Merci Patron

Box office France du 17 février au 1er mars 2016 : Merci Patron !

Oui, on a pris quelques jours de vacances sous la forme d’un stage en BTP du côté de la Bretagne pendant que les agriculteurs du cru se rendaient aux alentours de la Porte de Versailles. Un chassé croisé atypique qui a eu pour résultat une paix royale en pleine forêt de Brocéliande où l’on s’est fait plein de nouveaux muscles inconnus jusqu’ici et quelques pansements aux doigts. C’est peu dire alors qu’écrire ces quelques lignes relève de l’ordre du cauchemar. Mais il faut bien nourrir la bête et rattraper d’un coup d’un seul deux semaines de box office au sein d’une rubrique laissée au repos mais qui vous manquait tellement. Si si.

Box office France - Top 10 du 17 au 23 février 2016Top 10 du 17 au 23 février 2016Box office France - Top 24 février au 1er mars 2016Top 10 du 24 février au 1er mars 2016

C’est que le BO de la Zone C était itou en vacances (et l’est encore jusqu’à ce dimanche) et qu’il en a lui aussi profité pour se raffermir les chairs. Soit plus de 13M d’entrées en deux semaines. 6 583 575 du 24 février au 1er mars et 6 813 359 du 17 au 23 février. Ce qui en deux mois donne un cumul de 42 574 724 entrées pour un joli 6,9% de spectateurs en plus par rapport à la même période en 2015. 

En détail cela donne de belles perfs. À commencer par Zootopie, le très bon nouveau cru en provenance de chez Disney qui a pour le moins cartonné en engrangeant 2 585 278 entrées en seulement deux semaines avec déjà en ligne de mire les 2 654 729 entrées du Voyage d’Arlo tout en ayant déjà dépassé sans coup férir les 1 710 028 entrées des Nouveaux Héros dont une suite vient d’être d’ailleurs tout juste annoncée. Pour autant, on ne voit pas les 5 046 518 entrées de La Reine des neiges atteints ni même les 4 498 935 entrées de Vice Versa. En fait, on devrait ici approcher ou dépasser les 4M d’entrées, ce qui pour Disney France constituerait sans aucun doute le sentiment du devoir accompli.

Du côté de La Vache, c’est pas mal non plus puisque en première semaine, la comédie sociale au timing agricole parfait raflait une moyenne de 1 143 spectateurs par copie. En deux semaines, la voilà à près de 600 000 entrées avec une visibilité de fin carrière (qui a dit abattoir ?) proche du million d’entrées. Bien plus que les 691 058 visiteurs qu’aura généré le Salon de l’Agriculture en 2015. De quoi offrir des pass 10 jours pour l’équipe marketing de chez Pathé.

Et puis cette semaine il y a forcément The Revenant qui explose au passage les compteurs en affichant une moyenne de 2 610 spectateurs par copie. Un total au-delà des 2,5M d’entrées est envisageable, ce qui pour Alejandro González Iñárritu constituerait un record absolu étant entendu qu’il fait d’ores et déjà bien mieux que tous ses précédents films dont les entrées cumulées atteignent à peine le chiffre de 1 313 371… Quant à la Fox, c’est un peu la parenthèse enchantée puisque le Studio enchaîne un troisième film de suite à plus d’1M d’entrées, chose qui ne lui était plus arrivée depuis début 2014 avec Monument Men (1 288 727 entrées), The Grand Budapest Hotel (1 473 971 entrées) et M. Peabody et Sherman (1 418 220 entrées). En précisant toutefois que la triplette actuelle fait déjà montre de cumuls bien plus impressionnants entre un Deadpool au-dessus des 3M d’entrées et des Chipmunks à l’abattage dépassant le million et demi de spectateurs en culotte courte.

Mais le vainqueur de la moyenne de spectateurs par copie sur les deux dernières semaines n’est autre que Pattaya (quasiment 1M d’entrées en une semaine) distribué par un Gaumont qui n’en demandait certainement pas tant et surtout pas les quelques débordements observés le week-end dernier dans deux cinémas, l’un en banlieue et l’autre dans l’Eure. On pensait ce genre d’incidents réservés aux films d’horreurs à l’attention des ados forcément décérébrés, mais il faut croire que le djeun quand il sort en troupeau a bien du mal à ne pas se comporter en horde de fennecs à l’exotisme depuis longtemps disparu. Bref, le deuxième long signé Franck Gastambide avec Franck Gastambide devrait faire beaucoup mieux que les 1 019 902 entrées des Kaira. C’est peu de dire que le gars a le vent en poupe et que Mandarin, sa boîte de prod, et Gaumont son distributeur, vont le bichonner comme il se doit.

Au-delà du Top 10 il y a tout de même un film estampillé Disney qui fait grise mine. The Finest Hours que cela s’appelle qui sur 202 copies ne fait pas mieux que 53 209 entrées. Cela raconte l’histoire vraie d’un sauvetage effectué par des gardes-côtes en 1952 au large de Cap Cod lors d’une terrible tempête. Le film de Craig Gillespie à qui l’on doit par exemple le remake de Fright Night n’est pas déplaisant à regarder mais reste bien trop ricain dans son ADN et finalement vite oubliable pour constituer un véritable intérêt. Ce que Disney a finalement très bien compris en ne lui offrant pas une campagne de communication tous azimuts.

On sera plus sourire du côté de Merci Patron ! emmené par le distributeur Jour2Fête qui ne s’attendait certainement pas à pareille fête (oui on sait, trop facile). Voilà un doc qui s’octroie une très jolie moyenne de 1 241 spectateurs par copie. Soit 48 391 entrées sur 39 copies. Une jolie gageure en forme de pied de nez aux puissants qui régissent le monde et qui écrasent les derniers ouvriers de France. Nous on dit déjà chapeau bas, ensuite bravo et surtout encore…

Merci patron - Communiqué de presse

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × trois =