoir de mémoire avant d’atteindre la Grèce et ses étonnants homards.

Continuer la lecture de Cannes 2015, jours 2 : Voyages extrêmes à travers l’Europe

Cannes 2015, jour 1 : Regards sur l’adolescence

Après le jour zéro et son éternelle cérémonie d’ouverture, les festivités ont commencé. On a préféré laisser les discoureurs discourir et Emmanuelle Bercot, La Tête haute, proposer son film à Cannes, à Sandy qui l’a donc chroniqué pour vous et à la France entière pour aller se reposer avant le vrai départ. La première journée s’annonçait chargée, on l’a jouée assez calme et grasse avec spaghettis bolognaise au petit déjeuner et trois films vus : le canadien Sleeping Giants d’Andrew Cividino à la Semaine de la Critique, le roumain L’Étage du dessous de Daru Muntean et An de la japonaise Naomi Kawase tous deux à Un Certain Regard (comment ça : Et Mad Max alors ? Depuis quand on va à Cannes pour voir les blockbusters qui passent dans tous les cinés du coin ? Et que de toute façon Sandy a vu au Max Linder à Paris ? Tsss…). On en a aussi profité pour faire le tour du Palais et des alentours. Et si Thierry Fremaux aime à déclarer que cette année sera celle du changement dans la sélection, autour d’elle, on a l’impression que le temps est immuable et que rien ne bouge vraiment.

Continuer la lecture de Cannes 2015, jour 1 : Regards sur l’adolescence

Arras Film Festival 2014 : Le cinéma et le monde

C’est l’automne et les festivals cinématographiques semblent se succéder dans toute la France d’Arras à Montpellier, de Rennes à Belfort, il semble possible de pouvoir en couvrir un par semaine sans pour autant voir les mêmes films. Chaque ville a le sien et, en général, même s’ils ne sont pas tous connus, ce sont des événements importants, avec une ligne directrice forte, qui rythment la cinéphilie d’une région ou d’un département.

Continuer la lecture de Arras Film Festival 2014 : Le cinéma et le monde

Un fantastique festival : le PIFFF, 4ème édition

Après presque trois mois de répit, le fantastique change de salle et retrouve Paris. Finit donc le Forum des Images et son Étrange festival qui ne reviendra qu’en septembre prochain. Bienvenue au Gaumont Opéra et à la quatrième édition du PIFFF, le Festival International du Film Fantastique de Paris, organisé en très étroite collaboration avec le magazine Mad Movies. La ville lumière, qui peine à recevoir un vrai bon festival de cinéma généraliste, en possède donc deux consacrés au genre ! Continuer la lecture de Un fantastique festival : le PIFFF, 4ème édition