Première Séance - Valley of Love

Première séance : Valley of Love

Toujours dans l’antre du cinéma Max Linder pour cette énième Première Séance, nous voilà, Cédric et votre serviteur, à discourir sur le dernier Guillaume Nicloux que nous venions juste de découvrir au sein de cette même salle. On était donc chaud bouillant tant Valley of Love nous a séduit.

Valley of Love - Affiche

C’est qu’il faut bien avouer  que l’on y allait avec pas mal de craintes. Nicloux, c’est certes une filmographie qui a démarrée en trombe avec Une Affaire privée (sans omettre Le Poulpe en 1998 qui reste encore aujourd’hui un polar très noir et marquant même si votre serviteur oublie de le mentionner dans la vidéo), l’un des meilleurs polars français des années 2000, mais c’est aussi celui qui a signé l’un des pires films de cette même décennie avec Le Concile de Pierre. Sinon, on avait laissé le cinéaste en 2013 avec La Religieuse adapté du roman de Diderot où Isabelle Huppert était déjà de la partie. Valley of Love prouve si besoin est que le bonhomme en avait encore sous le pied et de surcroît dans un tout autre registre. Ce qui en soit est une délectable surprise.

La petite discussion hautement improvisée ci-dessous puisque enregistrée dans la foulée de la découverte du film en projection de presse, ne précise pas que notre Gégé national et Huppert avaient déjà formé un couple à l’écran pour Pialat et son Loulou en 1980 sans que pour autant il ne s’agisse ici d’une suite façon 30 ans plus tard. Dernière petite info, c’était Ryan O’Neil qui devait jouer initialement le rôle de Depardieu et le film devait se tourner en langue anglaise. On ne sait ce que cela aurait donné mais le résultat final de Valley of Love tel quel est suffisamment remarquable, émouvant et magnifique pour juste apprécier et se laisser aller à ce voyage initiatique, solaire, onirique, vaguement rédempteur et sur le fil du fantastique dans la fournaise de la Vallée de la mort.

  Lâchez-vous !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *