Captain America : Civil War

Box office France du 13 avril au 03 mai 2016 : Les Bonheurs de Disney

Que s’est-il passé en notre absence ? Des broutilles, trois fois rien ou si peu. Oui bon ok on va quand même se sortir les doigts. En gros cela donne des Visiteurs 3 guillotinés à 2M d’entrées. Très loin des espérances de la Gaumont. Un remake du Livre de la jungle qui a lui cartonné. Une très bonne surprise pour Médecin de campagne. Des Malheurs de Sophie et un Chasseur et la Reine des glaces en très petite forme et enfin un Captain America qui en première semaine survole les débats. De quoi griffonner un papier de rattrapage passionnant. Non ?

Top 10 hebdo Box-office France- du 13 au 19 avril 2016Box-office France- du 13 au 19 avril 2016

Top 10 hebdo Box-office France- du 20 au 26 avril 2016Box-office France- du 20 au 26 avril 2016

Top 10 hebdo Box-office France- du 27 avril au 3 mai 2016Box-office France- du 27 avril au 3 mai 2016

Commençons par les flops ou assimilés. Tout pour être heureux d’abord, la comédie avec du Manu Payet dedans avait commencé sa carrière honorablement pour trois semaines plus tard dépasser péniblement les 300 000 entrées quand la norme pour ce genre de prod est de titiller a minima le demi million. Ce qu’un truc comme Adopte un veuf, la comédie calibrée par excellence, réussit en moins de 15 jours. Ce dont Five s’est aussi affranchi avec 607 386 entrées en 4 semaines. Mais ce que n’est pas arrivé à concrétiser Good Luck Algeria avec 183 490 entrées en 5 semaines. Ce qui en soit n’est pas une surprise compte tenu du scepticisme communautariste de plus en plus vivace dans notre cher pays. Et puis il y a le cas Visiteurs 3 qui ne devrait pas faire beaucoup mieux que 2,2M d’entrées avec ses pertes sèches à chaque nouvelle semaine de plus de 50% de ses spectateurs. On rappellera que le premier volet avait rassemblé 13 782 991 entrées et que le deuxième palpait encore de la grosse thunasse avec 8 043 129 spectateurs. Autant dire qu’avec un tel score, on peut définitivement jeter un voile pudique sur cette saga dont la stratégie de com n’aura pas suffi à compromettre le jugement du plus grand nombre. Au tour de Camping 3 maintenant ?

Toujours dans la même engeance, on ne saurait passer sous silence Hardcore Henry au près de 200 000 likes sur sa page facebook française (Sic !) et distribué par nos sémillants compagnons de chez Metropolitan qui une fois n’est pas coutume ont donc raté la sortie de cet OVNI, trop OVNI peut-être pour attirer la jeunesse de France. Cette même jeunesse dont on peut toutefois certainement comprendre les réticences à aller se payer une séance pour voir une version longue de ce qu’ils peuvent découvrir en streaming sur Youtube quand ils le veulent. Mais compte tenu de l’excellente campagne de com, pas certain même que beaucoup d’entre eux aient même été au courant que le film du russe Ilya Naishuller sortait dans les salles.

Dans des catégories plus « classiques », des films comme Les Malheurs de Sophie ou Le Chasseur et la Reine des glaces ne s’en sortent pas beaucoup mieux au regard de leurs ambitions initiales. Pour l’un, le côté désuet d’une littérature que notre jeunesse (encore elle mais en plus jeune encore) ne connaît plus a sans doute joué. Qui lit aujourd’hui Les Malheurs de Sophie ? Et Gaumont de s’enliser encore une fois dans un cinéma d’un autre temps quand Un bon petit diable défrayait la chronique. Du côté du spin off de Blanche neige, le spectateur un petit peu informé aura déjà bien du mal à différencier ce nouvel opus d’une production sur la chose qui commence furieusement à ressembler à du Narnia sous OGM. Et pour confirmer la chose, celui-ci ne se déplace pas ou peu. On rappellera que Blanche Neige et le chasseur avait réuni 1 955 857 spectateurs. Cette Reine des glaces n’en attirera même pas la moitié.

Changeons de braquets maintenant avec la « surprise » Le Livre de la jungle. Pour être honnête, je ne m’attendais pas à un tel raz-de-marée. Même en perdant plus de la moitié de ses spectateurs dans les trois prochaines semaines, ce remake où chaque plan dégueule ses effets spéciaux numériques ad nauseam, devrait franchir le cap des 3M d’entrées confirmant ainsi son succès mondial et particulièrement dans son pays de production (260M de dollars). On va rester positif en se disant qu’en ce moment entre les suites et les franchises de super héros, c’est quand même un tantinet rafraîchissant de voir un blockbuster « autre » cartonner. Mais c’est vraiment parce que l’on rentre de vacances.

Et puis bien entendu cette semaine on retrouve nos bonnes vielles habitudes avec le nouvel opus Captain America, ce qui au passage permet à Disney de truster les deux premières places du classement. Quant à ce Civil War, il prend le meilleur départ de la franchise à date et devrait sans problème balayer la précédente marque tenue par Le Soldat de l’hiver avec 1 923 857 entrées. Là encore, même en perdant plus de 50% de ses spectateurs dès la semaine prochaine, ce troisième volet devrait aller chercher les 2,5M d’entrées a minima. C’est sans aucun doute l’année Disney comme ce fut celle d’Universal en 2015 même si SW7, déjà chez Disney donc, lui avait volé la vedette en décembre dernier. Car outre les 4 668 033 entrées déjà engrangées par Zootopie, 2016 verra les sorties du Monde de Dory, le nouveau Pixar spin off du Monde de Nemo qui, faut-il le rappeler, a été en son temps un carton (9 387 283 entrées), Docteur Strange et Rogue One – A Star Wars Story, entre autres titres.

On passera sous silence Dalton Trumbo, nouvelle sortie inutile quand le film est dispo partout en téléchargement depuis des lustres, pour se pencher sur nos deux outsiders que sont Demain qui va atteindre le million d’entrées dès la semaine prochaine et Merci Patron ! qui lui vient de dépasser les 400 000 spectateurs.

Au-delà, deux autres nouveautés ont eu des fortunes diverses mais méritent qu’on les cite. Le nouveau film de Depardon d’abord. Les Habitants s’octroie 30 028 entrées sur 54 copies. Pas bézef mais heureux tout de même de constater que la moyenne par copie dépasse les 500 spectateurs. Et puis Green Room, le redneck movie signé Jeremy Saulnier (Blue Ruin) distribué par un The Jokers toujours pas récompensé par ses prises de risque éditoriales avec ici 34 772 entrées sur 149 copies. 4 000 entrées de mieux que le Depardon qui dispose de 95 copies de moins…

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *