Hacker-Une-BO

Box Office France du 18 au 24 mars 2015 : Noces Funèbres

Printemps du Cinéma oblige, le chiffre cumulé du box office de la semaine repasse allègrement la barre des 4M d’entrées (4 377 722 très exactement). La manifestation se targue au passage d’avoir attiré 2,6M de spectateurs en 3 jours égalant les bons résultats de l’édition 2014. De fait, les films en continuation prennent un coup de jeune à commencer par American Sniper qui même en perdant 50% de ses spectateurs la semaine prochaine devrait dépasser les 3M d’entrées, La Famille Bélier qui en profite pour revenir dans le Top 10 et Papa ou Maman qui mine de rien flirtera avec les 3M d’entrées. Une énorme perf et d’ores et déjà l’un des films français les plus rentables de l’année.

Box-Office-France-du-18-au-24-mars-2015Côté nouveauté, la première place acquise par Divergente 2 était à prévoir. La dorénavant franchise pré-ado atomise en fait tout son monde à commencer par le premier opus qui rappelons-le avait terminé sa carrière à 1 492 110 entrées sur 550 copies. Pour SND, il s’agit là tout de même de résultats très au-dessus des attentes qui devraient permettre à ce deuxième volet d’aller chercher les 2,5M d’entrées, voire plus si le film « tient » jusqu’aux prochaines vacances de Pâques. Après, faut-il s’en réjouir ? Voilà une question qu’elle est bonne.

On ne change pas de braquet avec la bouillasse Un Homme idéal qui a eu l’honneur de se voir démonter les petites pattes arrières par notre ami Cédric. Le deuxième long de Yann Gozlan a certainement bénéficié de la présence du fraîchement césarisé Pierre Niney pour expliquer en partie cette très belle première semaine confirmant une nouvelle fois que Mars Distribution a le vent en poupe depuis La Famille Bélier.

Car Le Printemps du cinéma n’explique pas tout puisque Big Eyes de Tim Buron affiche d’entrée ses lacunes avec plus de 100 000 entrées de moins pour 40 copies de plus. Autant dire que les 636 685 entrées générées par Frankenweenie, son précédent film, ne seront même pas atteints. Dur dur pour un cinéaste généralement habitué à dépasser a minima le million d’entrées.

Et puis il faut descendre à la 15ème place pour trouver le nouveau Michael Mann. Du haut de ses 92 018 entrées pour ses 84 copies (une excellente moyenne de 1 095 spectateurs par copie), Hacker confirme bien qu’il était attendu en France et que Mann a toujours ses fans mais aussi qu’Universal France a carrément lâché le film. En France ? Pas tout à fait. Il est en effet intéressant de noter que 40 698 entrées ont été enregistrées sur Paris et sa périphérie au sein d’une combinaison de seulement 16 copies. C’est tout simplement énorme puisque le reliquat (soit 51 320 entrées) ont été générées eux sur les 68 copies restantes. Quoi qu’il en soit, Michael Mann qui avait toujours dépassé le million d’entrées à deux exceptions près (Ali : 398 951 et Le Solitaire : 156 026 entrées), devrait enregistrer ici sa plus belle gamelle. On rappelle que le film est budgétisé à plus de 70M de dollars et que cette funeste trajectoire confirme le flop monumental de sa sortie américaine ($7,9M).

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *