Au Coeur de l'Océan

Box Office France du 09 au 15 décembre 2015 : Au Cœur de l’Océan fait Splash

En un peu plus d’un mois, le cumul d’entrées semaine après semaine de notre box office s’est érodé passant de 4 247 933 spectateurs (première semaine d’exploitation de 007 Spectre) à 3 270 271 entrées pour ces derniers 7 jours. Il est évident que l’arrivée de SW7 devrait mettre tout le monde d’accord avec pour ce seul Réveil de la Force un plus que probable 3M de tickets vendus à lui tout seul pour la semaine à venir. C’est en tout cas ce qu’avait généré SW3 : La Revanche des Sith dont la première séance 14h Paris Intra-muros affichait le 18 mai 2005 un peu plus de 16 000 entrées. Ce que vient de réaliser SW7 à quelques centaines d’entrées près. Une comparaison qui au passage devient plus avantageuse pour ce dernier opus si on rajoute les chiffres de la périphérie. Soit 19 945 entrées supplémentaires pour un total de 36 360 tickets vendus (ou pré-vendus) contre 31 916 pour SW3. Pour être complet, on précisera que sur Paris et périphérie, SW7 est distribué sur 118 copies quand SW3 n’en bénéficiait « que » de 52.

Box office france du 9 au 15 décembre 2015

Bref, tout ça pour dire que si le vaisseau amiral signé J.J. Abrams devrait plus que jamais flirter avec les étoiles d’une galaxie acquise à sa cause, côté plancher des vaches c’est un peu la sinistrose avec des films en continuation qui s’accrochent tant bien que mal et des nouveautés qui assurent le minimum syndical.

À l’exception notoire d’Au Cœur de l’Océan. Le dernier Ron Howard coule en effet déjà corps et âmes avec une moyenne famélique de 376 spectateurs par copie reproduisant quasi à l’identique le sabordage observé au sein de sa mère patrie où il n’y a récolté que 11M de dollars lors de son premier week-end d’exploitation. Une vraie bourrasque force 10 qui a donc mis sur le flanc un navire dont le budget annoncé par son armateur Warner est de l’ordre de 100M de dollars. Un chiffre qui ne prend pas en compte la campagne promo mondiale et dont beaucoup d’observateurs pensent qu’il est de toute façon très en dessous de la réalité. Quant à Chris Hemsworth, point de véritable salut en dehors de l’univers Marvel. Aussi balèze qu’il veut bien le montrer, il ne semble pas encore avoir les épaules suffisamment larges pour lâcher le marteau de Thor et d’assoir ainsi un film sur sa seule tronche de viking élevé au bon grain.

Mine de rien, 2015 aura été une année prolifiquement compliquée pour Warner Bros. avec à la clé pas mal de cadavres qui flottent encore à la surface des eaux. Rien que tout récemment il y a eu Pan (150M de dollars de budget hors campagne promo – 720 433 entrées – et peut-être quelques milliers de plus encore –  sur 489 copies en première semaine. Moins de 35M de dollars de recette aux States et 90M dans le monde à date). Sans oublier Code U.N.C.L.E. (budget annoncé à 75M de dollars hors CP – 372 756 entrées sur 449 copies, 108M de dollars de recettes mondiales dont 45M aux States) et surtout Jupiter Ascending et son budget à 175M de dollars hors CP pour un retour sur investissement mondial de 183M de dollars dont 47M aux States et 800 000 entrées en France sur 392 copies. Heureusement que par ailleurs il y a eu Mad Max Fury Road et American Sniper pour cautériser les plaies des rescapées du service marketing ravagées par l’eau de mer.

Pour le reste, il y a le Lelouch qui fait déjà quasiment aussi bien que son précédent long, le bien nommé Salaud, on t’aime (347 889 entrées). L’effet Dujardin sans aucun doute.  Bon, après le film bénéficie d’une combinaison rondelette de copies maximisant ainsi la couverture du territoire tout en minimisant tout de même la moyenne de spectateurs par copie. On surveillera donc avec attention la deuxième semaine qui risque de pâtir assez frontalement de la sortie de SW7 étant entendu que d’autres propositions en forme de contre-programmations arrivent dans les salles cette semaine (La Vie très privée de Monsieur Sim, Le goût des merveilles…). Ceci étant dit, Un + Une devrait certainement dépasser les 500 000 entrées. Ce qui n’était plus arrivé à Claude Lelouch depuis les 1 265 867 entrées de Hommes Femmes mode d’emploi en 1996.

Un mot aussi sur Belle et Sébastien, l’aventure continue dont le démarrage en demi teinte (300 000 entrées de moins sur la même période) ne doit pas occulter que voilà un film taillé pour les vacances scolaires qui débutent ce vendredi soir. Certes, la concurrence SW7 (film familial s’il en est aussi mais qui rebutera forcément les mamies en quête d’un film pour leurs petits-enfants) risque de raser au plus près le beau poil tout blanc de Belle. Mais sur la durée, il n’y a pas de raisons que les 3 005 484 entrées du premier opus ne fassent pas des petits.

Quant aux dernières nouveautés, Comment c’est loin et Oups j’ai raté l’Arche…, on va les passer pudiquement sous silence parce que d’une part ces films n’ont aucun intérêt, que d’autre part ils auront disparu du Top 10 la semaine prochaine et qu’enfin c’est ma rubrique et je fais ce que je veux ! Non mais…

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *