Minions - Image Une BO

Box office France du 08 au 14 juillet + Week-end du 15 au 19 juillet 2015 : Et au milieu coule des Minions

On va quand même vous avouer que l’été étant bien là avec ses petits épisodes caniculaires, on n’est pas du tout motivé pour écrire cette chronique box office « hebdomadairienne ». On a plutôt envie de se la couler douce, les pieds dans l’eau, dans la Bretagne profonde près d’un petit ruisseau par exemple. On pourrait ainsi insulter les kayakistes comme Arditi dans Comme un avion, ou, pourquoi pas, pêcher à la mouche comme Roberd Redford dans Et au milieu coule une rivière. Au lieu de cela, nous voici enfermé à la rédaction, le ventilateur turbinant à fond, les aisselles moites, le fond de l’œil torve, à la recherche d’une quelconque inspiration que l’on ne trouvera de toute façon pas ou si peu.

Top 10 - Box office du 8 au 14 juillet 2015Vous me direz que commenter les chiffres du box office ne nécessite pas de très grandes aptitudes épistolaires. Il est vrai. Mais quand le cerveau fond et que votre voisin d’en face fait des pompes à 36 degrés Celsius à l’ombre, on a du mal.

Ce n’est pas le cas des Minions (admirez la transition qui n’en est pas une d’ailleurs) qui avec plus de 2M d’entrées en première semaine (et 881 334 entrées supplémentaires à dimanche soir pour un total de 3 061 795 spectateurs), réalise tout simplement le meilleur départ de l’année devant Fast & Furious 7, Jurassic World et 50 Nuances de Grey. Au passage, que des films distribués par Universal qui devait certainement attendre avec impatience cette année 2015. Comme on les comprend. Les vacances doivent être douces. Avec un tel cumul en 10 jours, Les Minions peut envisager entre 6 et 7M un peu à l’instar du 4ème opus de la saga Âge de glace qui avait enregistré 6 588 883 entrées dont 1 767 490 en première semaine sur le même nombre de copies. Et l’été ne fait que commencer.

Sinon chez Sony, on est aussi parti en vacances. Il faut dire que sortir Insidious 3 n’a pas du demander beaucoup d’efforts en jus de cerveau marketing. Suffisait juste de faire un copie colle de ce qui avait été fait pour les deux premiers chapitres. Et à l’arrivée, on peut affirmer qu’ils ont eu raison (de partir en vacances) vu que l’on est exactement dans les mêmes perspectives avec une première semaine à 168 000 entrées pour le même nombre de copies (+ 83 307 entrées du 15 au 19 juillet pour un total de 251 632 tickets vendus. Encore 30 000 entrées et on sera en deuxième semaine dans les mêmes eaux que les 289 434 entrés deuxième semaine de Insidious 2). Bref, tout ça pour dire que l’on aurait pu aller engueuler les kayakistes et ne pas écrire ce paragraphe pour le moins inutile  sans que personne s’en plaigne.

Par contre chez Warner France, on a du instituer la même règle qu’au gouvernement à savoir ne pas prendre ses vacances en dehors du pays et de préférence rester à moins de 100Kms de Paris. Et tant qu’à faire, emporter avec soi le Blu-ray de Magic Mike XXL histoire de peaufiner non pas ses abdos mais ceux d’un film dont il faudra assurer dorénavant la sortie en vidéo. Pas gagné aux vues des chiffres enregistrés en première semaine que viennent corroborer ceux de dimanche soir (44 795 entrées en plus pour un total de 152 223 spectateurs sur 294 copies). Des fois, il faut se dire qu’un film c’est en vidéo directement…

La dernière nouveauté n’est autre que Ant-Man qui est sorti le mardi 14 juillet et n’enregistrait donc là qu’une journée d’exploitation. Ce qui ne l’a pas empêché de choper la 10ème place. Dimanche soir, le film joyeusement un peu con de Peyton Reed enregistrait 421 778 entrées supplémentaires pour un total de 523 788 passages en caisse. C’est plutôt une bonne nouvelle pour Disney qui se donne de l’air après un Vice Versa au démarrage un peu poussif mais qui a su se relancer avec l’arrivée des vacances d’été et le semi flop de Tomorrowland (925 754 entrées) qui s’estompe du coup peu à peu. L’équipe marketing peut enfin poser ses vacances pour… 2016.

Bon allez hop, adios la rédac, je pars à Paris plage engueuler les péniches et les chiens acariâtres déféquant sur le sable et tenus en laisse par des vioques survivants de la canicule (pardon maman)…

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *