Tout Schuss - Box Office

Box office France du 13 au 19 janvier 2016 : Risque d’avalanche

Le ressac est bien là. Avec un cumul hebdo du Box office à 3 137 679 entrées, on se retrouve dans la même moyenne basse observée début décembre dernier avant la sortie de SW7. En fait s’il n’y avait pas Creed pour un peu porter tout cela à bout de gants de boxe, ce serait la grosse dépression. Il faut dire que SW7 justement accuse grave le coup perdant à chaque fois 50% de ses spectateurs en deux semaines avec dorénavant dans le viseur un cumul final juste au-delà des 10M d’entrées. Tout ça pour ça en gros. Quant au 8 Salopards, il s’écroule déjà en perdant la moitié de son bestiaire de fans dès sa deuxième semaine d’exploitation.

Top Hebdo Box office France du 13 au 19 janvier 2016

Autant dire que le nouveau Tarantino sera très loin des 4 319 012 entrées de Django Unchained et plus proche des 1 465 940 entrées de Kill Bill 2 ou des 1 335 402 entrées de Jackie Brown. Autre temps, autres mœurs et certainement un gentil camouflet pour SND nonobstant le nouveau communiqué de presse façon Méthode Coué que nous avons reçu et que nous reproduisons ci-dessous (qui a dit Déjà vu ?).

Les Huit salopards - Communiqué de presse pour le million d'entrées

Toujours au rayon des continuations, signalons la barre des 3M de spectateurs franchie par Babysitting 2, celle du million par Le Grand partage (en 9ème position avec 1 032 407 entrées en quatre semaines. Beau parcours s’il en est pour un film peu apprécie par notre ami Stef) et Demain en 12ème position qui ne perd que 2% de ses spectateurs en 7ème semaine pour atteindre 422 761 entrées.

En fait, là où le bât blesse vraiment c’est dans la tripotée de nouveautés qui arrivent sans convaincre. On l’a dit, sans Creed point de salut cette semaine. Pour autant, la nouvelle mouture qui s’inscrit dans la saga Rocky fait certes le plein de spectateurs mais sans vraiment casser la baraque. Il suffit juste de jeter un œil à la première semaine de Rocky Balboa qui réalisait en première semaine 670 642 entrées sur 493 copies pour finir à 1 156 933 spectateurs. Et à l’époque, en 2007, on était déjà très loin des 4 986 706 entrées de Rocky IV mais très proche des 1 352 214 entrées de Rocky V. Au final, Creed devrait titiller le million d’entrées. Autre temps, autres mœurs.

Pour le reste c’est la soupe à la grimace. Tout Schuss devrait être très très loin des 863 871 entrées engrangées par Amitiés sincères, le premier long du duo François Prévôt-Leygonie et Stephan Archinard. C’est aussi au passage un nouveau coup dur pour José Garcia qui ne sait plus décrocher le million d’entrées depuis un bail en étant seul sur l’affiche.

Et ta sœur qui s’impose déjà comme l’une des meilleures comédies de l’année se gaufre tout aussi lamentablement. Le Pacte avait fait pourtant le job comme on dit. Ô pas en mitonnant une campagne originale mais en occupant pas trop mal le terrain. À l’exception notable du digital. Pourtant le djeune aurait sans aucun doute aimé ce film.

En dessous, il y a Arrête ton cinéma ! qui fait encore moins bien. À croire que ce n’était pas la semaine à sortir de la comédie dites donc. Pour Diane Kurys c’est en tout cas la descente aux enfers qui continue puisque son dernier long fera certainement moitié moins bien que Pour une femme (202 447 entrées) qui déjà perdait plus de la moitié des spectateurs de Sagan (526 872 entrées). Autre temps, autres mœurs.

Carol, le dernier prix d’interprétation féminine à Cannes pour Rooney Mara (que l’on n’a, à regret, toujours pas vu), réalise 135 024 entrées sur 144 copies. Pas certain que le dernier Tod Haynes fasse aussi bien que les 406 886  entrées de Loin du Paradis (que le distributeur Arp a profité pour ressortir sur une copie restaurée et nomade), son meilleur cumul sur le sol français à date, mais ce score est somme toute une assez jolie perf au sein de cette semaine morose. Ugc Distribution engrange là les fruits d’une campagne de qualité qui a su très bien jouer avec les codes du film.

Hors classement, on ne dira jamais assez notre surprise doublée d’une certaine admiration de voir une animation japonaise venue un peu de nulle part au-delà du cercle des connaisseurs débouler sur plus de 160 copies. Malheureusement, le pari de Gaumont et des exploitants qui ont joués le jeu pour Le Garçon et la bête de Mamoru Hosoda ne sera pas payant puisque avec seulement 43 671 entrées on atteint à peine la moyenne de 270 spectateurs par copie. Gonflé.

Enfin Randonneurs amateurs avec Nick Nolte et Robert Redford n’attire que 18 005 entrées sur 98 copies. Une belle entrée en matière en cette année 2016 pour Metropolitan.

Edit : On avait oublié de vous parler de Night Fare. Honte à nous. Et bien le film de Seri réalise 4 853 entrées sur 40 copies. Ce n’est pas bézef dans l’absolu mais en même temps cela reste très encourageant tant les films de genre en France, quand il ne dispose pas d’un circuit à plus de 100 copies, ne vont jamais bien plus loin que 5 000 spectateurs. La campagne de mobilisation qui a battue son plein toute la semaine a donc un peu porté ses fruits. Allez chiche, on va jusqu’à 10 000 ?

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *