Chocolat

Box office France du 03 au 09 février 2016 : Y’a bon Chocolat !

Avec un cumul à 3 747 628 entrées, le Box office de cette semaine reprend des couleurs. La faute à deux films français conditionnés pour drainer du spectateur dans les salles. Mais dans l’absolu les 5 nouveautés qui intègrent le Top 10 n’ont pour la plupart pas à rougir de leur performance, preuve s’il en est de la vitalité de notre offre cinématographique. Ou alors c’est qu’on a le spectateur que l’on mérite.

Box office France du 3 au 9 février 2016Top 10 du 3 au 9 février 2016

Tout d’abord, on voulait partager cela avec vous. Histoire que l’on ne soit pas les seules à profiter de la très belle accroche qui rappelle tant les pubs Renault du moment.

Tuche 2 Communique de presse box office

Sinon, ce que ne dit pas ce communiqué c’est qu’en une semaine Les Tuche 2 a avalé Les Tuche 1 qui avait engrangé 1 536 084 entrées sur toute sa carrière. Ben, nous on dit bravo en applaudissant des coudes (pas trop fort quand même car ça fait mal quand on les a cagneux) et on passe à autres choses.

Qui se nomme Chocolat en fait (pauvre de nous, on n’en sort pas). Franchement, on n’a rien contre le Roschdy Zem étant donné qu’on ne l’a pas vu. Mais tout de même, on ne sait pas trop pourquoi, mais on préfère d’avance se revoir le film de Claire Denis avec Isaach De Bankolé sorti en 1988 qui ne racontait absolument pas la même histoire mais dont on garde un souvenir ému de jeune éphèbe s’éveillant au cinéma d’auteur français. Chocolat que cela s’appelait donc aussi pour une digression au sein de ce paragraphe complètement gratuite mais qui fait du bien. Sinon les amis d’Omar Sy réussissent leur première semaine permettant à Gaumont d’afficher à nouveau le sourire après la semi déception de Belle et Sébastien 2 (1 754 356 entrées à date, deux fois moins que le premier opus). Pas certain toutefois qu’Omar retrouve les sommets de Samba et ses 3 148 674 entrées, dernier film français en date déjà distribué par la Gaumont d’ailleurs.

Qui se nomme aussi Alvin et les Chip∪φ€∅¥ – À fond les ballons (pas tout à fait le vrai titre mais la flemme quoi) dont on se contrefout royale il faut bien le dire mais qui s’adjuge une bonne première semaine sachant qu’il y a les vacances de février en ligne de mire. On rappelle quand même que le record à battre sont les 2 443 242 entrées du précédent.

Qui se nomme encore Point Break, remake apparemment foireux du Bigelow, qui devrait tout de même titiller les 500 000 entrées. C’est beaucoup trop. Vraiment.

Qui se nomme enfin Dirty Papy que la Metro a réussi à caser sur près de 248 copies. Ce qui donne 126 264 pigeons et pigeonnes attirés tels des papillons de nuit par un De Niro cachetonnant et un  Zac Efron minaudant. Mais bon, on dit ça, mais on ne l’a pas vu non plus. Après, dans l’absolu, c’est pas bézef comme total. Mais considérant les standards habituels du distributeur, c’est plus que bien. Mais c’est quand même beaucoup trop. Oui, on sait, il va falloir que l’on apprenne à se décider à faire des phrases plus riches.

Sinon, on n’a pas grand chose à dire de plus à part que Spotlight est dispo en Blu-ray aux States, que SW7 va bientôt disparaître du Top 10 après 8 semaines de bons et loyaux services, que Demain de la Miss Mélanie Laurent (mais pas que) vient de dépasser la barre des 600 000 entrées (on en parle car beaucoup en parlent mais en fait on s’en fout. Oui se fout de beaucoup de choses cette semaine), que… c’est tout.

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *