Entourage - Image Une - BO

Box office France du 24 au 30 juin 2015 : Entourage peu festif

Cette année, la fête du cinéma a réuni 2,5M de spectateurs du 28 juin au 1er juillet. C’est  beaucoup mais c’est 16% de moins que l’année dernière. En cause, la canicule à ce qu’il paraît. À noter que Les Profs 2 et Terminator : Genysis engrangent à eux deux 500 000 entrées sur la seule journée de mercredi. Quant à notre Box office qui s’arrête à mardi soir, il affiche un cumul à 3 240 709 entrées dont plus de la moitié sont donc générées par cette fête du cinéma. Ce qui dans le détail donne des films en continuation qui ne perdent que très peu de spectateurs et une offre nouveauté qui a eu bien du mal à tirer son épingle du jeu.

Top 10 Box office du 24 au 30 juin 2015

Ainsi, Jurassic World peu sereinement espérer franchir la barre des 4M d’entrées et Vice Versa celle des 2M. De son côté San Adreas dépasse le million d’entrées, ce qui pour Warner n’est pas la moindre des satisfactions. Tout comme UGC avec Comme un avion qui avec plus de 300 000 entrées au compteur vole dorénavant au-dessus des nuages. On notera aussi hors top 10, la solide éventualité d’un cumul à 950 000 entrées pour La Loi du marché, lui qui atteint cette semaine 897 133 spectateurs.

Rayon nouveautés, c’est comme on le disait bien plus contrasté. Le premier d’entre eux est l’infâme Un moment d’égarement qui n’a semble-t-il pas réellement trouvé son public. Il suffit de jeter un œil à la faiblarde moyenne de spectateurs par copie pour s’en convaincre. On n’ose imaginer les chiffres de cette première semaine sans les entrées de la fête du cinéma. Avec le ressac de la deuxième semaine, il n’est même pas évident que le film de Richet au budget annoncé de 12M d’euros (faut bien payer les têtes d’affiche venus passer des vacances en Corse) passe les 600 000 entrées. Une mise en bière par le public qui est loin de nous attrister.

Autre remake, autre catastrophe, Poltergeist semble lui aussi avoir eu du mal à convaincre le plus grand nombre à balancer ne serait-ce que 4 euros pour le découvrir au cinéma. On va dire que la vox populi a eu une nouvelle fois raison sur ce coup là tant la notion ici d’infamie est largement en deçà de la réalité. Autant le film de Tobe Hooper a certes pris un coup de vieux (mais reste toujours aussi « fun » à visionner), autant cette version mérite déjà le label de pire film de l’année.

Certains objecteront tout de suite qu’il y a bataille avec Unfriended. Version 2.0 de Souviens-toi l’été dernier qui déjà n’était pas fameux. Mais quel que soit la qualité du film, Universal a lui déjà gagné son pari avec une moyenne de spectateurs par copies au-dessus du millier, conséquence d’un nombre de copies mis en circulation beaucoup moins ambitieux mais qui sied parfaitement à ce genre de production. À l’arrivée, Unfriended ne dépassera certainement pas les 250 000 entrées, mais gageons que le distributeur de Jurassic World, FF7 ou encore 50 nuances de Grey... n’en attendait même pas tant.

Enfin, le gros flop de la semaine, on le doit à StudioCanal et ce Gunman déjà dispo un peu partout en des fichiers téléchargeables censés être réprimés par HADOPI. Comme quoi, c’est possible de se planter même durant la fête du cinéma et même quand c’est le réalisateur de Taken derrière la caméra. Étonnant quand même que les exploitants aient accordé une telle exposition pour ce film qui aurait dû en fait sortir plus tôt ou directement en DVD et en VOD (compte tenu de son pedigree pour le moins bas de plafond) et ainsi d’avoir une chance de retour sur investissements. Les voies du marketing sont décidément impénétrables ou alors c’est que les millions d’entrées de Taken leur sont montées à la tête.

Hors classement et en 16ème position, on trouve Entourage qui totalise 24 573 entrées sur 59 copies. Une sortie technique pour Warner France dont on reconnaîtra la délicatesse d’avoir tout de même voulu faire plaisir aux fans de la série qui apparemment ne rempliraient même pas le Stade de France. Certes, le film n’est pas tout à fait à la hauteur du show mais reste une proposition de cinéma bien plus sympathique et enlevée que Unfriended et Poltergiest réunis… Ou alors c’est qu’on est devenu trop vieux.

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *